Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Des milliers de soldats déployés en Afrique du Sud, les violences s'estompent

Actualités Monde15/07/2021 20:15
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Après une semaine de violences, d'incendies criminels et de pillages, le calme semblait revenu jeudi dans une grande partie de l'Afrique du Sud alors que l'armée doit se déployer en grand nombre dans plusieurs villes du pays. /Photo prise le 14 juillet

par Nqobile Dludla et Alexander Winning

JOHANNESBURG (Reuters) -Après une semaine de violences, d'incendies criminels et de pillages qui ont provoqué la destruction de centaines de commerces et fait au moins 117 morts, le calme semblait revenu jeudi en Afrique du Sud alors que le gouvernement a décidé de doubler, à 10.000, le nombre de soldats déployés dans le pays.

Il demeurait cependant des poches de troubles, principalement dans la ville portuaire de Durban, où les pillages se poursuivaient et les tensions raciales s'exacerbaient.

A Johannesburg, capitale économique du pays, commerçants et habitants examinaient les débris et ordures afin d'évaluer les dégâts et ce qu'il restait de leurs biens.

Un mouvement de contestation a éclaté après l'incarcération la semaine dernière de l'ancien président Jacob Zuma, condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice après avoir refusé de comparaître devant une commission anti-corruption en février dernier.

Cette contestation a rapidement basculé dans la violence, avec des pillages et incendies, sur fond de colère sur la situation économique et les inégalités dans le pays que trois décennies de démocratie depuis la fin de l'apartheid n'ont pas corrigées.

L'armée a appelé ses réservistes pour soutenir des forces de sécurité dépassées par les événements.

Selon les services du président Cyril Ramaphosa, le nombre de soldats a été doublé, pour être porté à 10.000, alors que la ministre de la Défense, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, avait annoncé mercredi que 25.000 soldats devraient être déployés.

Dans la province du KwaZulu-Natal, fief de Jacob Zuma, les violences ont désormais fait 91 morts, selon les autorités. Dans celle du Gauteng, où se situe Johannesburg, le bilan reste de 26 morts. Plus de 2.200 arrestations ont par ailleurs été effectuées.

"Nous devrions être préoccupés par la nature des violences que nous avons vues, la nature de la criminalité", a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Naledi Pandor, dans un enregistrement audio diffusé par ses services.

"L'économie sud-africaine commençait à peine à se remettre des pires effets de la pandémie. Cela va effacer davantage notre croissance économique", a-t-elle ajouté.

Dans certains quartiers, comme à Durban, des groupes de "justiciers" se sont formés afin de protéger les habitations et commerces, alors que les troubles semblent avoir aussi ravivé les tensions raciales héritées de l'apartheid.

Les pillages se sont poursuivis jeudi dans la ville bordant l'océan Indien, un journaliste de Reuters ayant constaté que des habitants du quartier de Mobeni poussaient des chariots remplis de farine de maïs et d'autres produits de base.

(Reportage Siyabong Sishi à Durban, Wendell Roelf au Cap, Shafiek Tassiem, Siphiwe Sibeko et Tim Cocks à Johannesbourg, rédigé par Tim Cocks; version française Laetitia Volga et Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse et Bertrand Boucey)

Des milliers de soldats déployés en Afrique du Sud, les violences s'estompent
 

Lire Aussi

Défilé anti-IVG à Washington
Défilé anti-IVG à Washington Par Reuters - 21/01/2022 1

par Gabriella Borter WASHINGTON (Reuters) - Plusieurs dizaines de milliers de manifestants hostiles à l'interruption volontaire de grossesse ont défilé vendredi à Washington,...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email