Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES du Nouvel An: Jusqu’à -40% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Discours de Powell, ADP et JOLTS, difficultés de CrowdStrike, SBF au NYT - ce qui fait bouger les marchés ce mercredi

Economie 30/11/2022 12:53
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.
 
CRM
-0,35%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
LCO
+0,74%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
ESH3
-0,05%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
CL
+1,22%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
WDAY
-0,71%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
BTC/USD
+3,75%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Par Geoffrey Smith 

Investing.com -- Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a une nouvelle chance de saper la parade des investisseurs lors d'un discours au Brookings Institute. Une deuxième lecture du PIB américain révisera probablement les chiffres initiaux à la hausse, mais des données plus récentes devraient réaffirmer le schéma d'un refroidissement de l'économie. La bataille de la Chine contre le COVID s'améliore, tout comme celle de la zone euro contre l'inflation - dans les deux cas, il reste encore beaucoup à faire. Sam Bankman-Fried apparaît aux côtés de la secrétaire au Trésor Janet Yellen pour dire sa paix sur l'effondrement de FTX, et les prix du pétrole atteignent leur plus haut niveau en une semaine après une nouvelle baisse importante des stocks américains. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce mercredi 30 novembre.

1. Discours de Powell ; les données du marché du travail devraient montrer un refroidissement de l'économie

Le président de la Réserve fédérale Jerome Powell a une nouvelle occasion de doucher les espoirs du marché quant à un revirement dovish lors d'un discours à l'Institut Brookings à 19h30.

Powell a déjà jugé nécessaire de jeter de l'eau froide sur ces espoirs lors du symposium de la Fed à Jackson Hole et à nouveau lors de la dernière réunion de politique générale de la banque centrale. Cependant, chaque nouvelle donnée économique indiquant un ralentissement rend un peu plus difficile pour lui de s'en tenir à cette ligne.

Et les données ne manquent pas aujourd'hui, notamment avec la deuxième lecture des chiffres du troisième trimestre du produit intérieur brut à 14h30. Ces chiffres devraient être légèrement révisés à la hausse en raison de la vigueur de la demande des consommateurs, comme en témoignent les chiffres mensuels des dépenses personnelles de consommation.

L'enquête ADP sur les emplois privés pour le mois de novembre, prévue à 14h15, et l'enquête Job Openings and Labor Turnover du Département du Travail pour le mois d'octobre, devraient toutes deux réaffirmer la tendance au refroidissement du marché du travail.

2. L'inflation de la zone euro se maintient à 10% alors que le chômage allemand augmente

Le taux d'inflation de la zone euro n'a pas réussi à passer sous la barre des 10 % en novembre, décevant les espoirs suscités par les faibles chiffres allemands et espagnols de mardi. Des chiffres plus forts que prévu en provenance de {{cl-748||l'Italie}} ont été la mouche du coche. La baisse du taux annuel à 10,0 % est la première depuis plus d'un an, mais elle est due presque exclusivement à la volatilité des prix de l'énergie et aux effets de base. Le taux d'inflation de base est resté à 5,0 %, soit deux fois et demie l'objectif de la Banque centrale européenne.

Les analystes ont déclaré que ces données augmentaient les chances que la BCE ralentisse le rythme de ses hausses de taux d'intérêt le mois prochain avec une augmentation de seulement 50 points de base (après 75 points de base chacun lors de ses deux dernières réunions). Toutefois, Isabel Schnabel, membre du conseil d'administration, s'est insurgée sur les médias sociaux contre cette "surinterprétation".

Une série de révisions du PIB dans l'ensemble de la zone euro n'a rien changé au tableau général, mais comme aux États-Unis, des données plus récentes ont confirmé la tendance au ralentissement, le chômage en Allemagne ayant surpris à la hausse.

3. Les actions devraient ouvrir en demi-teinte alors que les résultats des sociétés de logiciels divergent

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en demi-teinte plus tard, après les résultats mitigés de certaines grandes sociétés informatiques lundi soir. CrowdStrike (NASDAQ:CRWD) a chuté de près de 20 % après que le fournisseur de cyber-sécurité a déclaré que les perspectives pour le trimestre en cours sont plus faibles que prévu, mais Workday (NASDAQ:WDAY) a bondi après avoir affiché des facturations supérieures aux prévisions. Les résultats des logiciels se poursuivent après la cloche aujourd'hui avec Salesforce (NYSE:CRM).

A 13h20, Dow Jones futures étaient en baisse de 37 points, soit 0,1%, tandis que S&P 500 futures étaient en hausse de 0,1% et Nasdaq 100 futures de 0,3%.

Le sentiment est toujours soutenu par la Chine, où des signes de plus en plus clairs montrent que les autorités s'engagent à lever progressivement les contrôles COVID-19. Ces espoirs l'emportent sur la faiblesse décevante des indices des directeurs d'achat précédents, qui ont montré que l'activité s'est contractée plus fortement en novembre.

4. SBF s'exprimera lors d'un événement organisé par le NYT

Sam Bankman-Fried, le fondateur de la bourse de crypto-monnaies FTX, doit s'exprimer lors d'un événement organisé par le New York Times.

Son apparition aux côtés de la secrétaire au Trésor Janet Yellen risque d'être controversée, compte tenu des allégations de détournement de fonds de clients et des preuves prima facie d'une gouvernance d'entreprise extrêmement médiocre jusqu'au moment de l'effondrement de FTX.

L'aspect partisan de cette controverse devrait toutefois être atténué après que "SBF" a déclaré à un journaliste qu'il avait dépensé autant en dons au parti républicain qu'au parti démocrate cette année. Bankman-Fried a déclaré qu'il avait gardé les dons "obscurs" afin d'éviter de "faire peur" aux journalistes qui, selon lui, sont tous "secrètement libéraux".

Le sentiment sur les marchés crypto continue de guérir à un rythme d'escargot, avec le Bitcoin en hausse de près de 3 % pour tester le niveau de 17 000 $.

5. Le pétrole atteint son plus haut niveau de la semaine après la baisse des stocks américains et l'amélioration des nouvelles sur le  Covid en Chine

Les prix du pétrole brut ont augmenté en raison de l'amélioration des nouvelles COVID en Chine, où le nombre de cas nationaux a diminué et où la ville de Guangzhou a déclaré qu'elle allait assouplir certaines mesures restrictives.

Toutefois, les gains ont été limités par la nouvelle selon laquelle le bloc OPEP+ tiendra sa prochaine réunion de politique générale dimanche en format virtuel, ce qui a été interprété comme faisant d'une simple reconduction des quotas de production le résultat le plus probable. Les signes d'un ralentissement de l'économie mondiale au cours des derniers jours et des dernières semaines avaient suscité des spéculations quant à une réduction de la production pour défendre les niveaux de prix actuels.

Vers 13h30, les contrats à terme sur le brut américain étaient en hausse de 2,1% à 79,84 dollars le baril, leur plus haut niveau en une semaine, tandis que les contrats à terme sur le brent étaient en hausse de 2,0% à 85,96 dollars le baril. Le gouvernement américain publie les données hebdomadaires sur les inventaires à 16h30, un jour après que le American Petroleum Institute ait déclaré que les stocks de brut ont connu une baisse étonnamment forte de 7,85 millions de barils la semaine dernière, bien que les stocks d'essence aient augmenté de 2,85 millions.

Discours de Powell, ADP et JOLTS, difficultés de CrowdStrike, SBF au NYT - ce qui fait bouger les marchés ce mercredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email