Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Consultez NVDA les ProTips complets pour évaluer les risques Réclamer -40%

Chute des actions US, envol du Bitcoin, COP28 : Important pour les marchés ce lundi

Publié le 04/12/2023 11:34
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters
 
US500
+0,13%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
LCO
-2,31%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
-2,48%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
1YMH24
+0,24%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
NQH24
-0,31%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
TSLA
-2,70%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Investing.com -- Les actions américaines sont prêtes à commencer la nouvelle semaine sur une note négative, reprenant une partie des gains importants du mois précédent alors que les traders attendent le rapport clé sur l'emploi de vendredi. Le bitcoin s'envole au-dessus de 40 000 dollars, tandis que le pétrole brut recule en raison de l'incertitude quant à l'ampleur réelle des réductions de production récemment annoncées par l'OPEP+. La réunion de la COP28 touche à sa fin et son accord final est contesté.

1. Les contrats à terme baissent après que le S&P ait atteint son plus haut niveau en 2023

Les contrats à terme sur les actions américaines ont baissé lundi, abandonnant certains gains récents au début du dernier mois de l'année.

A 05:15 ET (10:15 GMT), le contrat Dow futures était en baisse de 78 points, soit 0,2%, le S&P 500 futures avait baissé de 13 points, soit 0,3%, et le Nasdaq 100 futures avait baissé de 60 points, soit 0,4%.

L'indice de référence S&P 500 a atteint son plus haut niveau de l'année vendredi, ce qui porte ses gains depuis le début de l'année à près de 20 %. Le Dow Jones a également progressé pendant cinq semaines consécutives et est en hausse de plus de 9 % sur l'année, tandis que l'indice Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a fait un bond de 37 % en 2023.

Les indices ont bénéficié des attentes croissantes selon lesquelles la Réserve fédérale maintiendra les taux d'intérêt inchangés plus tard ce mois-ci, avant de commencer à les réduire l'année prochaine.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré vendredi que les risques que la banque centrale américaine ralentisse l'économie plus que nécessaire sont devenus "plus équilibrés" que ceux de ne pas augmenter les taux d'intérêt suffisamment pour contrôler l'inflation, ce qui suggère la prudence à l'avenir.

Il n'y aura pas de mises à jour de la part des responsables de la Fed au cours de la semaine, car la banque centrale entre dans la période traditionnelle d'interdiction avant sa réunion des 12 et 13 décembre, ce qui signifie que les investisseurs devront se concentrer sur les données publiées pour obtenir d'autres indices de politique monétaire, et le rapport officiel sur l'emploi de vendredi en particulier (voir ci-dessous).

2. Les chiffres de l'emploi pour le mois de novembre seront publiés cette semaine

La principale publication économique de la semaine sera le rapport NFP de novembre, les investisseurs essayant d'évaluer si la croissance de la plus grande économie du monde continue à se stabiliser.

Les économistes s'attendent à ce que l'économie américaine ait créé 180 000 emplois en novembre, après 150 000 emplois créés en octobre, et que le taux de chômage reste à 3,9 %. Le salaire horaire moyen devrait augmenter de 0,3 % sur le mois, soit une hausse annuelle de 4,0 %.

Un chiffre trop élevé compromettrait les paris selon lesquels la Fed commencera à assouplir sa politique monétaire restrictive plus tôt que prévu, ce qui constituerait un obstacle à la reprise des actions et des obligations au cours du quatrième trimestre.

Un chiffre trop faible, en revanche, pourrait susciter des craintes que l'économie se refroidisse après 525 points de base d'augmentation des taux, ce qui pourrait freiner l'appétit pour le risque.

3. Bitcoin dépasse les 40 000 dollars

Le Bitcoin, la plus importante crypto-monnaie du monde, a dépassé le niveau de 40 000 dollars lundi en début de journée, doublant sa valeur cette année et atteignant son plus haut niveau depuis mai 2022, juste avant que le secteur des crypto-monnaies ne soit ébranlé et que les prix ne chutent en raison de l'effondrement de la stablecoin Terra.

Le bitcoin, et le marché des crypto-monnaies dans son ensemble, ont bénéficié des attentes accrues concernant la baisse des taux d'intérêt américains l'année prochaine - après tout, la politique monétaire souple et l'augmentation des transactions spéculatives ont permis au jeton d'atteindre un record de près de 69 000 dollars en 2021.

La spéculation sur l'approbation potentielle d'un ETF américain qui suivrait directement le cours de la crypto-monnaie est venue renforcer ce sentiment positif, alors que l'on s'attend de plus en plus à ce qu'il attire de grandes quantités de capitaux institutionnels.

L'approbation d'un tel produit par l'U.S. Securities and Exchange Commission serait probablement interprétée comme une acceptation officielle de l'industrie des crypto-monnaies - un secteur qui a été frappé par une série de faillites très médiatisées et de mesures de répression réglementaires.

4. La déclaration finale de la COP28 en débat

La Conférence des Nations unies sur le changement climatique 2023 se poursuit lundi à Dubaï, mais les dirigeants du monde entier sont maintenant partis, de sorte que les annonces seront probablement plus limitées.

La façon dont les pays parviendront à un accord final sur l'avenir des combustibles fossiles est au cœur de l'issue du sommet.

Le président du sommet, Sultan al Jaber, des Émirats arabes unis, a suscité la controverse ce week-end en affirmant qu'il n'y avait "aucune donnée scientifique" suggérant que l'élimination progressive des combustibles fossiles contribuerait à limiter le réchauffement climatique à l'objectif de 1,5 degré Celsius fixé par l'accord de Paris de 2015.

Plus de 100 pays soutiennent déjà une élimination progressive des combustibles fossiles, et le succès de ce sommet pourrait être déterminé par le fait que l'accord final de la COP28 appelle à cela ou utilise un langage plus faible tel que "phase-down".

5. Le pétrole recule après les réductions volontaires de la production de l'OPEP

Les prix du pétrole ont chuté lundi, poursuivant la faiblesse observée à la fin de la semaine dernière dans l'incertitude quant à l'étendue probable des réductions de la production de brut convenues par un groupe de producteurs de premier plan.

À 05:15 ET, le contrat à terme WTI s'échangeait 0,9 % de moins à 73,40 $ le baril, tandis que le contrat Brent a chuté de 0,9 % à 78,14 $ le baril.

Les prix du pétrole ont chuté de plus de 2 % la semaine dernière, bien que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, un groupe connu sous le nom d'OPEP+, aient annoncé des réductions supplémentaires de la production afin de soutenir les prix.

Toutefois, ces réductions étaient volontaires par nature, ce qui a suscité des doutes quant à la volonté des producteurs de les mettre pleinement en œuvre.

Cette incertitude l'a emporté sur les tensions géopolitiques croissantes, avec la reprise de la guerre entre Israël et le Hamas après un récent cessez-le-feu. En outre, un navire de guerre américain et des navires commerciaux ont été attaqués en mer Rouge dimanche, et le groupe Houthi du Yémen a revendiqué des attaques de drones et de missiles contre deux navires israéliens dans la région.

Ces événements risquent d'attiser les craintes que la guerre entre Israël et le Hamas ne se transforme en un conflit plus large, ce qui pourrait avoir un impact sur l'approvisionnement en brut dans la région riche en pétrole.

Chute des actions US, envol du Bitcoin, COP28 : Important pour les marchés ce lundi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
Georges Widmer
Georges Widmer 04/12/2023 14:31
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
oui et pas seulement pour des questions économiques.. Les guerres ailleurs dans le monde ça nous affecte tous
Clement Mann
Clement Mann 04/12/2023 14:18
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Il faut arrêter les guerres
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email