Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES Cyber Monday : Jusqu’à -54% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

StockBeat: Le trade de rotation reste intact

Actions 20/11/2020 11:24
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters
 
SHEL
+1,76%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
MBGn
+1,67%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
BBVA
+1,52%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
SABE
+1,37%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
BMWG
+1,57%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
AZN
+0,09%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Toute personne lisant les nouvelles des marchés cette semaine pourrait se voir pardonner une certaine confusion. Le bras de fer entre la promesse de victoire sur le Covid-19 et la sinistre réalité actuelle du resserrement des confinements et de la montée en flèche du nombre de cas est devenu vraiment intense.

Cependant, à la fin d'une semaine agitée, on peut dire que les optimistes - ceux qui sont prêts à parier sur la probabilité que les vaccins écraseront la pandémie l'année prochaine - sont gagnants. Un regard sur les performances sectorielles des différents indices Stoxx cette semaine le confirme.

Les secteurs les plus performants au cours de la semaine dernière ont été le pétrole et le gaz, les banques et l'automobile : tous très cycliques et tous massivement sous-performants au cours des huit mois qui ont précédé l'annonce de la percée de Pfizer (NYSE:PFE) et de BioNTech concernant l'efficacité de leur vaccin. Les secteurs de la pharmacie, de la technologie et de l'alimentation, sur-performants au cours des huit derniers mois, qui ont tous été à la traîne.

Au cours de la semaine dernière, le benchmark Stoxx 600 a gagné 1,2%. L'indice STOXX 600 Oil & Gas, quant à lui, a progressé de 5,3% et est maintenant en hausse de 22% par rapport au mois dernier. C'est la même chose dans les banques, où l'indice correspondant est en hausse de 3,9% sur la semaine et de 25% sur le mois. L'indice Stoxx 600 Autos & Parts est en hausse de 4,6% et 15,2% pour la semaine et le mois, respectivement.

Dans chacun de ces secteurs, on a entendu parler d'un changement fondamental pour le mieux : Royal Dutch Shell (LON:RDSa), la référence du secteur, a annoncé une nouvelle politique de dividendes visant à restaurer la confiance de ceux qui ont été brûlés par sa première réduction de dividendes depuis des décennies, la banque espagnole BBVA (MC:BBVA) a conclu un accord (la vente de ses actions américaines à PNC Financial (NYSE:PNC)) et a entamé des pourparlers en vue d'un autre accord (la fusion avec son petit rival Banco Sabadell (MC:SABE)), prouvant ainsi que la valeur piégée peut être débloquée (bien que certains puissent s'interroger sur la sagesse de la manière dont BBVA utilise cette manne) ; Daimler (DE:DAIGn) (OTC : DDAIF) et BMW (DE:BMWG) ont tous deux publié des résultats trimestriels bien supérieurs aux attentes, car le rebond du marché chinois a rassuré beaucoup de gens sur le fait que la demande sous-jacente d'automobiles est plus forte que jamais.

La question essentielle est toutefois de savoir si ces gains peuvent être maintenus. Pour chaque histoire positive de cette semaine, il y a eu quelques histoires négatives. Pour les compagnies pétrolières, la propagation spectaculaire du Covid-19 se traduit par un ralentissement de la demande de pétrole et de gaz à court terme, ce qui met la pression sur l'accord OPEP+ qui soutient les prix du brut. Chaque Américain qui répondra à l'appel du Centre de contrôle des maladies de ne pas rentrer chez lui pour Thanksgiving exercera une pression supplémentaire sur cet accord. Les problèmes de demande à court terme se sont également accompagnés de problèmes à long terme, le Royaume-Uni et la Chine ayant tous deux accéléré leur calendrier de passage à la mobilité électrique. C'est également un défi pour le secteur automobile européen, qui doit encore se rééquiper pour l'ère de l'électricité et trouver un moyen de ramener les prix des VE à un niveau où ils peuvent être achetés de façon réaliste par le citoyen moyen.

Pour les banques, en attendant, toute idée selon laquelle une reprise l'année prochaine pourrait entraîner une courbe de rendement plus raide et de meilleures marges bénéficiaires a été rapidement écrasée par la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, qui a déclaré que les nouvelles concernant les vaccins "ne changent pas la donne" pour elle et a réitéré son intention de faire passer un assouplissement majeur de la politique monétaire le mois prochain. Le mieux que l'on puisse espérer, c'est que le stimulus supplémentaire permettra de réduire le fardeau des créances douteuses l'année prochaine en évitant de nouvelles faillites.

Il n'est pas difficile de voir ce processus se poursuivre dans un avenir proche. Sur les quatre plus grands marchés européens et sur bon nombre de ses plus petits marchés, la situation risque encore de s'aggraver avant de s'améliorer. Pourtant, le rythme auquel les sociétés pharmaceutiques achèvent leurs divers tests de vaccins et font passer leurs médicaments par le processus d'approbation devrait également s'accélérer (voir la mise à jour positive d'AstraZeneca (LON:AZN) concernant la phase 2 de son essai cette semaine). Cela augmentera les options disponibles pour les systèmes de santé publique et atténuera les préoccupations concernant les goulets d'étranglement en matière de disponibilité et de distribution.

En bref, il semble que les prochaines semaines seront marquées par un pas en avant et deux pas en arrière. Mais c'est encore mieux que la Danse Macabre qui a eu lieu jusqu'à présent en 2020.

StockBeat: Le trade de rotation reste intact
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email