Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Les obligations vertes ont le vent en poupe

Publié le 25/04/2016 09:53
EDF
-
IBE
-
AAPL
-

Longtemps l’apanage des institutions comme la Banque Mondiale, les obligations vertes sont de plus en plus prisées par le monde des entreprises qui n’hésite plus à émettre ces emprunts écologiquement responsables.

Pour rappel, une obligation ‘verte’ est une obligation tout ce qu’il y a de plus classique, avec les risques qu'elle comporte, si ce n’est que les fonds récoltés lors de l'émission doivent être destinés à financer la transition énergétique et des projets durables, respectueux de l’environnement.

Inutile de préciser qu’elles ne sont pas plus rémunératrices que les obligations ne bénéficiant pas d’un certificat vert, en témoignent les coupons de 1,125% et 0,875% proposés par les récentes émissions Iberdrola (MC:IBE) et Alliander.

Quoi qu’il en soit, la demande des investisseurs pour ce type de papier est forte et les grands groupes industriels, notamment les utilities américaines et européennes, l’ont bien compris.

Dans un rapport publié dernièrement, Standard & Poor’s s’attend à ce que les entreprises émettent pour l’équivalent de 15 milliards de dollars d’obligations vertes cette année. Il s’agirait d’un montant plus que doublé par rapport à 2015 et plus que triplé à 28 milliards de dollars si l’on tient compte des émissions chinoises.

Et oui, le marché chinois contribue également à l’essor des emprunts verts. Selon Moody’s, qui vient de lancer sa méthodologie spécifique pour noter les green bonds, l’Empire du Milieu aurait même dépassé les Etats-Unis au premier trimestre en terme de volume.

Apple (NASDAQ:AAPL), Iberdrola, Alliander...

En ce qui concerne les émissions déjà bouclées cette année, Apple a émis un emprunt vert de 1,5 milliard de dollars, remboursable en 2023 et rémunéré par un coupon de 2,85%. La marque à la pomme a expliqué que ces fonds seraient utilisés pour "réduire l'impact sur le changement climatique, financer des bâtiments écologiques, l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, les économies d'eau, les actions de recyclage et de réduction de la pollution."

Iberdrola, le géant espagnol de l’énergie, a finalisé dernièrement un emprunt vert d’un milliard d’euros, destiné à refinancer une partie de ses actifs dans les énergies renouvelables. Sont notamment concernés des parcs éoliens terrestres situés en Espagne, au Portugal et au Royaume-Uni.

Quelques jours plus tard, Alliander y allait aussi de sa petite émission. L’énergéticien néerlandais en a profité pour lever 300 millions d’euros à 10 ans, rémunérés par un coupon de 0,875%.

L’année passée, le groupe britannique spécialisé dans la gestion et le traitement des déchets Shanks fut la première entreprise britannique à émettre une ‘green bond’. D’autres groupes européens comme Vestas, EDF (PA:EDF) et Unibail Rodamco allaient l’imiter par la suite.

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés