Dernière minute
0

La Chambre des communes soutient massivement un report du Brexit

Economie14/03/2019 22:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. LA CHAMBRE DES COMMUNES SOUTIENT MASSIVEMENT UN REPORT DU BREXIT

par Elizabeth Piper, Kylie MacLellan et William James

LONDRES (Reuters) - Les députés britanniques ont voté massivement jeudi en faveur d'un report du Brexit, actuellement fixé au 29 mars, ce qui va permettre à Theresa May de tenter une troisième fois de faire ratifier par les parlementaires son accord de retrait de l'Union européenne, pourtant déjà rejeté à deux reprises.

Les élus ont approuvé par 412 voix contre 202 une motion gouvernementale prévoyant un report de courte durée, au plus tard au 30 juin, en cas d'adoption d'un traité de divorce d'ici mercredi, ou un report de longue durée - sans aucune limitation - en cas de rejet.

L'un ou l'autre de ces reports devra être unanimement approuvé par les 27 autres dirigeants des pays membres de l'Union européenne, qui se réuniront jeudi et vendredi prochains en sommet à Bruxelles, a rappelé la Commission européenne à l'issue du vote des Communes. Les raisons et la durée de ce report seront étroitement examinées avec pour priorité d'assurer le bon fonctionnement des institutions communautaires, a déclaré un porte-parole de l'exécutif européen.

Theresa May espère que la menace d'un report de longue durée finira par convaincre les partisans du Brexit au sein de son Parti conservateur, ainsi que les membres du petit parti unioniste nord-irlandais DUP qui assurent la survie de son gouvernement minoritaire, de voter enfin en faveur de l'accord de retrait qu'elle a conclu en novembre dernier avec l'UE.

Les Brexiters et les unionistes nord-irlandais jugent le texte inacceptable en l'état, car il prévoit le maintien du Royaume-Uni dans une union douanière avec l'UE - dans l'attente du résultat des négociations sur les relations futures entre les deux entités - afin d'empêcher le rétablissement d'une frontière entre les deux Irlande.

Le porte-parole de la Première ministre a déclaré que les ministres du gouvernement étaient déterminés à "redoubler d'efforts" pour obtenir une sortie de l'UE avec un accord.

Dans la matinée, le président du Conseil européen Donald Tusk avait pour sa part promis d'"inviter les Vingt-Sept à accepter un long report si le Royaume-Uni le juge nécessaire pour repenser sa stratégie et bâtir un nouveau consensus".

LES PRÉPARATIFS EN VUE D'UN NO-DEAL SE POURSUIVENT

Le vote de la motion gouvernementale a été précédé d'une série de votes sur trois amendements présentés par les élus, qui ont tous été rejetés.

Les députés ont ainsi écarté par 334 voix contre 85 un second référendum sur l'appartenance à l'UE, après celui de juin 2016 par lequel près de 52% des Britanniques ont voté pour quitter le bloc communautaire.

Peu d'élus d'opposition, y compris parmi les partisans d'une nouvelle consultation, soutenaient cet amendement déposé par un groupe d'indépendants, jugeant que le moment n'était pas opportun pour que le Parlement se prononce sur cette question.

En revanche, un amendement qui aurait redonné au Parlement la main pour organiser des débats et des votes "indicatifs" sur des options alternatives susceptibles de réunir une majorité - qui aurait sérieusement limité la marge de manoeuvre de Theresa May - a été rejeté de justesse par 314 voix contre 312.

Le vote des Communes ce jeudi ne signifie pas qu'un report aura bien lieu, l'accord unanime des Vingt-Sept restant nécessaire.

Par défaut, la date du Brexit reste fixée au 29 mars et le porte-parole de May a indiqué que le gouvernement poursuivait ses préparatifs pour une sortie sans accord (no deal).

L'autorité de la Première ministre a volé en éclats lors du rejet, en janvier puis mardi dernier, de son accord de retrait par une très large majorité.

Mais elle continue d'affirmer qu'une sortie avec accord reste sa priorité, que le texte qu'elle a négocié avec Bruxelles est le meilleur possible, et ne désespère pas d'obtenir gain de cause lors d'un troisième "meaningful vote" (vote significatif) la semaine prochaine.

(Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

La Chambre des communes soutient massivement un report du Brexit
 

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires
koko lastiko
koko lastiko 15/03/2019 9:20
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
En avant vers la destruction totale de l'Europe. Si il n'y a pas de Brexit le 29 mars, il y aura des manifestations monstres en Angleterre. Et devinez ce qui va se passer aux élections européennes ? Bonne chance Juncker, Tusk et consorts vous avez bien trop de certitudes, j'ai hâte de vous voir pris dans les phares d'une voiture.
Répondre
0 0
Jihem Netaf
Jihem Netaf 15/03/2019 7:37
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
On dirait bien que les élus Anglais voient d'un mauvais oeil, la suppression de leur placard Européen très lucratif. Courage aux Anglais face à ces lâches totalement compromis qui ne défendent que leurs privilèges.
Répondre
1 0
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email