🔮 Mieux que Buffett ? Notre Juste Valeur a repéré cette action qui a fait +42% avant l'OraclePlus de détails

Les marchés retrouvent de l'appétit pour le risque, l'Europe termine en hausse

Publié le 16/10/2023 18:20
© Reuters. Des traders sur le parquet de la Bourse de New York, aux États-Unis. /Photo prise le 28 septembre 2023/REUTERS/Brendan McDermid
US500
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
BARC
-
TLIT
-
SOGN
-
CRDI
-
ATOS
-
LCO
-
CL
-
OCDO
-
IXIC
-
STOXX
-
KKR
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi alors que l'attention des marchés se porte de nouveau sur la trajectoire des banques centrales et que les risques d'escalade au Proche-Orient sont jugés moins probables par les investisseurs.

À Paris, le CAC 40 a progressé de 0,27% à 7.022,19 points, tandis que le Dax allemand s'octroyait 0,34% et le Footsie britannique 0,41%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une hausse de 0,33%, contre 0,21% pour le FTSEurofirst 300 et 0,23% pour le Stoxx 600.

Les efforts diplomatiques des Etats-Unis pour contenir le conflit entre Israël et le Hamas à la bande de Gaza sont jugés favorablement par les investisseurs, qui retrouvent de l'appétit pour le risque.

Les marchés se focalisent donc de nouveau sur le positionnement des banques centrales alors que la prochaine réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine se tiendra le 1er novembre, et que la Banque centrale européenne (BCE) se réunira jeudi 26 octobre.

"Compte tenu de la tendance à la baisse de l'inflation de base et de l'incertitude des perspectives économiques, la BCE devrait rester en attente jusqu'à ce que les perspectives économiques soient plus claires, probablement pas avant le mois de mars de l'année prochaine", estiment les économistes de Société Générale (EPA:SOGN).

Aux Etats-Unis, les ventes au détail pour septembre et l'indicateur d'activité Philly Fed sont attendus cette semaine, tandis que la saison des résultats se poursuit.

Sur les 32 entreprises du S&P 500 ayant déjà publié leurs résultats, 28 ont surpris le consensus à la hausse, ce qui encourage les marchés.

Par ailleurs, plusieurs responsables de politique monétaire ont prononcé des déclarations encourageantes: vendredi, le président de la Réserve fédérale de Philadelphie, Patrick Hasker, a déclaré que la Fed en avait probablement fini avec les hausses de taux, tandis que le président de la Fed de Chicago, Austan Goolsbee, a dit de son côté qu'il était "indéniable" que le ralentissement de l'inflation était une tendance, et non un artefact statistique.

VALEURS

Le président du conseil d'administration d'Atos (EPA:ATOS), Bertrand Meunier, cible de critiques d'actionnaires minoritaires depuis plusieurs semaines, a quitté ses fonctions, a annoncé lundi le groupe informatique français. Il sera remplacé par Jean-Pierre Mustier, ancien dirigeant d'Unicredit (BIT:CRDI), ce qui a soutenu le titre qui a clôturé en hausse de 5,78%.

Telecom Italia (BIT:TLIT) a perdu 6,23%, en queue du Stoxx 600, après que le groupe a déclaré lundi que le fonds américain KKR (NYSE:KKR) avait soumis une offre ferme pour son réseau de lignes fixes. Le manque de clarté autour de l'offre a affecté le titre.

Le supermarché en ligne britannique Ocado (LON:OCDO) a terminé en baisse de 5,80%, parmi les plus mauvaises performances du Stoxx 600, après que Barclays (LON:BARC) a rétrogradé sa recommandation à "souspondérer".

A WALL STREET

Wall Street avance à l'heure de la clôture en Europe, soutenue par des commentaires encourageants de responsables de politique monétaire et un indicateur d'activité manufacturière ayant surpris à la hausse.

A l'heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une hausse de 1,02% pour le Dow Jones, contre 1,02% pour le Standard & Poor's 500 et 1,07% pour le Nasdaq Composite.

TAUX

Les rendements reprennent leur hausse alors que les marchés réévaluent les risques posés par le conflit israélo-palestinien, qui avaient poussé les investisseurs à acheter des actifs sûrs la semaine dernière.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury à dix ans prend 7,7 pb à 4,706%, tandis que le taux à deux ans avance de 3 pb à 5,0836%.

Le rendement du dix ans allemand a progressé de 5 pb à 2,782%, tandis que celui du taux à deux ans s'est hissé de 2,6 pb à 3,155%.

CHANGES

Le dollar décline sous la pression d'un euro qui se renforce, tandis que les investisseurs se positionnent avant une semaine riche en données et déclarations de membres du conseil des gouverneurs de la Fed.

Le dollar abandonne 0,29% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro se raffermit de 0,33% à 1,0543 dollar. La livre sterling progresse de 0,45% à 1,2196 dollar.

PÉTROLE

© Reuters. Des traders sur le parquet de la Bourse de New York, aux États-Unis. /Photo prise le 28 septembre 2023/REUTERS/Brendan McDermid

Les Etats-Unis et le Venezuela devraient annoncer un assouplissement des sanctions restreignant les exportations de brut vénézuélien, selon le Washington Post, ce qui fait décliner le brut.

Le Brent cède 1,02% à 89,96 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) déclinant de 0,82% à 86,97 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés