Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

L’éclatement potentiel de la bulle des véhicules électriques pèse sur les prix du lithium et du nickel

Publié le 12/01/2024 09:30
Mis à jour le 12/01/2024 10:00
L’éclatement potentiel de la bulle des véhicules électriques pèse sur les prix du lithium et du nickel

Certains signes indiquent que la bulle des véhicules électriques (VE) est en train d’éclater. D’une part, la plupart des actions de véhicules électriques, y compris des noms fiables comme Tesla (NASDAQ:TSLA), Rivian et Lucid, ont toutes fortement reculé au cours des derniers mois. De nombreuses petites entreprises de véhicules électriques comme Mullen Automotive, Workhorse Group, Faraday Future et Fisker sont en difficulté alors que leur consommation de liquidités s’accélère.

La bulle des véhicules électriques éclate

Il y a d’autres mauvaises nouvelles pour les véhicules électriques. Jeudi, Hertz a déclaré qu’il vendait à perte importante plus de 20 000 véhicules électriques de son inventaire. Dans un communiqué, l’entreprise a prévenu que le coût initial d’achat des véhicules électriques était élevé.

Il a également noté que la demande de véhicules électriques était limitée de la part de ses clients et que les coûts de maintenance étaient considérablement plus élevés que ceux des véhicules ICE. Cela a été une surprise pour beaucoup de gens puisque les véhicules électriques comportent moins de pièces mobiles que les véhicules traditionnels. Une raison probable est qu’un accident mineur d’un véhicule électrique endommage la batterie, qui reste très coûteuse.

Pendant ce temps, au Royaume-Uni, un pays qui espère éliminer progressivement les véhicules thermiques d’ici une décennie, les véhicules électriques ne se vendent pas assez vite. Dans un communiqué la semaine dernière, un organisme industriel a déclaré que les ventes de véhicules électriques représentaient 16,5 % de toutes les ventes de véhicules en 2023, contre 16,6 % un an plus tôt.

Aux États-Unis, un groupe de concessionnaires automobiles a récemment averti que la plupart des gens optaient pour des véhicules ICE. En conséquence, les véhicules électriques restent dans leurs magasins deux fois plus longtemps que les voitures ICE. Dans le même temps, des entreprises comme Ford (NYSE:F), GM et Stellantis réduisent leurs investissements dans les véhicules électriques.

Les métaux des véhicules électriques et des batteries plongent

La faiblesse actuelle des véhicules électriques a un impact sur les métaux des véhicules électriques qui sont essentiels à la fabrication des batteries. L’ETF Global X Lithium & Battery Technology (LIT), très surveillé, a reculé à 47,68 $, soit un recul de 50 % par rapport à son point le plus haut de 2022.

Graphique ETF LIT

De même, les entreprises produisant ces métaux ne se portent pas bien non plus. Aux États-Unis, le cours de l’action de Lithium America a plongé à 5,6 dollars, son plus bas niveau depuis septembre 2020. Il a culminé à plus de 25 dollars en 2022. De même, des sociétés comme Lithium Australia, Liontown Resources (ASX:LTR) et Pilbara Metals ont reculé.

Un examen plus approfondi montre que la plupart des métaux utilisés pour la fabrication des batteries ont été étudiés en profondeur. Cela inclut des métaux comme le cuivre, le lithium, le nickel et le cobalt. Après une forte hausse il y a quelques années, ces métaux ont récemment plongé.

Outre le ralentissement du marché des véhicules électriques, ces métaux se sont effondrés en raison de leur abondance. Des pays comme le Zimbabwe, l’Australie et le Chili disposent d’abondantes réserves de lithium. L’Indonésie, les Philippines, la Russie et l’Australie sont toutes dotées de vastes ressources en nickel.

Plus important encore, la Chine détient la plus grande part de marché de ces métaux au monde. Ses entreprises ont vu plus tôt le potentiel des métaux destinés aux véhicules électriques et les ont acquis à bas prix. Aujourd’hui, la Chine traite ces métaux pour batteries comme elle a fait pour l’acier.

Du côté positif, la baisse des prix du lithium et du nickel déclenche certaines actions qui pourraient les pousser à la hausse à l’avenir. D’une part, certaines sociétés comme Core Lithium et Panoramic Resources ont interrompu certaines de leurs opérations. Il en va de même avec des sociétés comme Chemaf Resources et Horizonte Minerals.

Dans le même temps, de nombreuses entreprises intéressées par ces métaux ralentiront probablement leurs investissements. Dans la plupart des cas, la construction de mines prend des années, voire des décennies, et constitue un exercice coûteux. Dans une note récente, un analyste de Liberium Capital a déclaré :

“Les investisseurs devraient attendre de voir des preuves de ce type de rééquilibrage parmi les sociétés minières mondiales de lithium et de cobalt avant de penser à acheter une exposition.”

Le net recul de ces métaux remet en cause la stratégie de Glencore. Glencore, l’une des plus grandes sociétés minières au monde, a pour stratégie de séparer ses activités de métaux de celles de charbon.

Cet article est apparu en premier sur Invezz.com France

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés