Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Chine et Australie s'accordent pour tourner la page des tensions passées

Publié le 06/11/2023 13:53
Mis à jour le 06/11/2023 13:55
© Reuters. Le Premier ministre australien Anthony Albanese rencontre le président chinois Xi Jinping au Grand Palais du Peuple, à Pékin. /Photo prise le 6 novembre 2023/REUTERS/AAP Image/Lukas Coch

par Ryan Woo

PÉKIN (Reuters) - Une relation "saine et stable" avec l'Australie sert les intérêts de chaque pays, a déclaré lundi le président chinois Xi Jinping, alors qu'il rencontrait à Pékin le Premier ministre australien Anthony Albanese.

Il s'agit du premier dirigeant australien à se rendre dans la capitale chinoise depuis 2016 alors que les relations entre les deux pays se sont tendues ces dernières années sur différentes problématiques - de la sécurité en allant à l'origine du COVID-19 –, ce qui a déclenché des représailles commerciales chinoises sur des produits australiens, notamment le vin, l'orge et le bœuf.

Une relation solide entre la Chine et l'Australie "sera bénéfique à l'avenir", a affirmé Anthony Albanese à Xi Jinping lors de leur deuxième entretien en face-à-face en un an.

Le Premier ministre australien, qui a pris ses fonctions en mai 2022, s'est efforcé de rétablir les relations avec la Chine, notamment lors d'une rencontre avec Xi Jinping en marge du sommet du G20 en Indonésie en novembre dernier.

Dans la foulée, la Chine a abaissé ses barrières commerciales, autorisant les importations de charbon en janvier et supprimant les droits de douane sur l'orge en août. Le mois dernier, Pékin a accepté de revoir les droits de douanes de 218% sur le vin australien.

"Je pense qu'il y a des signes prometteurs", a déclaré Anthony Albanese aux journalistes lundi.

Des désaccords subsistent néanmoins entre les deux pays: Camberra s'inquiète de la volonté d'hégémonie de la Chine au sein des nations insulaires du Pacifique, tandis que Pékin redoute l'alliance sécuritaire de l'Australie avec les États-Unis et la Grande-Bretagne dans la région indo-pacifique.

Le soutien de l'Australie à une décision des Nations unies rejetant les revendications territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale a également suscité la colère des autorités chinoises.

© Reuters. Le Premier ministre australien Anthony Albanese rencontre le président chinois Xi Jinping au Grand Palais du Peuple, à Pékin. /Photo prise le 6 novembre 2023/REUTERS/AAP Image/Lukas Coch

L'Australie estime que la mer de Chine méridionale constitue une voie de passage importante pour son commerce avec le Japon et la Corée du Sud.

"Ce que j'ai dit, c'est que nous devons coopérer avec la Chine là où nous le pouvons, être en désaccord là où nous le devons et nous engager dans notre intérêt national", a déclaré lundi Anthony Albanese.

(Reportage de Ryan Woo avec la contribution de Kirsty Needham à Sydney, Blandine Hénault pour la version française, édité par Zhifan Liu)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés