Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'effet Warren Buffett et le resserrement du financement va booster les matières 1ères

Par Investing.com (Andy Hecht)Matières premières14/09/2020 15:04
fr.investing.com/analysis/leffet-warren-buffett-et-le-resserrement-du-financement-va-booster-les-matieres-1eres-200435096
L'effet Warren Buffett et le resserrement du financement va booster les matières 1ères
Par Investing.com (Andy Hecht)   |  14/09/2020 15:04
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Cet article a été écrit exclusivement pour Investing.com 

L'indice du dollar est en baisse depuis le mois de mars. La Fed et les banques centrales du monde entier sont actuellement engagées à verser un niveau sans fin de liquidités dans le système financier mondial. Les gouvernements augmentent les déficits avec des programmes de relance afin de combattre la dévastation économique provoquée par le COVID-19.

La Fed a déclaré qu'elle était prête à tolérer des niveaux d'inflation supérieurs au taux cible de 2 %. Les perspectives pour les prix des matières premières n'ont pas été aussi haussières depuis des décennies.

Warren Buffett a fait preuve d'un calme inhabituel lorsque la pandémie mondiale s'est propagée dans le monde entier au début de l'année. Au lieu de faire des affaires, sa holding, Berkshire Hathaway Inc (NYSE:BRKa), a vendu des actions de compagnies aériennes et de banques. Cependant, au cours des derniers mois, l'Oracle (NYSE:ORCL) d'Omaha a commencé à accumuler des actifs sensibles à l'inflation alors que la légende de l'investissement fêtait ses 90 ans.

Il a acquis des actifs dans le secteur de l'énergie, des métaux précieux et des sociétés de commerce asiatiques. Dans le même temps, de nombreuses institutions financières qui finançaient traditionnellement des projets liés aux matières premières se sont retirées de l'activité.

Bien que les marchés évoluent rarement en ligne droite et que les matières premières soient parmi les classes d'actifs les plus volatiles, tout indique que les prix des matières premières vont augmenter dans les mois et les années à venir. Le facteur Buffett n'est qu'une raison supplémentaire pour laquelle la classe d'actifs semble plus qu'attrayante à l'approche de la fin de 2020, une année très difficile pour le monde.

Buffett achète des infrastructures de gaz naturel et de production d'or

Après avoir vendu des compagnies aériennes et des banques, la première nouvelle qui est sortie d'Omaha a été l'acquisition par Berkshire Hathaway des actifs de Dominion Energy Inc (NYSE:D) dans le domaine du transport et des pipelines de gaz naturel. L'opération portait sur une base de 4 milliards de dollars et la prise en charge d'environ 6 milliards de dollars de dettes.

Le Fonds Berkshire de Buffett détiendra désormais 18 % de l'ensemble du transport de gaz naturel interétatique, contre 8 % auparavant. L'annonce faite début juillet est intervenue juste après la chute du prix du gaz naturel à son niveau le plus bas depuis 1995.

Gaz Naturel graphique mensuel
Gaz Naturel graphique mensuel

Source : CQG

Comme le montre le graphique, la baisse jusqu'à un plus bas de 1,432 $ par MMBtu à la fin du mois de juin a marqué un creux d'un quart de siècle pour ce produit énergétique. Buffett a fait une bonne affaire sur le marché du gaz naturel.

L'annonce suivante, à la mi-août, concernait l'achat d'actions d'une valeur de plus d'un demi-milliard de dollars dans l'une des principales sociétés d'extraction d'or au monde, Barrick (NYSE:GOLD). Barrick possède des propriétés minières d'or et de cuivre dans treize pays du monde.

L'or a connu un marché haussier, soutenu par la baisse du dollar, le raz-de-marée de liquidités des banques centrales qui a entraîné une baisse des taux d'intérêt et les mesures de relance du gouvernement. Toutes les devises étrangères ont chuté à des niveaux historiquement bas par rapport à l'or au cours des derniers mois.

Buffett a commencé à accumuler des actifs dans les secteurs de l'énergie et des métaux, puis a annoncé sa prochaine acquisition liée aux matières premières.

Cette fois-ci, une acquisition dans des sociétés commerciales japonaises

Fin août, pour célébrer son quatre-vingt-dixième anniversaire, Warren Buffett a déclaré au monde entier que sa société avait pris des participations dans les cinq premières sociétés commerciales du Japon. L'investissement de plus de 6 milliards de dollars a permis d'acquérir une participation de 5 % dans Itochu Techno-Solutions Corp (OTC:ITTOY), Marubeni Corp. (T:8002), Mitsubishi Corp. (T:8058), Mitsui & Co., Ltd. (T:8031), et Sumitomo Corp. (T:8053).

Berkshire avait accumulé ces positions au cours de l'année passée. Les sociétés commerciales japonaises sont des acteurs importants sur les marchés mondiaux des matières premières, ce qui accroît l'exposition de Berkshire à la classe d'actifs des matières premières.

Buffett devient optimiste sur l'inflation, et déplace son portefeuille vers les investissements dans les matières premières

Outre la baisse du dollar et l'afflux de liquidités et de mesures de relance, la Réserve fédérale américaine a récemment déclaré aux marchés qu'elle était prête à tolérer des niveaux d'inflation supérieurs à son taux cible de 2 %. Le niveau qui était autrefois une limite rigide est devenu une moyenne, les membres votants de la banque centrale déclarant que puisque l'inflation a été inférieure au taux cible pendant si longtemps, ils seraient à l'aise avec une augmentation à 2,5% avant de prendre toute mesure.

Depuis la fin des années 1970, le paysage des pressions inflationnistes croissantes n'a pas été aussi prévalent.

De plus, l'évolution des prix des matières premières entre 2008 et 2011 a probablement influencé les récentes acquisitions de Buffett. Les prix des matières premières ont atteint des sommets pluriannuels ou historiques au lendemain de la crise financière mondiale de 2008, alimentés par l'afflux de liquidités.

En 2020, l'inondation est devenue un tsunami. De juin à septembre 2008, le Trésor américain a emprunté un montant record de 530 milliards de dollars pour financer la relance. En mai 2020, il a emprunté 3 000 milliards de dollars.

Les banques se retirent du financement des matières premières

Dans un environnement très favorable à l'inflation et à la hausse des prix des matières premières, de nombreuses institutions financières qui étaient d'importants bailleurs de fonds pour la production et les projets de matières premières se retirent de l'activité.

Au cours des dernières semaines, ABN AMRO Group NV (AS:ABNd) et BNP Paribas SA (PA:BNPP) ont annoncé qu'ils se retiraient du secteur du financement des matières premières. Une série de scandales et l'augmentation des coûts due à une réglementation accrue entraînent également la sortie de nombreuses institutions financières.

Les coûts de financement des échanges et de la production vont augmenter, ce qui exercera une pression à la hausse sur les coûts de production et les prix du marché. Certains petits producteurs et négociants verront leur financement impossible, ce qui pourrait peser sur l'offre. L'évolution du financement des produits de base va probablement alimenter un paysage déjà haussier pour les prix des matières premières.

Un marché haussier des matières premières à l'horizon

Les prix de nombreux produits de base ont augmenté en 2020. Depuis le creux de mars, le pétrole brut est passé d'un territoire négatif aux États-Unis à plus de 40 dollars le baril, avant son dernier recul la semaine dernière. Le cuivre s'est apprécié, passant d'un peu plus de 2 dollars à plus de 3 dollars la livre. Le prix de l'argent a plus que doublé en valeur depuis le plus bas de mars. L'or a atteint un nouveau sommet historique à plus de 2 000 dollars l'once. Depuis la mi-août, les prix des céréales ont augmenté. Le gaz naturel est passé d'un creux de vingt-cinq ans au prix le plus élevé en 2020 récemment, après que l'Oracle d'Omaha ait annoncé son investissement.

Nous pourrions être au bord d'une reprise des marchés des matières premières qui dépasserait les niveaux de prix observés en 2011. L'or a déjà réalisé cet exploit. Les derniers investissements de M. Buffett sont un autre signe que les matières premières sont l'endroit où il faut être au cours des prochains mois et des prochaines années.

L'effet Warren Buffett et le resserrement du financement va booster les matières 1ères
 

Lire Aussi

Goldwasser Exchange
GLOBAL+ investit l'or Par Goldwasser Exchange - 10/03/2021

Développé par Goldwasser Exchange, le portefeuille en gestion discrétionnaire GLOBAL+ a toujours fait la part belle aux métaux précieux et singulièrement à l’or. Raphaël Goldwasser...

L'effet Warren Buffett et le resserrement du financement va booster les matières 1ères

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
Jérôme Cathelin
esperanza 18/09/2020 10:25
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
en effet ça booste ,-12 % !
Eric Henneau
Eric Henneau 14/09/2020 18:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Interressant
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email