🔥 Des choix d'actions premium alimentés par l'IA sur InvestingPro Jusqu'à -50 %PROFITER DES SOLDES

L'Europe finit en hausse, la tech en vedette

Publié le 24/01/2024 18:24
© Reuters. L'indice allemand DAX à la bourse de Francfort, Allemagne. /Photo prise le 24 janvier 2024/REUTERS
US500
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
LVMH
-
ALSO
-
PRTP
-
ASML
-
LCO
-
CL
-
NFLX
-
IXIC
-
SAP
-
STOXX
-
FTEU3
-

par Diana Mandia

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, tirées par les valeurs technologiques après les bons résultats de SAP (NYSE:SAP) et ASML (AS:ASML), ainsi que par les mesures annoncées en Chine pour soutenir la croissance dans la deuxième économie mondiale.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,91% à 7.455,64 points. Le Footsie britannique a pris 0,56% et le Dax allemand 1,58%.

L'indice EuroStoxx 50 a pour sa part gagné 2,17%, le FTSEurofirst 300 1,18% et le Stoxx 600 1,15%.

La publication de résultats meilleurs que prévu pour un certain nombre de sociétés technologiques, dont ASML, l'un des principaux fournisseurs des fabricants de semi-conducteurs, et le groupe allemand de logiciels SAP, a soutenu les marchés européens mercredi et permis aux valeurs technologiques d'atteindre leur plus haut niveau depuis deux ans.

Les investisseurs ont également été rassurés par l'annonce de la banque centrale chinoise d'une réduction des réserves obligatoires des banques à partir du 5 février, alors que Pékin poursuit ses efforts pour stimuler l'activité dans la deuxième économie mondiale.

L'optimisme des marchés s'inscrit dans un contexte d'attentes accrues à l'approche de la première réunion de politique monétaire de 2004 de la Banque centrale européenne (BCE), prévue pour jeudi. Alors que l'institution basée à Francfort devrait maintenir les taux à leur niveau actuel, les investisseurs seront très attentifs à tout commentaire sur les perspectives d'assouplissement de la politique monétaire.

Les traders prévoient jusqu'à 130 points de base de réduction des taux d'intérêt cette année.

"Il y a beaucoup d'optimisme dans l'air - un élan positif provenant de la clôture aux Etats-Unis la nuit dernière", a déclaré Michael Hewson, analyste en chef chez CMC Markets, faisant référence au troisième record de clôture consécutif du S&P 500 mardi.

VALEURS

ASML a gagné mercredi 9,7% et entraîné le compartiment de la tech dans son sillage, avec une hausse de 4,8%, en tête des secteurs du Stoxx 600.

SAP, qui a dévoilé mardi un programme de restructuration de deux milliards d'euros pour 2024, a fini sur une hausse de plus de 7%.

A Paris, Alstom (EPA:ALSO) a perdu 5,4% après avoir fait état d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour son troisième trimestre.

Les groupes du luxe, très exposés à la Chine, notamment LVMH (EPA:LVMH), Kering (EPA:PRTP) ont affiché des progressions de 1,9% et 1,3%, tandis que l'indice des ressources de base a avancé de 2%, tous soutenus par les mesures de relance économique annoncées par Pékin.

A WALL STREET

A l'heure de la clôture en Europe, le Dow Jones prend 0,31%, le Standard & Poor's 500 0,62% et le Nasdaq Composite 1,06%, consolidant ainsi la progression des dernières séances.

Parmi les groupes qui se distinguent, Netflix (NASDAQ:NFLX) avance de 11,5% après avoir dépassé les attentes en matière de croissance du nombre d'abonnés.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les PMI préliminaires pour janvier ont montré que l'activité économique avait continué à se contracter en France et en Allemagne, mais que le ralentissement dans la zone euro s'était atténué.

L'institut Ifo a de nouveau revu à la baisse mercredi sa prévision de croissance pour l'Allemagne en 2024 et s'attend désormais à ce que la plus grande économie d'Europe enregistre une hausse du produit intérieur brut de 0,7% en 2024, au lieu de 0,9% prévu précédemment mi-décembre.

Outre-Atlantique, l'activité des entreprises s'est accélérée en janvier, selon les résultats préliminaires des enquêtes S&P Global auprès des directeurs d'achat, l'indice PMI composite "flash" passant à 52,3 en janvier, le niveau le plus élevé depuis juin dernier.

CHANGES

Le dollar cède 0,5% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro gagne 0,44% à 1,0899 dollar après la publication des indicateurs PMI.

Le billet vert est néanmoins en hausse d'environ 1,7% en janvier et il est en passe de réaliser sa meilleure performance mensuelle depuis septembre, les opérateurs revoyant à la baisse leurs prévisions d'une réduction rapide des taux d'intérêt de la Fed.

TAUX

Les rendements obligataires en zone euro ont reculé mercredi alors que le marché digérait le PMI de la zone euro, qui a montré que l'activité s'est à nouveau contractée en janvier.

Le rendement du dix ans allemand a perdu près de 2 points à 2,331%, et le rendement à deux ans près de 1 pb à 2,706%.

Les taux américains sont plutôt stables, les investisseurs attendant la publication du produit intérieur brut (PIB) américain jeudi et la réunion de la Fed la semaine prochaine. Ils ont toutefois réduit leur recul après la publication de l'enquête S&P Global montrant une accélération de l'activité des entreprises américaines en janvier.

Le taux à dix ans ressort ainsi à 4,1511%, et celui à deux ans à 4,3675%.

PÉTROLE

© Reuters. L'indice allemand DAX à la bourse de Francfort, Allemagne. /Photo prise le 24 janvier 2024/REUTERS

Les prix du pétrole progressent légèrement, la baisse plus importante que prévu des réserves de brut aux États-Unis, les mesures de relance économique en Chine et les tensions géopolitiques ayant permis de contrer les inquiétudes concernant la demande.

Le Brent prend 1,18% à 80,49 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) progressant de 1,69% à 75,63 dollars CLc1.

(Rédigé par Diana Mandiá, édité par Zhifan Liu)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés