Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

La France réticente à repousser des taxes post-Brexit sur les véhicules électriques, selon des sources

Publié le 02/10/2023 19:03
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Photo d'illustration d'un puzzle avec des drapeaux de l'UE et du Royaume-Uni. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic
 
RENA
+0,42%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

PARIS (Reuters) - La France est réticente à repousser des droits de douane post-Brexit devant concerner à compter de l'an prochain les véhicules électriques britanniques et européens, ont déclaré lundi des sources gouvernementales françaises, une démarche qui pourrait affecter à la fois les constructeurs français et britanniques.

Dans le cadre de l'accord régissant les relations commerciales post-Brexit entre l'Union européenne et le Royaume-Uni, il est prévu que les véhicules électriques comportent dès l'an prochain 45% de composantes européennes ou britanniques, ainsi qu'un seuil de 50% à 60% pour les batteries et bloc-batteries, sous peine de taxes douanières de 10%.

Problème: ni les constructeurs britanniques, ni les constructeurs européens n'ont renforcé suffisamment leurs chaînes d'approvisionnement pour pouvoir répondre à de telles normes. Ils ont demandé à ce que l'entrée en vigueur de cette réglementation soit repoussée à 2027.

Toutefois, en dépit de la perspective de voir Renault (EPA:RENA) et Stellantis subir ces tarifs douaniers, la France est réticente à accepter un tel report, considérant qu'il s'agirait de facto d'une réouverture de négociations post-Brexit ayant été longues et crispantes, ont déclaré deux représentants français au fait du dossier.

"L'encre est à peine sèche", a dit l'un de ces représentants sous couvert d'anonymat. "Nous devons être très, très prudents" sur ce dossier, a-t-il ajouté.

D'après l'une des sources, Paris attend de connaître l'avis de la Commission européenne. Selon l'autre source, l'Allemagne pencherait plutôt vers un report de l'entrée en vigueur de ces taxes douanières, même si la question fait toujours débat à Berlin.

A Bruxelles, l'exécutif européen a rappelé que l'accord de Brexit était le résultat de négociations lors desquelles les deux parties sont convenues d'un "équilibre général d'engagements".

Des problèmes soulevés par l'une des deux parties peuvent toutefois être examinés par les organes mis en place dans le cadre de l'accord, a ajouté un porte-parole de la Commission européenne.

Le mois dernier, la fédération britannique de l'industrie automobile a déclaré que l'UE était réticente à la demande de Londres d'un report de ces taxes mais que les constructeurs britanniques restaient optimistes quant à la perspective d'un accord sur la question.

(Reportage Michel Rose, rédigé par Jean Terzian)

La France réticente à repousser des taxes post-Brexit sur les véhicules électriques, selon des sources
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email