Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

L'Europe redoute les statistiques allemandes: DAX 30 -1,02%

Actions29/05/2013 09:45
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
Investing.com - Les bourses européennes étaient en net recul ce mercredi matin, à l'approche des chiffres allemands du jour, l'attente d'une réduction des coups de pouce de la banque centrale des Etats-Unis ayant été amplifiée par les bons résultats dévoilés hier.

En première partie de séance locale, l'EURO STOXX 50 régressait de 0,98%, le CAC 40 français de 0,95%, et le DAX 30 allemand de 1,02%.

Il a en effet été montré hier que la confiance des consommateurs américains avait grimpé au cours du mois vers son plus haut niveau depuis février 2008.

Le groupe de recherches sur les marchés Conference Board a en effet vu son baromètre de l'humeur des particuliers passer de 69,0 à 76,2 pour mai, au lieu des 71,0 espérés.

Il était aussi à noter que l'indice des prix des logements des Etats-Unis établi par Case-Schiller avait grimpé pour mars de 10,9% d'une année sur l'autre, constituant son plus gros sursaut depuis avril 2006.

Ces grosses performances ont amplifié les bruits selon lesquels la Réserve Fédérale compterait réduire dès cette année ses 85 milliards d'USD de rachats d'actifs mensuels.

La finance était en berne, la Deutsche Bank allemande laissant échapper 0,14%, suivie des français BNP Paribas et Société Générale avec respectivement 0,35 et 1,79%.

Il en était de même à la périphérie, les espagnols Banco Santander et BBVA sombrant de 0,72 et 1,09%, les italiens Intesa Sanpaolo et Unicredit leur emboîtant le pas avec 0,62 et 0,28%.

Le modiste H&M dégringolait pour sa part de 1,59% après que Goldman Sachs en ait rabaissé l'appréciation depuis la neutralité vers le conseil de vente, estimant que sa rentabilité souffrirait de la migration des consommateurs vers les boutiques en ligne.

A Londres, le FTSE 100 fléchissait de 0,91%, les établissements bancaires de Grande-Bretagne suivant le chemin tracé par leurs homologues continentaux.

Lloyds Banking coulait de 0,91%, et HSBC Holdings de 1,11%, tandis que Barclays et la Royal Bank of Scotland se plaçaient en lanternes rouges avec 1,23 et 1,78%.

Les entreprises spécialisées dans les matières premières ont également souffert, les mastodontes miniers BHP Billiton et Rio Tinto fondant respectivement de 0,77 et 0,63%, leurs rivaux Antofagasta et Evraz faisant encore pire avec 3,29 et 3,75%.

Tout n'était cependant pas désespéré, De La Rue, fournisseur d'équipements de sécurité et de manipulations de liquidités, arrachant 0,76% après avoir pourtant déploré une érosion de ses revenus à 484 millions de GBP annuels, au lieu des 509 millions de GBP attendus.

Les perspectives des marchés américains partageaient le pessimisme ambiant: les options sur le Dow Jones prévoyaient une baisse de 0,39%, celles sur le S&P 500 l'estimant à 0,46% et celles sur le Nasdaq 100 à 0,40%.

L'Allemagne devait pour sa part fournir aujourd'hui la première évaluation de son évolution des prix à la consommation, ainsi que les variations enregistrées sur son marché de l'emploi.


L'Europe redoute les statistiques allemandes: DAX 30 -1,02%
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email