Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Shanghai lève le confinement, IPC de la zone euro, sommet de l'UE - Ce qui fait bouger les marchés ce lundi

Economie 30/05/2022 12:46
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Le jour férié du Memorial Day aux États-Unis signifie que la session est calme sur les marchés mondiaux, mais les actions chinoises et européennes sont en hausse après que Shanghai ait annoncé la levée d'autres mesures de confinement du COVID-19. L'inflation dans la zone euro semble avoir dépassé les attentes en mai, mais l'économiste en chef de la BCE a de nouveau exclu une hausse d'un demi-point des taux d'intérêt en juillet. Les dirigeants de l'UE doivent se réunir plus tard, mais ils ont du mal à surmonter les objections hongroises à la proposition d'interdiction des importations de pétrole russe à partir de la fin de l'année. Et la faiblesse de l'économie britannique atteint enfin - mais seulement progressivement - le marché du logement. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce lundi 30 mai.

1. Réouverture de la bourse chinoise

Shanghai sort à nouveau de son bouclage COVID-19, annonçant la reprise des services de transport public à partir du 1er juin.

Les autorités de la ville ont également déclaré que les restrictions sur les voitures privées seront levées et que la circulation à l'intérieur et à l'extérieur des communautés d'habitation sera également autorisée à partir de la même date - à l'exception des complexes résidentiels situés dans des zones à risque moyen et élevé et d'autres zones de contrôle désignées.

Les restrictions imposées au plus important centre économique de la Chine sont en place depuis plus de deux mois et ont provoqué une forte baisse de la production économique locale et une nouvelle flambée des problèmes de la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Les autorités de la capitale Pékin ont déclaré que l'épidémie de COVID-19 était également sous contrôle, après une semaine de diminution constante du nombre de cas.

Les indices boursiers chinois de référence ont augmenté jusqu'à 1,0 % en réaction, tandis que les indices européens ont augmenté un peu moins.

2. L'UE se démène pour sauver l'embargo sur le pétrole russe

Le projet d'embargo de l'UE sur les importations de pétrole russe est toujours loin d'être un fait accompli.

Un week-end de négociations en amont d'un sommet de deux jours qui débute lundi n'a pas permis de surmonter les objections hongroises à la proposition d'interdiction des importations de brut et de produits raffinés qui entrerait en vigueur à la fin de l'année, malgré l'inclusion d'exemptions temporaires pour le pétrole livré via le bras sud de la Druzhba, qui alimente la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque.

Selon Reuters, les dirigeants européens approuveront également une aide financière de 10 milliards de dollars à l'Ukraine pour assurer le fonctionnement de son gouvernement et discuteront de mesures visant à faciliter l'exportation de céréales ukrainiennes vers les marchés mondiaux.

Pendant ce temps, sur le champ de bataille, la Russie continue de faire des progrès constants dans ses efforts pour capturer les dernières parties inoccupées de l'Ukraine orientale. Les autorités ukrainiennes ont confirmé des combats de rue dans la ville de Sieverodonetsk, la plus grande ville de la région de Louhansk encore sous contrôle gouvernemental.

3. L'inflation dans la zone euro surprend à la hausse

L'inflation a peut-être atteint un sommet aux États-Unis, mais elle semble toujours s'accélérer dans la zone euro.

Les données préliminaires de l'Allemagne, la plus grande économie de la zone euro, montrent que les prix ont augmenté de 0,9 % à 1,1 %, contre une moyenne nationale de 0,8 % en avril et contre les attentes d'un ralentissement à 0,5 %. Un chiffre préliminaire pour l'ensemble de l'Allemagne est attendu à 14h00.

En Espagne et Belgique, la hausse des prix s'est accélérée à 0,8%, portant les taux annuels à 8,7% et 9,0%, respectivement.

Dans des commentaires faits avant les données, l'économiste en chef de la BCE Philip Lane a déclaré au journal Cinco Dias que deux augmentations de 25 points de base du taux directeur de la BCE cet été étaient préférables à une augmentation d'un demi-point en juillet.

4. Le marché immobilier britannique s'affaiblit

Le ralentissement de l'économie britannique atteint finalement le marché du logement.

Les données de l'agent immobilier en ligne Zoopla ont montré que la proportion d'offres de logements faisant l'objet d'une réduction de prix au cours du mois dernier a atteint 5 % du total. La baisse moyenne des prix est d'environ 10 %, note l'agence. Les maisons mettent également plus de temps à se vendre.

Zoopla estime que l'inflation annuelle des prix des logements a ralenti à 8,4 % en avril, contre 9 % en mars. Elle s'attend à ce qu'elle diminue encore pour atteindre environ 3 % d'ici la fin de l'année.

Cela signifie que les prix de l'immobilier atteindront de nouveaux records d'ici là, dans un contexte d'inadéquation chronique entre l'offre et la demande.

5. Le pétrole augmente dans la perspective d'un rebond de la demande chinoise

Les prix du pétrole brut ont poussé à la hausse en réponse aux nouvelles en provenance de Chine, qui ouvrent la voie à une reprise de la demande du plus grand importateur mondial.

Vers 13h10, les contrats à terme sur le brut américain étaient en hausse de 0,4% à 115,47 $ le baril, tandis que les contrats à terme sur le brent étaient en hausse de 0,5% à 116,18 $ le baril.

Les données publiées par la CFTC américaine vendredi ont montré que l'intérêt spéculatif long sur le pétrole a atteint son plus haut niveau en deux mois la semaine dernière, la perspective d'une relance de la demande chinoise, associée à une offre toujours insuffisante, resserrant davantage le marché.

Shanghai lève le confinement, IPC de la zone euro, sommet de l'UE - Ce qui fait bouger les marchés ce lundi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (1)
cris cris
cris cris 30/05/2022 22:08
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
On ne sait plus trop s'il faut rire ou pleurer....
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email