Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Risques de récession, JetBlue passe à Spirit, accords sur le GNL - Ce qui fait bouger les marchés ce mardi

Economie 21/06/2022 12:42
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Tout le monde pense qu'une récession est de plus en plus probable. En tout cas, Goldman Sachs (NYSE:GS), Deutsche Bank (ETR:DBKGn) et Elon Musk le pensent, et de plus en plus de banquiers centraux parlent comme s'ils avaient fait la paix avec cette idée. Les relations entre la Russie et l'Occident sont à leur plus bas niveau après que la Lituanie a bloqué l'accès ferroviaire russe à l'exclave balte de Kaliningrad. Les données sur les ventes de logements existants sont attendues, JetBlue fait un geste décisif dans sa poursuite de {0|Spirit Airlines}} et il y a de grandes nouvelles dans le monde du gaz naturel liquéfié. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce mardi 21 juin.

1. Les relations Russie-UE tombent au plus bas

Pendant que les États-Unis étaient en vacances, les relations entre la Russie et l'Europe se sont fortement détériorées. Après la série de coupures de l'approvisionnement en gaz de Gazprom (MCX:GAZP) à ses acheteurs européens la semaine dernière, la Lituanie a arrêté le transit de la plupart des marchandises à travers son territoire vers l'exclave russe de Kaliningrad sur la mer Baltique. La Commission européenne à Bruxelles a approuvé cette mesure.

La Russie a qualifié la démarche d'"illégale" et de "sans précédent" et a promis de riposter, le Conseil de sécurité déclarant que ses mesures "auront un impact négatif grave sur la population lituanienne."

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré entre-temps à MSNBC que les relations risquaient de subir des dommages à long terme du fait de la crise actuelle, et a refusé d'exclure l'exécution de deux citoyens américains combattant en Ukraine qui ont été capturés par des proxys russes.

2. Le risque de récession augmente, selon Goldman et Musk

Les craintes de récession augmentent, les analystes de Deutsche Bank et Goldman Sachs mettant en garde contre un risque croissant de contraction économique. Goldman a relevé son estimation de la probabilité d'une récession au cours de l'année prochaine à 30 %, contre 15 % précédemment, en invoquant à la fois l'inflation et les effets du conflit en Ukraine sur l'économie mondiale.

Goldman est en bonne compagnie. Elon Musk a déclaré lors d'une conférence au Qatar cette nuit qu'il pense qu'une récession américaine est "plus probable que non" à court terme. Il a également confirmé qu'il s'attend à licencier environ 10 % du personnel salarié de Tesla (NASDAQ:TSLA), soit 3,5 % de son effectif total.

Ces avertissements interviennent alors que de plus en plus de responsables de banques centrales parlent ouvertement de leur volonté de sacrifier la croissance à la recherche de prix stables. L'économiste en chef de la Banque d'Angleterre, Huw Pill, est devenu le dernier à reprendre ce refrain plus tôt dans la journée de mardi, tandis que lundi, le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, avait prévenu que les anticipations d'inflation aux États-Unis pourraient s'éloigner sans une action crédible de la Fed.

Le président de la Fed de Richmond Tom Barkin s'exprimera à 18 heures et celle de Cleveland Loretta Mester s'exprimera une heure plus tard.

3. Les actions devraient rebondir à l'ouverture malgré les avertissements ; JetBlue et Spirit en ligne de mire

Les vacances semblent avoir égayé l'humeur des investisseurs boursiers américains. Les marchés devraient rouvrir à la hausse plus tard, dans un contexte d'achat de titres à la baisse par ceux qui pensent que le récent repli a été exagéré.

À 13h20, les Dow Jones futures étaient en hausse de 496 points, soit 1,7 %, tandis que les S&P 500 futures et les Nasdaq 100 futures étaient tous deux en hausse de 1,8 %.

Parmi les valeurs individuelles susceptibles de faire l'objet d'une attention particulière plus tard, citons Spirit Airlines (NYSE:SAVE) après que JetBlue (NASDAQ:JBLU) a relevé son offre et a finalement accepté de devoir céder davantage d'actifs pour obtenir l'autorisation antitrust de ses projets. Spirit était en hausse de 12 % dans le pré-marché sur les perceptions que l'offre de JetBlue, qui est plus élevée que celle de son rival Frontier Group, va maintenant réussir.

Le calendrier des données est relativement léger, avec l'enquête manufacturière de la Fed de Chicago à 13h30 et les chiffres de mai des ventes de maisons existantes à 10h.

4. Le Qatar conclut d'importants accords de développement du GNL

La recherche d'alternatives au gaz russe en Europe a fait deux grands pas en avant, puisque l'État du Golfe du Qatar a signé une série d'accords pour développer ce qui sera le plus grand projet de gaz naturel liquéfié au monde.

QatarEnergy a déclaré mardi qu' Exxon Mobil (NYSE:XOM) prendrait une participation de 6,25 % dans le projet North Field East, rejoignant ainsi d'autres acteurs, dont le français TotalEnergies (NYSE:TTE), l'italien Eni (BIT:ENI) et ConocoPhillips (NYSE:COP), qui ont tous signé des accords similaires ces derniers jours. Le projet - qui augmentera la capacité de GNL du Qatar de près de 50 % pour atteindre 110 millions de tonnes par an - ne devrait toutefois entrer en service qu'en 2026.

Par ailleurs, Venture Global est devenue la première société américaine à signer un contrat d'approvisionnement en GNL à long terme avec l'Allemagne.

5. Le pétrole prolonge son redressement alors que Biden prépare une décision sur la suspension de la taxe fédérale

Les prix du pétrole brut ont poursuivi leur redressement après la chute de la semaine dernière, alors que l'on s'attend à ce que le président américain Joe Biden annonce une suspension de la taxe fédérale sur l'essence afin d'atténuer l'impact des prix élevés sur les conducteurs américains.

Biden a déclaré lundi aux journalistes qu'il comptait prendre une décision d'ici la fin de la semaine sur le prélèvement de cette taxe, qui s'élève actuellement à 18,4c le gallon.

Vers 13h30, les contrats à terme sur le brut américain étaient en hausse de 2,2% à 110,41 dollars le baril, tandis que les contrats à terme sur le brent étaient en hausse de 1,5% à 115,81 dollars le baril. Newswires a cité Russell Hardy, PDG de l'un des plus grands négociants au monde, Vitol, qui a déclaré qu'il était peu probable que les marchés baissent beaucoup à moins qu'il y ait des signes d'une "réduction de la demande" substantielle.

Risques de récession, JetBlue passe à Spirit, accords sur le GNL - Ce qui fait bouger les marchés ce mardi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email