Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

ADP, la peur de l'Omicron à Hong Kong, le Bitcoin à 100 000 $ - Ce qui fait bouger les marchés ce mercredi

Economie05/01/2022 12:43
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- ADP (PA:ADP) poursuit la série de publications importantes sur le marché du travail américain. Hong Kong s'effraie de la propagation du variant Omicron du Covid-19, en imposant des restrictions sur les vols et les repas à l'extérieur. De violentes manifestations secouent le Kazakhstan et Goldman Sachs (NYSE:GS) annonce à ses clients que le Bitcoin pourrait atteindre 100 000 dollars cette année - mais avec un grand "si". Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce mercredi 5 janvier.

1. Rapport ADP sur l'emploi

La deuxième grande publication de la semaine sur le marché du travail aura lieu à 14h15, lorsque l'entreprise de traitement des données salariales ADP publiera son estimation du nombre d'emplois créés dans le secteur privé au cours du mois précédant la mi-décembre.

Les analystes s'attendent à un gain de 400 000 emplois, ce qui constituerait un net ralentissement par rapport aux 534 000 emplois enregistrés en novembre et le plus faible depuis quatre mois, mais qui resterait un mois raisonnablement fort sur une comparaison historique à plus long terme.

Ces données interviennent un jour après que l'enquête mensuelle de l'ISM a indiqué que la dynamique d'embauche dans l'industrie manufacturière reste forte, tandis que l'enquête JOLTS du département du travail a montré que les offres d'emploi continuent d'approcher des niveaux records, incitant de plus en plus de personnes à quitter leur emploi à la recherche d'un meilleur salaire.

Les mises à jour du marché du travail se poursuivent avec les données sur les réclamations de chômage jeudi et le rapport officiel sur le marché du travail vendredi.

2. Hong Kong durcit ses mesures de restriction alors que l'Omicron se propage

La dimension chinoise du risque Omicron a été mise en évidence la nuit dernière lorsque Hong Kong a suspendu les repas dans les restaurants et fermé ses aéroports aux arrivées en provenance d'Amérique du Nord, d'Australie, du Royaume-Uni et d'Inde.

Le nombre de cas à Hong Kong a augmenté rapidement et s'inscrit mal dans la politique de tolérance zéro de la Chine continentale à l'égard du Covid-19, qui a déjà entraîné un certain nombre de fermetures locales ces dernières semaines. Une ville de plus d'un million d'habitants a été fermée en début de semaine sur la base de seulement trois cas d'Omicron, tous asymptomatiques.

Ailleurs, le ministre allemand de la Santé a déclaré que des restrictions d'activité plus strictes semblaient inévitables, un jour après que la France et le Royaume-Uni aient choisi d'essayer de surmonter la vague d'infection actuelle sans fermer d'autres entreprises. Les compagnies aériennes américaines, quant à elles, ont annulé 1 000 autres vols mardi.

3. Les actions devraient ouvrir en baisse alors que les obligations se consolident

Les actions américaines devraient ouvrir à plat ou en baisse plus tard, consolidant après que le rallye initial du début de la semaine se soit heurté à un fort vent contraire du marché obligataire.

La hausse des taux d'intérêt à long terme, due aux craintes d'inflation et à la réaction de la Réserve fédérale, a poussé le rendement de référence du Trésor à 10 ans jusqu'à 1,68 % mardi, son plus haut niveau en cinq semaines. Il se consolide lui aussi autour du niveau de 1,65 % au cours de la nuit.

À 13h20, les Dow Jones futures étaient stables, tandis que les S&P 500 futures étaient en baisse de 0,1 % et les Nasdaq 100 futures en baisse de 0,4 %, ce qui continue de refléter la pression accrue sur les "technologies sans profit" et autres paris de longue durée dont les valorisations sont sensibles à des taux d'actualisation plus élevés.

Parmi les valeurs susceptibles de faire l'objet d'une attention particulière, citons General Motors (NYSE:GM), dont la perte de la première place sur le marché américain au profit de Toyota (T:7203) contraste fortement avec l'envolée du cours de l'action de son rival Ford (NYSE:F) mardi. Beyond Meat (NASDAQ:BYND) sera également sous les feux de la rampe, après l'annonce de la mise à l'essai de ses produits par KFC.

4. Les manifestations liées au carburant au Kazakhstan tournent à la violence ; les données de l'EIA sur les stocks sont attendues

Une vague de protestations contre la clique au pouvoir a secoué l'ancien pays soviétique du Kazakhstan en réponse à la flambée des prix des aliments et de l'énergie.

Les manifestants ont pris d'assaut le bureau du maire d'Almaty, la plus grande ville du pays, mécontents de la décision prise mardi par le président Kassym-Jomart Tokayev, le successeur trié sur le volet de Nursultan Nazarbayev, qui a longtemps été au pouvoir, de limoger le gouvernement et de réintroduire un plafond sur les prix du carburant.

Les protestations sont un signe inquiétant de ce qui pourrait se passer cette année, alors que les pays tentent de normaliser leur politique économique à la fin de la pandémie, exposant certains des problèmes structurels qui ont été masqués par des politiques de relance d'urgence au cours des deux dernières années. Le plafonnement des prix des carburants et des factures d'énergie des ménages - ainsi que le coût des subventions qui y sont associées - risque fort d'être un problème en Europe ce printemps.

Les prix du pétrole brut, principal produit d'exportation du Kazakhstan, ont évolué latéralement au cours de la nuit après un rapport mitigé sur les stocks américains de l'Institut américain du pétrole. Les données gouvernementales sont attendues à 22h30 comme d'habitude.

5. Le bitcoin pourrait atteindre 100 000 $, selon Goldman

Le bitcoin pourrait atteindre 100 000 $ au cours des cinq prochaines années, selon les analystes de Goldman Sachs.

Dans une note aux clients, ils précisent toutefois qu'une telle évolution dépend du fait qu'il prenne des parts de marché à l'or dans l'univers des actifs refuges.

Le bitcoin et les autres crypto-monnaies ont traditionnellement été considérés par leurs partisans comme une couverture contre la dévaluation - parfois régulière, parfois brutale - des monnaies fiduciaires comme le dollar. Mais ces deux dernières années, elles se sont surtout négociées comme des actifs dynamiques, de plus en plus corrélés à d'autres actifs à risque.

Le marché n'a pas bougé : Le bitcoin a légèrement baissé de 0,6 % à 46 389 dollars, ce qui correspond à l'extrémité inférieure de sa fourchette au cours du mois dernier.

ADP, la peur de l'Omicron à Hong Kong, le Bitcoin à 100 000 $ - Ce qui fait bouger les marchés ce mercredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email