Dernière minute
Investing Pro 0
👀 Bezos, Buffett et Berkowitz : Qu'y a-t-il dans leurs portefeuilles ? Déverrouiller les données

Nord Stream: La justice allemande a fouillé un navire suspecté d'être lié aux explosions

Publié le 08/03/2023 14:04
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Un immeuble de bureaux de Nord Stream AG, à Vyborg, région de Leningrad, en Russie. /Photo prise le 22 août 2022/REUTERS/Anton Vaganov
 
ENGIE
+0,11%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
EONGn
-0,04%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
SHEL
+1,56%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

BERLIN (Reuters) - Le parquet fédéral allemand a procédé à la fouille d'un navire les 18 et 20 janvier dans le cadre de la location jugée suspecte d'un navire qui pourrait être lié aux explosions des gazoducs Nord Stream l'an dernier, a-t-il fait savoir mercredi.

Le parquet a ajouté qu'il continuait à enquêter sur l'identité des auteurs de l'attaque sur les gazoducs et sur leurs motivations, précisant qu'aucun soupçon ne pesait sur les employés de la société allemande de location de navires.

Ces déclarations interviennent après plusieurs informations de presse parues dans des médias occidentaux concernant les auteurs présumés de l'attaque.

Le New York Times, qui cite des informations examinées par les renseignements américains, a rapporté mardi qu'un groupe pro-Ukrainien, vraisemblablement composé d'Ukrainiens ou de Russes, était responsable des explosions de septembre dernier des gazoducs Nord Stream, qui passent sous la mer Baltique entre la Russie et l'Allemagne.

La chaîne de télévision allemande ARD et le journal Die Zeit ont déclaré que l'attentat avait été perpétré par cinq hommes et une femme à l'aide de faux passeports.

Selon le New York Times, aucun élément ne permet d'affirmer que le président ukrainien Volodimir Zelensky ou d'autres représentants du gouvernement ukrainien soient à l'origine des attaques.

Un conseiller du président Zelensky, Mykhailo Podoliak, a déclaré que Kyiv n'était "absolument pas impliqué" dans les explosions et ne disposait d'aucune information sur ce qui s'était passé.

Les explosions se sont produites dans les zones économiques exclusives de la Suède et du Danemark. Les deux pays ont conclu qu'elles étaient délibérées, sans préciser qui pouvait en être responsable.

Les Etats-Unis et l'Otan ont dénoncé un "acte de sabotage" tandis que la Russie a mis en cause l'Occident, aucun d'entre eux n'ayant apporté des éléments de preuve.

PAS DE "CONCLUSIONS HÂTIVES"

Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a affirmé mercredi que l'identité des auteurs des explosions sur les gazoducs Nord Stream était toujours inconnue.

"Ce que nous savons, c'est qu'il y a eu une attaque contre les gazoducs Nord Stream, mais nous n'avons pas été en mesure de déterminer qui en était l'auteur", a-t-il déclaré avant une réunion avec les ministres de la Défense de l'Union européenne à Stockholm.

"Des enquêtes nationales sont en cours et je pense qu'il convient d'attendre qu'elles soient finalisées avant d'en dire plus sur les auteurs de l'attaque".

Le ministre allemand de la Défense Boris Pistorius a pour sa part appelé mercredi à ne pas tirer de "conclusions hâtives", estimant qu'il était probable qu'il s'agisse d'une "opération sous un faux drapeau mise en scène pour accuser l'Ukraine".

De son côté, le Kremlin a dénoncé mercredi une tentative "coordonnée" pour détourner l'attention après la publication des informations de presse sur les explosions des gazoducs.

"Il est évident que les auteurs de l'attaque veulent détourner l'attention", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov à l'agence de presse nationale RIA, ajoutant que l'information avait été fabriquée.

"La moindre des choses que les pays actionnaires de Nord Stream et les Nations unies doivent exiger est une enquête urgente et transparente avec la participation de tous ceux qui peuvent faire la lumière", a-t-il ajouté.

Les actionnaires de Nord Stream 1 sont l'entreprise publique russe Gazprom, les entreprises allemandes Wintershall DEA AG et E.ON (ETR:EONGn), l'entreprise néerlandaise NV Nederlandse Gasunie et l'entreprise française Engie (EPA:ENGIE).

Gazprom est l'unique actionnaire du gazoduc parallèle Nord Stream 2, dont la construction a été financée par Wintershall DEA, Engie, l'autrichien OMV, Shell (AS:SHEL) et l'allemand Uniper.

(Reportage Riham Alkousaa, avec Sabine Siebold et Andrew Gray à Stockholm, Lidia Kelly et Mark Trevelyan, version française Victor Goury-Laffont et Blandine Hénault, édité par Matthieu Protard)

Nord Stream: La justice allemande a fouillé un navire suspecté d'être lié aux explosions
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (3)
Jean Yves Mesnil
Jean Yves Mesnil 08/03/2023 14:43
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
bon c'est clair, Poutine qui on le sait est un plongeur expérimente et qui de plus sait parfaitement ou se trouvent les gazoducs a été accompagne de Shoigu et de Lavrov...pour commettre son forfait...heureusement les forces du bien veillent :-)
Andrew GUILIANA
Andrew GUILIANA 08/03/2023 14:33
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Mdr la blague ! On sait tous que c’est les ricains vous prenez vraiment les gens pour des cons
Fabien Langdon
Fabien Langdon 08/03/2023 14:33
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
quelles sont vos preuves pour accuser les ricains ? pourquoi pas les chinois tant qu'on y est
lolo belo
lolo belo 08/03/2023 14:22
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Donc les ricains sont plus coupable, mdr, maintenant c est les ukrainiens et les russes
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email