Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

Renault annule l'IPO d'Ampère, a le cash pour financer son pari électrique

Publié le 29/01/2024 17:59
Mis à jour le 29/01/2024 21:00
© Reuters. Un logo d'Ampere lors de la journée du marché des capitaux du Groupe Renault pour sa nouvelle unité de véhicules électriques Ampere, à Paris. /Photo prise le 15 novembre 2023/REUTERS/Gonzalo Fuentes

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Renault (EPA:RENA) a annoncé lundi l'annulation de l'introduction en Bourse d'Ampère, un pilier central de la stratégie de transformation du constructeur, au motif que les conditions de marchés ne sont pas adéquates et qu'il est en mesure de financer sa filiale électrique et logiciels sur ses propres ressources.

L'opération, très attendue pour la vitrine technologique du groupe plus que centenaire, était envisagée au premier semestre si le contexte était favorable.

"Renault Group considère que les conditions de marchés actuelles ne sont pas réunies pour poursuivre le processus d'introduction en Bourse et servir au mieux les intérêts de Renault Group, ses actionnaires et Ampère", a dit le constructeur automobile français dans un communiqué.

"Compte tenu des conditions de marché actuelles et des niveaux de cash-flow plus élevés que prévu, Renault Group a décidé d'annuler le processus", a-t-il ajouté.

Au cours d'une téléconférence de presse, le directeur général Luca de Meo a souligné que les marchés action et le contexte sur le marché de l'électrique aujourd'hui n'étaient "pas idéaux".

"Bien sûr qu'il aurait été intéressant (de faire l'IPO). Mais nous avons l'argent pour faire avancer le projet en l'état sans avoir à faire appel au marché, je pense que c'est aussi une bonne nouvelle, cela veut dire que la machine derrière fonctionne et génère suffisamment de cash", a-t-il ajouté.

Renault publiera ses résultats annuels le 15 février.

A l'automne dernier, des sources avaient dit à Reuters qu'un ralentissement de la demande en véhicules électriques, une concurrence chinoise accrue et des marchés financiers turbulents sur fond d'incertitudes géopolitiques ininterrompues compliquaient le projet d'introduction en Bourse d'Ampère.

Plusieurs analystes avaient également mis en doute la capacité de Renault d'obtenir la valorisation espérée de jusqu'à dix milliards d'euros. Luca de Meo, avait alors répondu à plusieurs reprises que l'objectif était toujours une IPO, mais pas à n'importe quel prix.

AMPERE, REPONSE A TESLA

Précurseur avec Nissan (TYO:7201) de l'électrique la décennie précédente, Renault s'est vu supplanter depuis par de nouveaux venus, pure players du véhicule à batterie comme Tesla (NASDAQ:TSLA) ou des marques chinoises.

La création d'Ampère à l'automne dernier doit aider le groupe à revenir dans la course en donnant une meilleure visibilité à ses activités électriques et logiciels, face à ses actifs historiques dans les motorisations thermiques.

Renault, qui a aussi pour priorité de ramener sa note crédit dans la catégorie investissement, a précisé que la décision d'annuler l'introduction en Bourse d'Ampère "n'a pas d'impact sur (ses) perspectives financières (...), ni sur sa stratégie d'allocation du capital."

Elle ne change pas non plus l'engagement de Nissan et de Mitsubishi d'investir dans sa filiale électrique puisque l'accord conclu avec les deux partenaires japonais de Renault est valable que l'IPO ait ou non lieu, a souligné le directeur financier Thierry Piéton au cours de la téléconférence de presse.

En revanche, l'investissement du géant américain des semi-conducteurs Qualcomm (NASDAQ:QCOM), partenaire technologique de Renault, dépendait lui de la réalisation de l'introduction en Bourse.

© Reuters. Un logo d'Ampere lors de la journée du marché des capitaux du Groupe Renault pour sa nouvelle unité de véhicules électriques Ampere, à Paris. /Photo prise le 15 novembre 2023/REUTERS/Gonzalo Fuentes

"Il faudra maintenant discuter avec eux s'ils veulent participer d'une autre manière, ou si on laisse les choses en l'état", a ajouté Thierry Piéton.

L'introduction en Bourse d'Ampère aurait constitué une bouffée d'air frais pour les marchés après une année 2023 maigre en la matière à cause de la hausse des taux d'intérêts. Le marché des IPO a vu son activité l'an dernier tomber à son plus bas niveau depuis 2016 et, avec la détente qui se profile sur les taux, les banquiers espèrent une reprise en 2024.

(Reportage Gilles Guillaume, avec Charlotte Van Campenhout, édité par Nicolas Delame)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés