📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Maersk: La saturation de l'offre va peser sur le bénéfice, incertitudes avec la mer Rouge

Publié le 08/02/2024 10:17
Mis à jour le 08/02/2024 13:10
© Reuters. Vue de l'enseigne de A.P. Moller-Maersk à l'extérieur de ses bureaux à Copenhague, au Danemark. /Photo prise le 6 février 2024/REUTERS/Tom Little

COPENHAGUE (Reuters) - Maersk a déclaré jeudi que la saturation de l'offre de porte-conteneurs affecterait son bénéfice plus que prévu cette année et que la hausse des taux de fret liée aux perturbations en mer Rouge ne lui apporterait pas d'impulsion majeure.

Cet avertissement, qui a également conduit le géant danois du transport maritime à suspendre son programme de rachat d'actions, tranche nettement avec l'optimisme des investisseurs à l'égard du secteur.

Jusqu'à présent, les transporteurs maritimes de conteneurs figurent parmi les valeurs les plus performantes en Europe en 2024, les tarifs de fret grimpant en flèche à la suite des attaques menées par les militants houthis contre des navires en mer Rouge, un axe commercial majeur.

Le directeur général de Maersk, Vincent Clerc, a toutefois déclaré aux journalistes à Copenhague que le groupe ne s'attendait pas à ce que les perturbations en mer Rouge aient un impact majeur, à la différence des goulets d'étranglement provoqués par la pandémie du coronavirus, qui ont dopé les bénéfices des transporteurs.

En revanche, Maersk a déclaré s'attendre à ce que les "défis significatifs liés à l'offre excédentaire" dans le transport maritime par conteneurs se matérialisent entièrement en 2024, se prolongent jusqu'en 2025 voire jusqu'en 2026.

"Les perspectives pour 2024 semblent encore plus difficiles que pour 2023 dans la division Océan, car l'offre excédentaire de navires atteint son apogée et l'exposition contractuelle de Maersk lui permet de bénéficier de manière limitée des augmentations des taux au comptant à la suite des détournements de la mer Rouge", ont déclaré les analystes de Barclays (LON:BARC) dans une note.

À la Bourse de Copenhague, l'action Maersk cédait 15,12% à 11h27 GMT et entraînait dans son sillage son concurrent allemand Hapag Lloyd, qui reculait au même moment de 7,90%.

Au cours du quatrième trimestre, le bénéfice avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de Maersk a chuté à 839 millions de dollars (779,09 millions d'euros), contre 6,54 milliards de dollars un an plus tôt, en dessous des attentes des analystes qui tablaient sur 1,13 milliard de dollars.

Maersk, considéré comme un baromètre du commerce mondial, a déclaré prévoir un Ebitda compris entre 1 et 6 milliards de dollars cette année, contre 9,6 milliards de dollars l'année dernière.

Les analystes interrogés par LSEG prévoyaient en moyenne un Ebitda de 6,6 milliards de dollars cette année.

© Reuters. Vue de l'enseigne de A.P. Moller-Maersk à l'extérieur de ses bureaux à Copenhague, au Danemark. /Photo prise le 6 février 2024/REUTERS/Tom Little

La société a également suspendu son programme de rachat d'actions et a indiqué qu'elle réexaminerait sa décision dès que les conditions du marché du transport maritime se seraient stabilisées.

"Une grande incertitude demeure quant à la durée et au degré de perturbation en mer Rouge, qui pourrait durer d'un trimestre à une année entière selon la fourchette de prévisions", a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

(Reportage Jacob Gronholt-Pedersen ; Version française Mathias de Rozario et Dagmarah Mackos, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés