Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Hausse en vue en Europe avec la Fed, séance calme attendue

Publié le 06/05/2024 08:03
Mis à jour le 06/05/2024 08:05
© Reuters. Photo des immeubles de bureaux gratte-ciel dans le quartier d'affaires de La Défense à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/Benoit Tessier
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
AAPL
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse lundi dans le prolongement de la dynamique de la fin de semaine dernière après la publication d'un rapport sur l'emploi aux Etats-Unis jugé encourageant, qui pourrait inciter la Réserve fédérale américaine (Fed) à baisser ses taux cette année.

Les échanges devraient être réduits avec la fermeture des Bourses de Londres et de Tokyo en raison d'un jour férié. La plupart des places en Europe seront en revanche ouvertes mercredi, anniversaire de l'armistice du 8 mai 1945, et jeudi, fête chrétienne de l'Ascension.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait gagner environ 0,20% à l'ouverture. Le Dax à Francfort pourrait avancer de 0,21%. L'indice EuroStoxx 50 est attendu en progression de 0,22%.

Les investisseurs prendront connaissance un peu avant 08h00 GMT des chiffres définitifs de l'activité des services en avril dans les principaux pays de la zone euro et d'un indicateur d'inflation dans le bloc monétaire.

Le reste de la semaine sera marquée par les annonces de la Banque d'Angleterre (jeudi), de la Reserve Bank of Australia (mardi) et de la Riksbank (mercredi) alors que la publication de l'indice de confiance du consommateur américain (vendredi) devrait conforter le scénario "Boucles d'or" d'une croissance économique résistante et d'une baisse des prix à la consommation aux Etats-Unis. La saison des résultats d'entreprises se poursuit par ailleurs.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi sur fond d'optimisme sur les perspectives de taux de la Fed, les derniers chiffres sur l'emploi ayant été moins forts qu'attendu.

L'indice Dow Jones a gagné 1,18%, ou 450,02 points, à 38.675,68 points.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 63,59 points, soit 1,26% à 5.127,79 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 315,37 points (1,99%) à 16.156,328.

Le rapport mensuel sur l'emploi, publié vendredi par le département du Travail, a montré que les créations d'emploi avaient été moins fortes que prévu en avril, tandis que le chômage a progressé et que le rythme de croissance des salaires a ralenti.

Les opérateurs estiment désormais que la Fed baissera ses taux à deux reprises cette année, alors que la persistance de l'inflation et des tensions sur les marchés avaient éloigné cette possibilité.

"Ce rapport n'est ni trop positif, ni trop négatif, c'est exactement ce que veut voir la Fed", explique Peter Cardillo, économiste à Spartan Capital Securities à New York.

Aux valeurs, Apple (NASDAQ:AAPL) a grimpé de 6% après des résultats trimestriels meilleurs que prévu et l'annonce d'un plan record d'achat d'actions.

Expedia a chuté de 15,3% après avoir revu à la baisse des prévisions de croissance pour l'année.

EN ASIE

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,5%.

En Chine, où les échanges ont repris ce lundi après une pause depuis mercredi dernier en raison de la Fête du travail, le SSE Composite de Shanghai s'octroie 0,98% et le CSI 300 progresse de 1,42%.

Côté indicateur, la croissance de l'activité du secteur des services en Chine a ralenti en avril sous l'effet d'une hausse des prix mais les nouvelles commandes ont accéléré et la confiance des dirigeants a progressé, renforçant l'espoir d'un rétablissement durable de l'économie, montre l'enquête Caixin/S&P Global publiée lundi.

CHANGES/TAUX

Le dollar est pratiquement stable (+0,01%) face à un panier de devises de référence après avoir touché vendredi un plus bas d'environ trois semaines à 105,16 points.

L'euro grappille 0,02%, à 1,076 dollar, tandis que la livre sterling s'échange à 1,2541 dollar (-0,02%).

Le dollar australien se traite à 0,66105 dollar américain (-0,01%) à la veille des décisions de la RBA, qui devrait laisser inchangé son principal taux directeur à 4,35%.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans est stable, à 4,4975%, après un recul de 6,9 points vendredi à la suite de la publication du rapport sur l'emploi américain.

PÉTROLE

© Reuters. Photo des immeubles de bureaux gratte-ciel dans le quartier d'affaires de La Défense à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/Benoit Tessier

Les cours pétroliers montent lundi, l'Arabie saoudite ayant augmenté les prix du brut pour juin dans plupart de ses marchés, tandis que la perspective d'un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza semble mince, les négociations s'étant achevées dimanche sur un échec même si elles pourraient reprendre mardi.

Le Brent progresse de 0,46% à 83,34 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,49% à 78,49 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés