🔮 Mieux que Buffett ? Notre Juste Valeur a repéré cette action qui a fait +42% avant l'OraclePlus de détails

Wall Street vue dans le vert avant la Fed, l'Europe hésite

Publié le 29/04/2024 14:23
© Reuters. Photo d'archives: Un panneau de signalisation indique Wall Street à l'extérieur du New York Stock Exchange (NYSE) dans la ville de New York. /Photo prise le 24 février 2022/REUTERS/Caitlin Ochs
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
ES35
-
STOXX50
-
DBKGn
-
AAPL
-
ATOS
-
AGLJ
-
LCO
-
CL
-
TSLA
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en légère hausse lundi et les Bourses européennes sont sur de faibles variations à mi-séance alors que les investisseurs sont attentifs aux chiffres de l'inflation dans le bloc monétaire et aux décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed).

La tendance positive en Europe est alimentée par les ressources de base (+0,93%), tandis que le compartiment bancaire (-0,31%), lui, pèse.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,14% pour le Dow Jones, de 0,21% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,34% pour le Nasdaq, dans la continuité des gains enregistrés vendredi après les perspectives jugées rassurantes des géants technologiques américains.

À Paris, le CAC 40 grappille 0,06% à 8.093,24 points vers 11h05 GMT. À Francfort, le Dax grignote 0,02% et à Londres, le FTSE avance de 0,52%. En Espagne, l'indice IBEX abandonne 0,68% alors que le président du gouvernement, Pedro Sanchez, a annoncé lundi qu'il restait à son poste, après avoir laissé planer la menace d'une démission en raison d'une enquête ouverte contre sa femme.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,27%, tandis que l'EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,21%. Le Stoxx 600 gagne 0,25%.

En attendant la publication à 12h00 GMT des chiffres de la dynamique des prix en Allemagne, des données préliminaires montrent une accélération de l'inflation dans quatre des 16 Länder allemands en avril. L'inflation mensuelle pour l'ensemble de la zone euro sera publiée mardi.

Aux Etats-Unis, la Fed entame mardi une réunion de deux jours qui devrait déboucher sur un nouveau statu quo sur ses taux directeurs alors que l'espoir d'un assouplissement est désormais repoussé au mieux à septembre.

Les marchés monétaires tablent actuellement sur une réduction d'environ 36 points de base des taux de la Fed d'ici fin 2024 contre une anticipation de baisse d'environ 150 points au début de l'année.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Tesla (NASDAQ:TSLA) prend près de 6% en avant-Bourse, le groupe automobile américain ayant franchi des obstacles réglementaires qui l'empêchaient de déployer son logiciel de conduite autonome FSD en Chine.

Apple (NASDAQ:AAPL), qui gagne 1,3% en avant-Bourse, a repris les discussions avec OpenAI, le créateur de ChatGPT, sur l'utilisation de sa technologie d'intelligence artificielle générative pour de nouvelles fonctionnalités sur l'iPhone, selon l'agence Bloomberg.

VALEURS EN EUROPE

À Paris, Atos (EPA:ATOS) grimpe de 20,54% après avoir dit accueillir "avec satisfaction" l'intérêt de l'Etat français pour ses activités stratégiques.

À Amsterdam, Philips s'envole de 42,72% après un règlement aux Etats-Unis de 1,1 milliard de dollars dans la dossier des respirateurs.

À Francfort, Deutsche Bank (ETR:DBKGn) chute de 6,69%, le groupe ayant annoncé dimanche avoir été contraint de constituer des provisions qui pourraient peser sur sa rentabilité dans le cadre d'un litige sur le rachat de Postbank.

À Londres, Anglo American (JO:AGLJ) prend 2,11% alors que le groupe sonde des actionnaires de BHP au sujet d'une offre de rachat plus généreuse, selon des sources proches du dossier.

TAUX

Les rendements souverains en zone euro reculent après des chiffres de l'inflation en Espagne et en Allemagne globalement conformes aux attentes. Le taux du Bund allemand à dix ans cède 5,5 points de base, à 2,525% alors qu'il avait touché 2,647% jeudi, au plus haut depuis fin novembre.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans s'affiche en repli de 4,5 points, à 4,6301%, la détente dans l'obligataire continuant de profiter de la publication vendredi d'un indicateur d'inflation PCE en ligne avec les estimations des économistes.

CHANGES

Le dollar recule de 0,28% face à un panier de devises de référence, dont l'euro qui avance de 0,22%, à 1,0715 dollar, et la livre sterling qui s'échange à 1,2527 dollar (+0,30%).

La monnaie japonaise se traite à 155,88 yens pour un dollar face au dollar après être tombé à 160,24, son plus bas niveau depuis 1990. Des opérateurs évoquent une intervention des autorités nippones.

PÉTROLE

© Reuters. Photo d'archives: Un panneau de signalisation indique Wall Street à l'extérieur du New York Stock Exchange (NYSE) dans la ville de New York. /Photo prise le 24 février 2022/REUTERS/Caitlin Ochs

Les cours pétroliers varient peu lundi, alors que les pourparlers de paix au Caire entre Israël et le Hamas au Caire ont atténué les craintes d'une aggravation du conflit au Moyen-Orient.

Le Brent reflue de 0,57% à 88,99 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,24% à 83,65 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés