Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

Top 3 des infos clés à surveiller sur les marchés financiers ce mercredi 8 juillet

Publié le 08/07/2020 07:54
Mis à jour le 08/07/2020 07:58
© Reuters.

Par Christiana Sciaudone 

Investing.com -- Wall Street a chuté hier, les villes et les États américains continuant de fermer leurs portes alors que les infections à coronavirus continuent de grimper en flèche.

Les cas sont en augmentation dans 41 des 50 États, et les États-Unis sont en tête du monde avec environ 3 millions de personnes infectées et 133 000 décès. Le Brésil arrive en deuxième position pour le nombre d'infections et de décès, et le président brésilien Jair Bolsonaro, qui a qualifié le virus d'insignifiant, s'est révélé positif au test Covid-19 mardi. L'ETF iShares MSCI Brazil Capped (NYSE:EWZ) a chuté de plus de 2 %.

Le secrétaire d'État Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis pourraient interdire les applications chinoises des médias sociaux comme le populaire TikTok, ce qui ferait grimper les actions de ses rivaux Snap Inc (NYSE:SNAP), Facebook Inc (NASDAQ:FB) et Twitter Inc (NYSE:TWTR).

Walmart Inc (NYSE:WMT) a augmenté de 6,8 % en raison d’informations selon lesquelles la société prépare le lancement de son programme concurrent d’Amazon.com Inc (NASDAQ:AMZN) Prime ce mois-ci.

Les compagnies aériennes ont été parmi les titres les plus malmenés de la journée, United Airlines ayant averti que la faiblesse de la demande entraînerait des suppressions d'emplois dans les mois à venir, envoyant ses actions en baisse de 7,5 %. American Airlines Group (NASDAQ:AAL), JetBlue Airways Corp (NASDAQ:JBLU) et Delta Air Lines Inc (NYSE:DAL) ont toutes vu leurs actions également baisser. Les banques ont également baissé à l'approche de la saison des bénéfices, qui commencera la semaine prochaine pour ce secteur.

Voici trois éléments qui pourraient faire bouger les marchés aujourd’hui :

1. Le Mexique aux USA

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador doit rendre visite à son homologue américain le 8 juillet. Amlo, comme il est mieux connu, se rend à Washington en avion en classe économique pour un sommet de deux jours, rapporte le Guardian. Ce sera le premier voyage à l'étranger du dirigeant mexicain depuis son arrivée au pouvoir en 2018 pour commémorer le début d'un nouvel accord de libre-échange avec les États-Unis et le Canada.

Cette visite intervient à l’approche de l'élection présidentielle américaine de novembre. La visite de Donald Trump, "le président le plus anti-Mexicain de mémoire récente", selon Slate, a été critiquée au Mexique. Le voyage a été qualifié d'inutile et d'inopportun.

2. La réalité du coronavirus est-elle enfin arrivée sur le marché ?

Après plusieurs jours de reprise, les actions US se sont effondrées mardi, anéantissant les gains de lundi. Même la technologie n'a pas pu sauver la journée, le Nasdaq ayant chuté de 0,9 %. Le S&P 500 a chuté de 1,1 %. Le Dow Jones a baissé de 1,5%, pour la première fois en trois jours.

Les actions ont connu des gains massifs depuis mars, avec plusieurs records, dont Netflix Inc (NASDAQ:NFLX) et Amazon, alors que des villes et des États américains ont annulé les réouvertures pour tenter d'empêcher la propagation de Covid-19, menaçant de freiner la reprise qui commençait à se manifester.

3. Stocks de pétrole et résultats de BBBY

Les stocks de pétrole brut devraient avoir baissé de plus de 3 millions de barils lorsque le chiffre hebdomadaire sera publié ce mercredi. Les stocks américains ont chuté de 7 millions de barils la semaine dernière, avant le long week-end de vacances du 4 juillet.

Bed Bath & Beyond Inc (NASDAQ:BBBY) publiera ses résultats après la clôture mercredi. Les bénéfices du premier trimestre fiscal seront probablement affectés par les fermetures de magasins en raison de la pandémie de coronavirus, bien que InvestorPlace souligne les mesures positives prises par la société pendant cette période difficile, notamment le report de 150 millions de dollars de dépenses en capital, la suspension d'un plan de rachat d'actions et la réduction des salaires des cadres. BBBY est en baisse de plus de 34 % depuis le début de l'année 2020.

Derniers commentaires

Quelle tristesse...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés