Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

Pétrole: L'AIE anticipe une offre excédentaire en 2024, même si l'Opep+ prolonge ses réductions

Publié le 21/11/2023 14:35 Mis à jour le 21/11/2023 14:41
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Une exploitation de pétrole au Kazakhstan. /Photo prise le 13 novembre 2023/REUTERS/Turar Kazangapov
 
LCO
+1,89%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
+1,98%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

par Nerijus Adomaitis

OSLO (Reuters) - Le marché mondial du pétrole devrait connaître un léger excédent d'offre en 2024, même si les pays de l'Opep+ prolongent leurs réductions de production jusqu'à l'année prochaine, a déclaré mardi à Reuters la responsable de la division des marchés pétroliers et de l'industrie de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Pour l'heure, le marché pétrolier est déficitaire et les stocks diminuent "à un rythme rapide", a déclaré Toril Bosoni en marge d'une conférence à Oslo.

"Les stocks mondiaux de pétrole sont à des niveaux bas, ce qui signifie que vous risquez une volatilité accrue en cas de surprises du côté de la demande ou de l'offre", a-t-elle ajouté.

Trois sources de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés ont déclaré à Reuters que l'Opep+ devrait examiner la possibilité de procéder à de nouvelles réductions de l'offre de pétrole lors de sa réunion à la fin du mois, alors que les prix ont chuté de quelque 16% depuis la fin du mois de septembre.

Le baril de Brent est tombé à environ 82 dollars alors qu'il avait atteint en septembre un sommet annuel de près de 98 dollars. Les inquiétudes concernant la demande et un éventuel excédent l'année prochaine ont fait pression sur les prix, malgré le soutien apporté par les réductions de l'Opep+ et le conflit au Proche-Orient.

L'Arabie saoudite, la Russie et d'autres membres du groupe se sont déjà engagés à réduire leur production de pétrole de 5,16 millions de barils par jour (bpj), soit environ 5% de la demande mondiale quotidienne, dans le cadre d'une série de mesures qui ont débuté à la fin de l'année 2022.

Ces réductions comprennent 3,66 millions de bpj de la part de l'Opep+ et des réductions volontaires supplémentaires de la part de l'Arabie saoudite et de la Russie.

Lors de sa dernière réunion politique en juin, l'Opep+ a convenu d'un accord général visant à limiter l'offre jusqu'en 2024 et l'Arabie saoudite s'est engagée à réduire volontairement sa production d'un million de bpj en juillet, baisse qu'elle a depuis prolongée jusqu'à la fin de l'année 2023.

(Reportage Nerijus Adomaitis, rédigé par Terje Solsvik ; version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

Pétrole: L'AIE anticipe une offre excédentaire en 2024, même si l'Opep+ prolonge ses réductions
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
Damien Hermay
Damien Hermay 21/11/2023 15:18
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
On souhaite maintenir le petrole vers les 90/95 dollars !
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email