Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Avertissement sur les risques de la Fed, NFP, manne d'Energy Transfer - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi

Actions07/05/2021 12:39
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters.

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- La Réserve fédérale commence à s'inquiéter des prix élevés des actifs et de l'effet de levier, les emplois non agricoles devraient atteindre près d'un million en avril, et de solides données commerciales chinoises font grimper le cuivre et le minerai de fer à de nouveaux records. De plus, Angela Merkel s'oppose à une dérogation en matière de propriété intellectuelle pour les vaccins - et Energy Transfer (NYSE:ET) révèle combien elle a gagné grâce au grand gel qui a touché le Texas et le reste du sud en février. Voici ce qu'il faut savoir sur les marchés financiers ce vendredi. Le 7 mai.

1. La Fed met en garde contre le prix des actifs et l'effet de levier

La Réserve fédérale américaine (Fed), dans son rapport semestriel sur la stabilité financière publié jeudi, a mis en garde contre les prix élevés des actifs qui menacent de plus en plus le système financier. C'est la première fois qu'elle reconnaît clairement ce que beaucoup considèrent comme un effet secondaire des mesures massives de stimulation monétaire prises l'année dernière.

"Les prix des actifs peuvent être vulnérables à des baisses significatives si l'appétit pour le risque diminue", a déclaré dans le rapport la gouverneure Lael Brainard, l'un des membres les plus influents du conseil de la Fed. Elle a souligné le problème de l'effet de levier caché chez les non-banques, quelques semaines seulement après l'explosion du family office de l'ancien gestionnaire de fonds Bill Hwang, qui a causé des milliards de dollars de pertes à ses prêteurs.

Il y a beaucoup d'effets de levier dans le système qui ne sont pas du tout cachés : la dette brute sur marge, telle qu'enregistrée par la FINRA, a atteint le chiffre record de 822 milliards de dollars en mars, soit une augmentation de 72 % par rapport à l'année précédente et de 5,6 % au cours des trois derniers mois seulement.

2. L'emploi non agricole devrait atteindre près d'un million de salariés

L'économie américaine devrait avoir créé près de 1 million d'emplois au cours du mois jusqu'à la mi-avril, contre 916 000 en mars.

L'accélération de la reprise du marché de l'emploi s'est déjà manifestée cette semaine par l'estimation de l'ADP de 742 000 emplois gagnés dans le secteur privé au cours du mois, tandis que les réclamations initiales au chômage sont passées sous la barre des 500 000 pour la première fois depuis le début de la pandémie, selon les données publiées jeudi.

Malgré des gains de plus en plus rapides, ces chiffres semblent peu susceptibles de modifier la vision de la Fed en matière de politique monétaire, étant donné qu'il reste encore quelque 8 millions d'emplois à récupérer avant que l'emploi n'atteigne son niveau d'avant la pandémie. Selon les données de Bloomberg, le rapport entre l'emploi et la population totale aux États-Unis est toujours inférieur à son point bas pendant la crise de 2009.

3. Les actions devraient ouvrir en hausse. Energy Transfer profite des tempêtes hivernales

Les actions américaines sont prêtes à terminer la semaine sur une note positive, en route pour un gain hebdomadaire de plus de 1 % malgré quelques hésitations dues à la saison des résultats.

Vers 13h30, les Dow Jones futures étaient en hausse de 67 points, soit 0,2%, tandis que les S&P 500 futures et les NASDAQ Futures étaient en hausse parallèle.

Parmi les valeurs susceptibles de faire l'objet d'une attention particulière, citons les fabricants de vaccins, après que la chancelière allemande Angela Merkel a repoussé l'assouplissement de la protection de la propriété intellectuelle pour les médicaments Covid-19. Le sujet devrait être abordé lors d'un sommet des dirigeants européens plus tard dans la journée de vendredi.

L'attention se portera également sur Roku (NASDAQ:ROKU), qui a semblé mettre un terme au pourrissement du cours de son action en publiant de solides résultats trimestriels après la cloche, et sur l'opérateur de pipelines Energy Transfer (NYSE:ET), dont les résultats ont permis de trancher le débat sur qui a vraiment gagné du grand gel au Texas en février. Les résultats de Cigna (NYSE:CI) ont également été publiés tôt, avec une avance de quelque 12% sur les attentes.

4. Un rapport frappe les actions chinoises...

Les marchés boursiers chinois ont terminé la semaine dans l'autre sens. Après un rapport de Bloomberg suggérant que Pékin envisage de nouvelles restrictions sur les sociétés cotées à l'étranger. Cela remet en question leur accès au pool de capitaux américains, ce qui réduirait la valorisation de nombreuses sociétés.

Les principaux indices chinois ont tous chuté de plus de 1 % en réaction à la nouvelle, qui est arrivée à la fin d'une semaine de nouvelles négatives concernant les relations économiques et financières de la Chine avec le reste du monde. L'administration Biden a déclaré jeudi qu'elle ne reviendrait pas sur les règles de l'ère Trump restreignant les investissements américains dans une poignée d'entreprises chinoises.

Il y a eu de meilleures nouvelles provenant des données chinoises, qui ont montré des augmentations massives en glissement annuel à la fois dans les importations et les exportations, bien que partant d'une base très faible.

5. ...Mais les données commerciales de la Chine soulèvent les matières premières

Les données commerciales chinoises ont soutenu de nouvelles hausses des matières premières industrielles, les Futures sur minerai de fer dépassant pour la première fois 200 dollars la tonne et les Futures sur cuivre dépassant nettement les 10 000 dollars. Les Futures Zinc, Aluminium et Nickel ont tous également gagné 1% dans les échanges à Londres.

Les prix du pétrole sont toutefois restés à la traîne, frappés une nouvelle fois par des nouvelles négatives en provenance d'Inde, qui a de nouveau enregistré un nouveau record de nouveaux cas de Covid-19 vendredi, à près de 413 000, avec 3 980 décès également signalés.

Vers 13h30, les contrats à terme sur le brut américain étaient en baisse de 0,1% à 64,63 $ le baril, tandis que les contrats à terme sur le brent étaient en baisse de 0,1% à 68,02 $.

La reprise des matières premières rendra intéressant le rapport hebdomadaire de la CFTC sur les engagements des traders qui sera publié plus tard, tandis que le compte des plateformes pétrolières de Baker Hughes est également attendu.

Avertissement sur les risques de la Fed, NFP, manne d'Energy Transfer - Ce qui fait bouger les marchés ce vendredi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email