Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

L'Europe termine mitigée dans un contexte économique compliqué

Publié le 07/11/2023 18:15
Mis à jour le 07/11/2023 18:20
© Reuters. La bourse de Madrid. /Photo d'archive/REUTERS/Sergio Perez
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
ENGIE
-
TEF
-
LCO
-
CL
-
EDEN
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mitigées mardi dans un contexte d'incertitudes sur les taux et l'économie européenne, mais soutenues par le repli des cours du pétrole et des rendements souverains.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,39% à 6.986,23 points, tandis que le Dax allemand s'octroyait 0,11% et le Footsie britannique reculait de 0,10%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une baisse de 0,13%, contre 0,14% pour le FTSEurofirst 300 et 0,16% pour le Stoxx 600.

L'optimisme qui s'était emparé des investisseurs après la dernière réunion de la Réserve fédérale, et qui faisait espérer une baisse importante des taux en 2024, commence à se dissiper.

Plusieurs responsables de politique monétaire américains sont attendus cette semaine, dont le président de la Fed, Jerome Powell, mercredi, et leurs déclarations aideront à préciser la trajectoire des taux.

Le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, et le membre du conseil des gouverneurs Christopher Waller ont toutefois prévenu mardi que la résistance de l'économie américaine devait être surveillée, Neel Kashkari ajoutant même que cette résistance pourrait justifier de nouvelles hausses de taux.

Par ailleurs, les investisseurs s'inquiètent des risques de récession en zone euro : la production industrielle en Allemagne, première économie du bloc, s'est ainsi repliée plus fortement qu'attendu par le consensus, tandis que le vice-président de la Banque centrale européenne, Luis de Guindos, a prévenu que l'institution prévoyait une contraction ou une stagnation du produit intérieur brut de la zone au quatrième trimestre.

Les exportations en Chine sont également en baisse, soulevant des inquiétudes sur l'état de l'activité mondiale.

Les actifs risqués profitent néanmoins du repli des cours du pétrole et de la baisse des rendements souverains mardi.

VALEURS

Le secteur de l'énergie a terminé sur une baisse de 2,47%, la pire performance des secteurs du Stoxx 600, entraîné par le repli des cours du brut.

Engie (EPA:ENGIE) a avancé de 1,07% après avoir publié mardi des résultats en progression au titre des neuf premiers mois de 2023, et annoncé une révision à la hausse de ses objectifs annuels.

Edenred (EPA:EDEN) a chuté de 4,29% après la vente par un actionnaire d'un bloc de 2% du capital du groupe.

UBS a progressé de 1,83%, le groupe ayant souligné mardi la stabilisation de ses activités de gestion de patrimoine, malgré une perte de 785 millions de dollars pour le troisième trimestre en raison d'une charge de 2,1 milliards de dollars liées au rachat du Credit Suisse.

Telefonica (BME:TEF) a annoncé mardi qu'elle lancerait une offre publique de rachat pour les 28,19% de Telefonica Deutschland qu'elle ne possède pas, au prix de 2,35 euros. Telefonica Deutschland a bondi de 37,86% à 2,354 euros après l'annonce.

A WALL STREET

Wall Street profite du rebond obligataire et progresse dans un contexte d'attentisme.

A l'heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une hausse de 0,2% pour le Dow Jones, contre 0,30% pour le Standard & Poor's 500 et 1,03% pour le Nasdaq Composite.

TAUX

Les rendements européens se sont repliés après la publication de la production industrielle allemande, qui a diminué plus que prévu en septembre et fait craindre une récession en zone euro au quatrième trimestre.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury à dix ans perdait 7,3 pb à 4,5892%, tandis que le taux à deux ans déclinait de 1,3 pb à 4,928%.

Le rendement du dix ans allemand a abandonné 7,1 pb à 2,667%, tandis que celui du taux à deux ans s'est replié de 2,3 pb à 3,069%.

CHANGES

L'euro décline après la publication de la production industrielle allemande, tandis que le rebond du dollar se poursuit, le billet vert ayant fortement décliné la semaine dernière dans un contexte d'appétit au risque plus fort. Le dollar se hisse de 0,33% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro cède 0,28% à 1,0685 dollar. La livre sterling recule de 0,38% à 1,2294 dollar.

© Reuters. La bourse de Madrid. /Photo d'archive/REUTERS/Sergio Perez

PÉTROLE

Le brut plonge à son plus bas en plus de deux mois après la publication de données d'exportations chinoises mitigées, qui font craindre une contraction de l'activité du premier importateur mondial de pétrole. Le Brent recule de 2,89% à 82,72 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 2,87% à 78,5 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés