📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

L’obligation Bayer par 1.000 euros désormais disponible sous le pair

Publié le 16/08/2018 09:05
BAYGN
-
MON
-

Propriétaire depuis peu de Monsanto (NYSE:MON), Bayer AG (DE:BAYGN) a vu sa capitalisation boursière fondre de dix milliards d’euros hier, en marge de la condamnation historique du géant américain pour son herbicide Roundup. Sur le secondaire, les emprunts du groupe allemand sont également orientés en baisse.

Le rachat par Bayer de Monsanto pourrait coûter cher au groupe allemand, célèbre pour avoir inventé l'aspirine. A la vieille du week-end, un tribunal de San Francisco a condamné le géant des OGM et pesticides à payer 289 millions d'indemnités à Dewayne Johnson, un jardinier américain.

En cause, la firme de Saint-Louis n’a pas informé de la possible dangerosité de son herbicide au glyphosate, le Roundup, à l'origine du cancer de Mr. Johnson. Il s’agit d’un verdict inédit et historique, condamnant pour la première fois le caractère possiblement cancérigène des produits au glyphosate de Monsanto.

Il faut dire que l’herbicide de Monsanto était dans l’oeil du cyclone depuis longtemps, alors que la firme fait face à de multiples procès un peu partout dans le monde. Rien qu'en Amérique, plus de 4.000 affaires similaires seraient ainsi pendantes devant des tribunaux.

Bayer, s’étant porté acquéreur il y a deux ans de Monsanto, devra subir les conséquences financières de ces multiples procès, pouvant porter sur plusieurs milliards de dollars. Et les marchés de s’interroger si le chimiste allemand a correctement évalué les risques liés au glyphosate, potentiellement interdit à terme en Europe.

Comme le souligne le journal L’Echo dans son édition de ce mardi, outre le risque juridique direct, le nouveau groupe doit affronter l'incertitude sur l'avenir commercial de l’herbicide le plus utilisé au monde. Le Roundup est aussi accusé d'être néfaste pour l'environnement et de contribuer à la disparition des abeilles, ou encore d'être un perturbateur endocrinien.

Une obligation par 1.000 euros

Si l’action du groupe tentait de rebondir ce mardi matin après avoir subi une purge de 10% la veille, sur le marché secondaire, les obligations en euro/dollar du groupe ont également perdu des plumes.

A titre d’exemple, le cours de son obligation subordonnée remboursable anticipativement pour la première fois dans quatre ans est passé sous le pair à un cours indicatif de 98,50% du nominal, portant le rendement annuel jusqu’au call à 2,75%.

La coupure est fixée à 1.000 euros avec un rating spéculatif « BB+ » accordé par Standard & Poor’s, soit un cran avant la catégorie des investissements jugés solides par l’agences de notation.

Le chimiste allemand est également présent sur le marché des obligations en dollar. Il y a quelques semaines, dans le cadre du financement du rachat du géant américain des OGM et pesticides Monsanto, il avait ainsi levé 15 milliards de dollars, soit la seconde plus grosse émission de l’année.

L’investissement à consentir est cette fois très élevé, la coupure étant fixée à 200.000 dollars pour toutes ces obligations. On notera que l’émission senior non-sécurisée, remboursable dans cinq ans, permet de tabler sur un rendement annuel de 3,80%, sur base d’un cours indicatif de 100,40% du nominal (rating BBB chez Standard & Poor’s).

L’obligation Bayer par 1.000 euros désormais disponible sous le pai

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés