Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

Renault/Nissan met fin à ses achats communs, organisation plus autonome

Publié le 26/09/2023 20:05 Mis à jour le 26/09/2023 20:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Photo d'archives des logos des constructeurs automobiles Renault et Nissan visibles devant les concessions des entreprises à Le Coteau, France. /Photo prise le 13 juillet 2023/REUTERS/Gonzalo Fuentes
 
TSLA
+0,38%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
7201
+0,88%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
RENA
+0,42%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - L'alliance formée par les constructeurs automobiles Renault (EPA:RENA), Nissan (TYO:7201) et Mitsubishi va mettre fin à son organisation d'achats communs, pierre fondatrice du partenariat fondé plus de vingt ans plus tôt, poursuivant sa transformation en une structure plus souple et autonome.

"L'organisation des achats de l'Alliance évoluera vers des organisations distinctes axées sur une approche projet par projet", a annoncé le groupe au losange dans un communiqué. "Cette nouvelle organisation permettra de prendre des décisions plus rapidement et d'améliorer l'efficacité opérationnelle."

L'évolution de la structure commune d'achats de pièces et de composants, créée en 2001 et qui n'a cessé de prendre de l'ampleur au fil des ans pour atteindre pas moins de 85 milliards d'euros en 2022, illustre la profonde mutation de l'alliance érigée par l'ancien PDG Carlos Ghosn.

Le point d'orgue en sera le rééquilibrage des participations entre les deux membres fondateurs, un voeu longtemps caressé au Japon, une fois créée la fiducie où Renault placera une partie de ses actions Nissan. Celle-ci devrait suivre la réalisation de l'accord de la nouvelle alliance, attendue au quatrième trimestre.

"D'ici à la fin de l'année 2023, l'organisation de l'Alliance passera d'un modèle standardisé à l'échelle mondiale à une coopération axée sur les projets afin de permettre des décisions plus rapides et agiles, adaptée aux exigences de chaque région", a ajouté Renault dans son communiqué.

PROJETS COMMUNS EN EUROPE, AMÉRIQUE LATINE ET INDE

Renault, Nissan et Mitsubishi ont finalisé fin juillet la restructuration de leur partenariat après plusieurs mois de discussions tendues. Celles-ci ont duré plus longtemps que prévu en raison notamment des inquiétudes de Nissan sur la protection future de ses brevets alors que Renault multiplie aujourd'hui les partenariats extérieurs à son alliance historique.

Les nouveaux accords offrent aux sociétés membres la liberté de se focaliser sur leurs propres problèmes les plus pressants alors que le secteur automobile, en termes géographique, technologique et réglementaire, est devenu un terrain mouvant.

Nissan doit avant tout faire face à la dégradation des perspectives pour les constructeurs automobiles étrangers en Chine, premier marché mondial, tandis que pour Renault, la priorité est la création de son entité "Ampère" pour rester dans la course de l'électrique face aux ambitions européennes de Tesla (NASDAQ:TSLA) et des marques chinoises.

Malgré des chemins divergents, les partenaires ont toutefois encore plusieurs projets communs en Europe, en Amérique latine et en Inde.

Il en sera question lors du prochain conseil opérationnel (Alliance Operating Board) qui doit avoir lieu en France à la fin de la semaine, a dit à Reuters une source proche du dossier. Le directeur général de Nissan devrait être présent à ce rendez-vous de travail qui se tient en alternance dans l'Hexagone et au Japon.

Selon une autre source, Makodo Uchida était mardi au siège de Nissan Europe, à l'ouest de Paris, pour parler aux équipes régionales du constructeur.

La veille, il était à Londres pour le 20e anniversaire du studio de design londonien de Nissan, où il a dévoilé "20-23", un concept de voiture électrique urbaine et sportive. Il a également annoncé à cette occasion que tous les nouveaux modèles que le groupe nippon lancera en Europe seront désormais entièrement électriques.

(Reportage Gilles Guillaume, avec Daniel Leussink à Tokyo et Nick Carey à Londres, édité par Jean-Stéphane Brosse et Jean Terzian)

Renault/Nissan met fin à ses achats communs, organisation plus autonome
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email