⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

Renault: Deuxième vague de vente d'actions Nissan, qui en rachète une partie

Publié le 27/03/2024 11:52
© Reuters. Un logo Renault à Bruxelles, Belgique. /Photo prise le 4 mars 2024/REUTERS/Yves Herman
RENA
-
7201
-

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Renault (EPA:RENA) a annoncé mercredi lancer une deuxième vague de vente d'actions Nissan (TYO:7201) dans le cadre de la refonte de leur alliance, portant sur 7% du capital du groupe japonais qui va en acquérir une partie.

Dans le cadre des accords de rééquilibrage capitalistique du partenariat franco-japonais fondé une vingtaine d'années plus tôt, Renault a placé dans une fiducie 28,4% de sa participation dans son partenaire japonais, qu'il compte monétiser afin notamment d'aider à retrouver aux yeux des agences de notation la catégorie investissement.

Renault avait annoncé en décembre une première vente de 5% de Nissan pour un flux de trésorerie de 764 millions d'euros et une moins-value de cession d'environ un milliard d'euros.

"Renault Group (a exprimé) son intention de vendre 280.690. 000 actions Nissan (représentant environ 7% du capital de Nissan)", a annoncé le constructeur automobile français mercredi dans un communiqué.

"Conformément au Nouvel Accord de l'Alliance, Renault Group a l'option de vendre le reste des 180.447.100 actions qui n'ont pas été rachetées par Nissan, sur une période de 180 jours à Nissan ou à des tiers."

Dans le cadre de cette deuxième vague, le groupe japonais a d'ores et déjà accepté de racheter environ 2,5% du capital. Selon Renault, Nissan a également indiqué sa décision d'annuler les actions acquises.

Interrogé sur ses intentions concernant les 4,5% restants, un porte-parole de Nissan a refusé de faire un commentaire. "Nous n'avons rien à ajouter au chiffre que nous avons signifié au Tokyo Stock Exchange aujourd'hui", a-t-il dit.

Pendant les six prochains mois, Renault peut maintenant céder les titres restants à son partenaire japonais, à un investisseur proposé par Nissan ou encore sur le marché, a indiqué une source proche du dossier. "Mais la vente suivra un processus coordonné en conformité avec les nouveaux accords de l'alliance", a-t-elle ajouté.

© Reuters. Un logo Renault à Bruxelles, Belgique. /Photo prise le 4 mars 2024/REUTERS/Yves Herman

La cession des 2,5% représente pour Renault un flux de trésorerie positif allant jusqu'à 362 millions d'euros et une moins-value de cession de jusqu'à 450 millions d'euros. Après l'opération, environ 22,8% du capital de Nissan restent dans la fiducie.

Le rééquilibrage capitalistique de l'alliance formalisé l'an dernier a prévu de ramener à 15% la participation de Renault dans Nissan, au même niveau que celle de Nissan dans Renault.

(Reportage Gilles Guillaume, avec Daniel Leussink à Tokyo, édité par Kate Entringer et Zhifan Liu)

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés