Dernière minute
0

Nasdaq, S&P500, CAC40 : un trimestre boursier à marquer d’une pierre blanche !

fr.investing.com/analysis/nasdaq-sp500-cac40--un-trimestre-boursier-a-marquer-dune-pierre-blanche--200223006
Nasdaq, S&P500, CAC40 : un trimestre boursier à marquer d’une pierre blanche !
Par Philippe Béchade   |  14/03/2019 11:58
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Depuis le 3 janvier, les marchés récitent une partition somme toute classique, avec des accents devenus franchement wagnériens le mois dernier. Pour faire simple, le grand orchestre haussier couvre tous les sons environnants, notamment les rumeurs de ralentissement(s) économique(s), de négociations « compliquées » entre les Etats-Unis et la Chine, et de rapports toujours tendus entre Jerome Powell et Donald Trump.

A la veille de la séance des « 4 sorcières », l’orchestre a déjà entamé l’allegro et les séances de hausse s’enchaînent crescendo. On voit ainsi se dessiner une… onzième semaine positive sur une série de douze, une issue qui semble inéluctable avec un cumul de gains supérieur à 2,5% pour le S&P500 et à 3,2% sur le Nasdaq en l’espace de trois séances.

La hausse des indices occidentaux se révèle synchrone, puisque le CAC40 a franchi le cap des 5 300 points et s’est hissé à moins de 0,2% de son meilleur score de l’année, à savoir 5 315 points. Déborder cette marque semble à présent une formalité quand on connaît le pourcentage de séances positives qui précède les “4 sorcières” à l’issue d’un trimestre boursier au champagne.

En l’état actuel, le CAC40 affiche +12,1% sur cette période trimestrielle, tout comme le S&P500. Pas de jaloux ! Le Nasdaq s’est de son côté adjugé 15,2%, renouant ce faisant avec une zone de résistance testée les 16 et 17 octobre 2018.

Les « utilities » ont le vent en poupe
Cela pourrait laisser supposer que les fameux GAFAM demeurent sans rivales, mais il existe au moins un indice sectoriel qui bat à plate couture les géants de la « tech » et les semi-conducteurs : il s’agit de celui des utilities, lesquelles sont à leur plus haut depuis dix ans.

Une évolution assez surprenante pour des valeurs a priori ennuyeuses qui distribuent de l’eau, recyclent des déchets, transportent du courant électrique, vident nos poubelles et nettoient nos rues… De la « vieille économie » censée ne pas ou ne plus faire rêver… Eh bien si ! Car dans un contexte de fin de cycle haussier où chacun redevient « défensif », les utilities retrouvent un charme d’antan qui rime avec rendement.

Pour nombre d’investisseurs, la priorité actuelle est la stabilité, avec de copieux dividendes les plus déconnectés possible de la conjoncture et garantis par des contrats long terme avec des donneurs d’ordre publics.

Voilà un bel exemple d’une « gestion discrétionnaire » noyée dans un océan d’ETFs, de suivisme algorithmique et de réplication indicielle.

Sauf que tout cela n’explique plus tout à fait les performances annuelles tonitruantes des actions, sachant que les flux d’investissements sont de plus en plus aspirés vers les ETFs à Paris, Tokyo ou Wall Street, mais que le solde depuis quatre mois reste constamment négatif.

Il faut donc que l’« acheteur providentiel » se substitue à l’épargnant défaillant… et vous savez tous de qui il s’agit ! Mais les buybacks n’auront plus beaucoup de raisons d’être d’ici cinq à six semaines car une fois les dividendes versés, il ne sert plus à grand-chose de réduire le nombre de titres en circulation.

Et comme par ailleurs beaucoup de gérants et d’experts – comme mon confrère Mathieu Lebrun (si vous souhaitez lire ses analyses et prétendre à générer des gains à deux chiffres sur des trades de courte durée, cliquez ici – considèrent que l’année est déjà « faite » (+12% de plus-values, +2% de rendement à Wall Street et +3% en Europe), le « papier » commencera à brûler les doigts à l’approche des élections européennes, avec ou sans Brexit.

Nasdaq, S&P500, CAC40 : un trimestre boursier à marquer d’une pierre blanche !
 
Nasdaq, S&P500, CAC40 : un trimestre boursier à marquer d’une pierre blanche !

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email