Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Une baisse des taux en juin est possible, mais la BCE ne peut ignorer la Fed, selon Holzmann

Publié le 03/04/2024 08:10
Mis à jour le 03/04/2024 08:15
© Reuters. L'entrée de la BCE à Francfort, en Allemagne. /Photo prise le 14 septembre 2023/REUTERS/Wolfgang Rattay

par Francois Murphy et Balazs Koranyi

VIENNE (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) pourrait commencer à baisser ses taux dès juin, car l'inflation pourrait diminuer plus vite qu'attendu, mais son action sera contrainte par celle de la Réserve fédérale (Fed), a déclaré mercredi le gouverneur de la banque centrale autrichienne, Robert Holzmann.

"Je n'ai pas avril en tête (pour une baisse de taux). Nous aurons davantage d'informations en juin", déclare le membre du Conseil des gouverneurs de la BCE à Reuters.

"Je ne m'oppose pas, en principe, à une baisse des taux en juin mais je veux d'abord voir les données et je veux rester dépendant aux données", précise le responsable de politique monétaire, considéré par certains observateurs comme le membre le plus conservateur du Conseil de la BCE.

Toutefois, si la Fed ne baisse pas ses taux en juin, la réaction des marchés à l'écart de taux entre les deux banques centrales annulera l'impact d'une baisse des taux de la BCE.

"Si les données plaident pour une baisse en juin, une semaine avant que la Fed ne prenne sa décision, alors il est probable que nous baisserons les taux en espérant que la Fed nous imite. Si ce n'est pas le cas, l'impact économique de notre baisse de taux sera sans doute plus faible", explique le responsable de politique monétaire.

SALAIRES

Le changement de ton de Robert Holzmann tient au ralentissement de l'inflation et à l'affaiblissement de l'économie européenne, le responsable soulignant que les prix des matières premières avaient eu peu d'impact et que les prix des biens diminuaient grâce aux exportations chinoises.

Le gouverneur nuance également les risques sur les salaires. "Les salaires sont bien sûr un risque pour l'inflation, mais nous avons aussi constaté que si le pouvoir de fixation des prix des entreprises diminue, celles-ci doivent se résoudre à des prix plus faibles", souligne Robert Holzmann.

A terme, le gouverneur estime qu'une inflation à 2% et une croissance de la productivité de 1% justifieront des taux à 3%, si toutefois la productivité européenne se reprend.

"Si l'écart de productivité avec les Etats-Unis demeure aussi important qu'actuellement, même un taux de 3% sera trop restrictif", constate le gouverneur.

BANQUES

Alors que les liquidités excédentaires détenues par les banques européennes et placées à la BCE atteignent 3.200 milliards d'euros, Robert Holzmann plaide pour une révision du cadre dans lequel ces réserves sont rémunérées par la BCE.

Avec un taux de 4%, ces réserves de liquidité ont fait basculer les comptes de la banque centrale dans le rouge.

© Reuters. L'entrée de la BCE à Francfort, en Allemagne. /Photo prise le 14 septembre 2023/REUTERS/Wolfgang Rattay

"Que la structure actuelle pèse sur les comptes des banques centrales, ce n'est pas acceptable. Nous ne pouvons pas être indéfiniment en déficit", explique le gouverneur.

La BCE a décidé l'an dernier que 1% des liquidités excédentaires ne seraient pas rémunérées, et Robert Holzmann plaide pour porter cette part entre 5% et 10%.

(Reportage Balazs Koranyi, version française Corentin Chappron, édité par Zhifan Liu)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés