😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

BofA reste à l'achat sur Orange malgré une chute de 13.7% en 2 semaines: Objectif +38%

Publié le 17/06/2024 13:14
© Reuters.
FCHI
-
BAC
-
ORAN
-
SFRGR
-

Investing.com - L’action de l’opérateur Telecom français Orange SA (EPA:ORAN), qui est également une des composantes de l’indice CAC 40, n’a pas été épargnée par la chute des actions françaises, plombées par l’incertitude politique liée à la dissolution de l’Assemblée Nationale.

Le titre a en effet perdu 7.65% la semaine dernière, ce qui s’ajoute à une chute de 6.2% la semaine précédente, et a donc perdu 13.4% sur les deux dernières semaines écoulées.

De plus, en plus de l’incertitude politique, l’action Orange est également affectée par des inquiétudes au sujet de la concurrence suite à des changements tarifaires agressifs en termes de téléphonie mobile de la part d’un autre opérateur français majeur, SFR (EPA:SFRGR).

Cependant, dans une note publiée ce lundi, les analystes de Bank of America (NYSE:BAC) ont estimé que l’action pourrait afficher un fort rebond, confirmant leur recommandation d’achat.

À propos de la concurrence de SFR, les analystes de BofA ont souligné que la téléphonie mobile représente 11% des revenus du groupe, mais ont estimé que la position de leader en termes de qualité d’Orange devrait limiter l’impact de la baisse des prix chez SFR.

Par ailleurs, ils estiment que les tendances tarifaires plus favorables sur le segment de l’internet à haut débit, avec le passage à la fibre optique, devraient se maintenir.

Enfin, on notera que malgré leur avis positif, les analystes de BofA ont légèrement abaissé leurs prévisions de BPA pour la société, ce qui les a conduits à légèrement abaisser leur objectif de 13.30 euros à 12.90 euros, ce qui se traduit tout de même par un potentiel haussier de 38.85% par rapport au cours de clôture de vendredi dernier.

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés