Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

3 secteurs sur lesquels miser en vue des résultats du T2

Publié le 07/07/2022 07:11
Mis à jour le 02/09/2020 08:05
  • La saison des résultats du deuxième trimestre commence la semaine prochaine et constitue un test majeur pour les marchés.
  • L'indice S&P 500 devrait afficher une croissance des ventes de 10,1 % et des bénéfices de 4,1 % au deuxième trimestre.
  • Envisagez d'acheter des actions des secteurs de l'énergie, de l'industrie et des matériaux.

La saison des résultats du deuxième trimestre, très attendue, va commencer et les investisseurs se préparent à ce qui pourrait être la pire saison de publication des résultats depuis deux ans. Une puissante combinaison de vents contraires macroéconomiques, notamment la hausse des coûts, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement, les pénuries de main-d'œuvre et le conflit militaire en Ukraine, devrait avoir des répercussions sur les chiffres.

FactSet prévoit une croissance du BPA de 4,1 % d'une année sur l'autre, ce qui - si cela se confirme - marquerait la plus faible augmentation en glissement annuel depuis le quatrième trimestre 2020.

Les banques américaines donnent le coup d'envoi des résultats avec JP Morgan (NYSE:JPM) et Morgan Stanley (NYSE:MS) qui publient leurs résultats le jeudi 14 juillet.

Au niveau sectoriel, six des onze secteurs devraient enregistrer une croissance des bénéfices en glissement annuel, avec en tête Energie, Industries et Matériaux.

Cinq secteurs devraient enregistrer une baisse des bénéfices en glissement annuel, avec en tête les secteurs Financials, Utilities et Consumer Discretionary.

Prévisions de BPA par secteur

Les prévisions de revenus sont légèrement plus prometteuses, avec une croissance des ventes attendue à 10,1 % en glissement annuel, ce qui marquera le sixième trimestre consécutif de croissance des revenus supérieure à 10 %.

Croissance BPA du S&P
Prévisions de revenus par secteur

Les onze secteurs devraient tous enregistrer une croissance des revenus en glissement annuel. En fait, cinq secteurs devraient enregistrer une croissance des ventes à deux chiffres, avec en tête l'énergie et les matériaux.

Croissance du CA S&P
Malgré les craintes croissantes que le plan de la Réserve fédérale visant à augmenter agressivement les taux d'intérêt pour combattre l'inflation la plus élevée depuis des décennies ne provoque une récession, nous mettons en évidence trois secteurs dont les résultats financiers devraient s'améliorer sensiblement dans les conditions actuelles du marché.

Énergie : L'envolée des prix du pétrole et du gaz devrait stimuler les résultats

  • Croissance prévue du BPA au 2e trimestre : +217,0 % en glissement annuel
  • Croissance prévue du chiffre d'affaires au 2e trimestre : +44,9 % par rapport au trimestre précédent

Le secteur de l'énergie devrait enregistrer la plus forte hausse des bénéfices en glissement annuel parmi les onze secteurs, avec un bond impressionnant de 217 % du BPA du deuxième trimestre, selon FactSet.

Les prix plus élevés du pétrole et du gaz naturel profitant au secteur - le prix moyen du brut WTI au deuxième trimestre 2022 était de 108,52 $, soit 64 % de plus qu'un an auparavant - il devrait également enregistrer la plus forte hausse des revenus en glissement annuel des onze secteurs, soit 44,9 %.

ExxonMobil (NYSE:XOM) et Chevron (NYSE:CVX) devraient être les principaux contributeurs à la hausse des bénéfices du secteur, les deux géants de l'énergie devant enregistrer une croissance à trois chiffres de leurs bénéfices et à deux chiffres de leurs ventes.

Deux autres noms notables susceptibles de bénéficier d'améliorations significatives des résultats du deuxième trimestre sont Valero Energy (NYSE:VLO), qui devrait afficher un BPA de 6,48 $, en hausse de 1 250 % par rapport à l'année précédente, et Marathon Petroleum (NYSE:MPC), qui devrait enregistrer une hausse de 747 % de son BPA par rapport à l'année précédente.

Selon l'outil de sélection des actions énergétiques d'InvestingPro+, les autres noms qui devraient bénéficier d'une croissance robuste des bénéfices et des ventes au deuxième trimestre sont Occidental Petroleum (NYSE:OXY), Hess (NYSE:HES), Cheniere Energy (NYSE:LNG), Phillips 66 (NYSE:PSX) et Pioneer Natural Resources (NYSE:PXD).

Screener actions énergie
Source : InvestingPro

Le Energy Select Sector SPDR Fund (NYSE:XLE) - qui suit un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière des sociétés énergétiques américaines du S&P 500 - a progressé de 25,6 % depuis le début de l'année, ce qui en fait le secteur le plus performant de 2022, et de loin. En comparaison, le S&P 500 est en baisse de 19,6 % sur la même période.

Les dix principaux titres du XLE sont Exxon, Chevron, ConocoPhillips (NYSE:COP), EOG Resources (NYSE:EOG), Occidental Petroleum, Pioneer Natural Resources, Schlumberger (NYSE:SLB), Marathon Petroleum, Valero Energy et Phillips 66.

XLE W1

Industriels : Les compagnies aériennes devraient mener la croissance

  • Projection de la croissance du BPA au 2ème trimestre : +27,1% en glissement annuel
  • Croissance prévue du chiffre d'affaires au 2e trimestre : +12,5 % en glissement annuel

Le secteur industriel devrait enregistrer un bond de 27,1 % en glissement annuel du bénéfice par action au deuxième trimestre, soit le deuxième gain le plus élevé des onze secteurs selon FactSet.

En fait, dix des douze industries du secteur devraient enregistrer une hausse des bénéfices en glissement annuel, avec en tête les compagnies aériennes, la construction et l'ingénierie, ainsi que le fret aérien et la logistique.

Le secteur - qui est peut-être le plus sensible à la conjoncture économique - devrait également enregistrer une croissance des ventes de 12,5 % en glissement annuel au deuxième trimestre, soit la quatrième plus forte croissance des recettes.

Au niveau des entreprises, Delta Air Lines (NYSE:DAL) et United Airlines Holdings (NASDAQ:UAL) sont deux valeurs à surveiller. Delta devrait afficher un bénéfice par action de 1,66 dollar au deuxième trimestre, ce qui représente une nette amélioration par rapport à la perte de 1,07 dollar par action enregistrée l'an dernier, tandis que United devrait enregistrer une hausse de 118 % de son chiffre d'affaires, qui atteindra 12 milliards de dollars.

Southwest Airlines (NYSE:LUV), qui devrait enregistrer une croissance annuelle de ses bénéfices et de son chiffre d'affaires de 62,8 % et 55 % respectivement, est un autre nom important à garder à l'œil.

Le screener d'actions industrielles InvestingPro+ montre que General Electric (NYSE:GE), Boeing (NYSE:BA), Raytheon Technologies (NYSE:RTX), Transdigm (NYSE:TDG), et FedEx (NYSE:FDX) sont quelques-unes des autres sociétés notables qui devraient publier de solides résultats au deuxième trimestre.

Scrrener d'actions industrielles
Source : InvestingPro

Le fonds Industrial Select Sector SPDR Fund (NYSE:XLI) - qui suit un indice pondéré par la capitalisation boursière des actions du secteur industriel tirées du S&P 500 - est en baisse de 18 % depuis le début de l'année.

Les dix principales positions du XLI comprennent Raytheon, United Parcel Service (NYSE:UPS), Union Pacific (NYSE:UNP), Honeywell International (NASDAQ : HON), Lockheed Martin (NYSE:LMT), Caterpillar (NYSE:CAT), Deere (NYSE:DE), Boeing, 3M (NYSE:MMM) et Northrop Grumman (NYSE:NOC).

XLI W1

Matériaux : Le rallye des métaux et des mines devrait favoriser la croissance des bénéfices et des ventes.

  • Projection de la croissance du BPA au 2ème trimestre : +13,5% en glissement annuel
  • Croissance prévue du chiffre d'affaires au 2e trimestre : +16,2% par rapport au trimestre précédent

Le secteur des matériaux - qui comprend les entreprises des secteurs des métaux et de l'exploitation minière, des produits chimiques, des matériaux de construction et de l'industrie des conteneurs et de l'emballage - devrait afficher la troisième plus forte croissance des bénéfices en glissement annuel parmi les onze secteurs, avec un BPA du deuxième trimestre qui devrait augmenter de 13,5 % en glissement annuel, selon FactSet.

Grâce à la hausse des prix des métaux, tels que or, cuivre, nickel, platine, palladium et aluminium, le secteur devrait également enregistrer la deuxième plus forte augmentation des revenus en glissement annuel, avec une croissance prévue des ventes de 16,2%.

Comme on pouvait s'y attendre, les quatre industries du secteur devraient connaître une croissance à deux chiffres de leurs bénéfices par action et de leurs revenus au deuxième trimestre, le groupe Métaux et mines devant voir ses bénéfices et ses ventes augmenter de 25 % et 21 % respectivement par rapport à l'année précédente.

XLB W1

Le fonds Materials Select Sector SPDR Fund (NYSE:XLB) - qui suit un indice pondéré par la capitalisation boursière des sociétés américaines de matériaux de base du S&P 500 - a perdu 19,8 % en 2022.

Les dix principales actions détenues par XLB comprennent Linde (NYSE:LIN), Sherwin-Williams (NYSE:SHW), Air Products (NYSE:APD), Newmont (NYSE:NEM), Freeport-McMoRan (NYSE : FCX), Ecolab (NYSE:ECL), Corteva (NYSE:CTVA), Dow Inc (NYSE:DOW), International Flavors & Fragrances (NYSE:IFF), et Nucor (NYSE:NUE).

Selon le screener d'actions de matériaux Pro+, plusieurs sociétés du groupe se distinguent par leur potentiel à enregistrer des résultats impressionnants.

La première est le fabricant de produits chimiques spécialisés Albemarle (NYSE:ALB), qui devrait enregistrer une croissance des bénéfices de 225 % en glissement annuel. Le second est Nucor (NYSE:NUE), qui devrait afficher un BPA de 8,01 $ au deuxième trimestre, soit une amélioration significative par rapport au BPA de 5,15 $ enregistré un an plus tôt.

International Flavors, Newmont et Ball Corporation (NYSE:BALL) sont également à surveiller, car ces trois sociétés ont vu leurs activités prospérer dans l'environnement actuel.

Screener d'actions de matériaux
Source : InvestingPro

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés