Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

La Fed et Le Pen font trembler les obligations, les M&A des compagnies aériennes, les Big Oil au Congrès - Ce qui fait bouger les marchés ce mercredi

Economie 06/04/2022 12:40
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Les marchés obligataires sont à nouveau sous pression. Les rendements américains sont au plus haut depuis trois ans après que Lael Brainard, de la Fed, a mis en garde contre un resserrement plus rapide de la politique, tandis que ceux de la zone euro sont effrayés par la perspective de voir Marine Le Pen remporter la présidence française plus tard dans le mois. Les actions devraient ouvrir en baisse, l'offre rivale de JetBlue sur Spirit Airlines (NYSE:SAVE) constituant la principale action de fusion et d'acquisition de la journée. Le secteur des services chinois a connu un mois de mars difficile en raison du Covid-19, et les prix du pétrole sont en hausse alors que les dirigeants de Big Oil se préparent à un interrogatoire au Congrès par des législateurs démocrates inquiets. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers ce mercredi 6 avril.

1. Les obligations sous pression après les commentaires de Brainard ; DB prévoit une récession en 2023

Les marchés obligataires sont de nouveau sur le devant de la scène après que Lael Brainard, nommée par le président Joe Biden au poste de vice-présidente de la Réserve fédérale, a prévenu d'une réduction "rapide" du bilan de la Fed dès le mois de mai.

Réagissant à ces commentaires, la Deutsche Bank (DE:DBKGn) DBKGn est devenue la première grande banque à annoncer une récession américaine en 2023, causée par le resserrement de la politique monétaire.

Les rendements de référence du Trésor à 10 ans ont atteint leur plus haut niveau en trois ans après que Brainard a mis en garde contre la nécessité "primordiale" de faire baisser l'inflation, en utilisant à la fois les taux d'intérêt et le resserrement quantitatif. Après une modeste consolidation, ils ont à nouveau augmenté au cours de la nuit pour se situer à moins d'un point de base du sommet de mardi, à 2,63 %.

De plus amples détails sur les discussions de la Fed concernant l'interaction entre les taux d'intérêt et la politique quantitative devraient apparaître lorsque la Fed publiera les minutes de sa réunion de mars à 20h00.

2. Les marchés de la zone euro ébranlés par la progression de Le Pen

Les marchés obligataires de la zone euro sont également sous pression, mais sous un angle différent. Les chances de voir Marine Le Pen remporter les élections présidentielles françaises ce mois-ci ont fortement augmenté ces derniers jours, car le leader d'extrême droite et anti-UE a capitalisé sur la baisse du niveau de vie due à l'inflation galopante.

Macron a vu son avance sur Le Pen, dans une compétition à deux, passer de 15 points de pourcentage à 3 points à peine au cours du mois dernier. Le premier tour de scrutin doit avoir lieu dimanche.

L'écart entre les rendements des obligations 10 ans françaises et allemandes, baromètre du risque politique au cœur de la zone euro, s'est élargi à 46 points de base, son plus grand niveau depuis plus de trois ans.

Comme aux États-Unis, les craintes d'inflation hantent également les marchés obligataires européens. Les prix à la production dans la zone euro ont augmenté de 31 % en glissement annuel en février, mais cette hausse est due en grande partie à la compression de l'offre plutôt qu'à une surchauffe de la demande.

3. Les actions devraient ouvrir en baisse ; l'offre de JetBlue sur Spirit en ligne de mire

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse après avoir fortement chuté mardi en réaction aux commentaires de Brainard et de la présidente de la Fed de Kansas City, Esther George, qui ont également mis en garde contre la nécessité d'un resserrement plus rapide de la politique monétaire.

Vers 13h15, les Dow Jones futures étaient en baisse de 195 points, ou 0,6%. Les S&P 500 futures étaient en baisse de 0,7% tandis que les Nasdaq 100 futures étaient en baisse de 1,0%. Les trois principaux indices avaient reculé de 0,8 % à 2,3 % mardi.

Parmi les valeurs susceptibles de faire l'objet d'une attention particulière, citons Spirit Airlines, après que JetBlue a ruiné la fête de Frontier Airlines (NASDAQ:ULCC) en lançant une offre en espèces pour le transporteur aérien à tarifs réduits.

AT&T (NYSE:T) et Discovery (NASDAQ:DISCA) sont également susceptibles d'attirer l'attention après que Jason Kilar, PDG de WarnerMedia, et Ann Sarnoff, PDG de WarnerMedia Studios and Networks, ont tous deux déclaré qu'ils se retireraient avant la fusion prévue de Discovery avec les actifs médias d'AT&T.

4. Un mois de mars misérable pour l'économie chinoise

Le secteur des services chinois a suivi les fabricants du pays dans la voie de la contraction en mars, les fermetures de plus en plus nombreuses ayant freiné les secteurs de l'hôtellerie et des voyages.

Le PMI Caixin des services est tombé à 42 en mars, son plus bas niveau depuis avril 2020 et bien en dessous de la ligne des 50 qui sépare la croissance de la contraction.

L'argent dépensé par les touristes pendant le week-end des vacances de Qingming est tombé à moins de 40 % des niveaux d'avant la crise, selon les estimations officielles, tandis que les économistes de Nomura ont noté qu'environ 193 millions de personnes - représentant quelque 22 % du PIB de la Chine - sont actuellement touchées par des mesures de santé publique plus ou moins sévères. Cela inclut un blocage quasi-total des activités à Shanghai.

5. Le Big Oil au Congrès ; les stocks de l'EIA sont attendus

Les représentants des grandes compagnies pétrolières doivent témoigner devant le Congrès plus tard afin de garantir qu'ils ne profitent pas de la flambée des prix du pétrole brut de cette année pour s'adonner à la surenchère.

Le président d' Exxon Mobil (NYSE:XOM), Darren Woods, et le PDG de Chevron (NYSE:CVX), Mike Wirth, devraient être mis sur la sellette par les législateurs démocrates, qui risquent de perdre le contrôle des deux chambres du Parlement lors des élections de mi-mandat de cette année en raison de la colère de la population face à la hausse des prix et à la baisse du niveau de vie.

Vers 13h25, les contrats à terme sur le brut américain étaient en hausse de 1,6% à 103,55 $ le baril, tandis que les contrats à terme sur le brent étaient en hausse de 1,5% à 108,15 $ le baril. Les deux contrats ont réagi aux propos de l'Europe exprimant son mécontentement face à la modération du dernier train de sanctions de l'Union européenne. Le plus haut diplomate de l'UE, Josep Borrell, a fait remarquer que l'Union a envoyé à la Russie 35 milliards d'euros en paiements énergétiques depuis qu'elle a envahi l'Ukraine, contre seulement 1 milliard d'euros pour l'Ukraine elle-même.

Les données sur les stocks hebdomadaires du gouvernement américain sont attendues à 16h30, un jour après que les chiffres de l'American Petroleum Institute aient montré la première augmentation des stocks de brut en trois semaines.

La Fed et Le Pen font trembler les obligations, les M&A des compagnies aériennes, les Big Oil au Congrès - Ce qui fait bouger les marchés ce mercredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
chris chris
chris chris 07/04/2022 17:06
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
lol, Le pen fait peur, elle a bon dos pour justifier la spéculation
leif erikson
leif erikson 06/04/2022 23:05
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
combien de temps la récession ?
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email