Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

La Chine aurait demandé à Poutine de reporter son invasion de l'Ukraine à après les JO

Publié le 03/03/2022 06:27
Mis à jour le 03/03/2022 06:29
© Reuters

Investing.com – Dans une déclaration de cette semaine, le ministère des affaires étrangères chinois a publié une déclaration évoquant la guerre en Ukraine, se déclarant « affligé » de la situation, et faisant part de son espoir d’une résolution pacifique du conflit.

Sans désapprouver ouvertement, la Chine prend donc des distances avec son allié Russe (contrairement à l’Inde qui pourrait aider Moscou à contourner une partie des sanctions internationales).

Hier, on apprenait que la Chine, au début du mois de février, est allée jusqu’à demander à la Russie de retarder son invasion de l'Ukraine jusqu'après les Jeux olympiques d'hiver de Pékin, selon un rapport du New York Times, qui cite un fonctionnaire européen et des responsables de l'administration Biden, lesquels ont cité un rapport d'une agence de renseignement occidentale.

Le rapport des services de renseignement a montré que des responsables chinois de haut niveau avaient une certaine connaissance du projet d'invasion de l'Ukraine par le président russe Vladimir Poutine avant qu'il ne lance une opération militaire majeure contre le pays le 24 février, rapporte le Times.

"Compte tenu des éléments dont nous disposons jusqu'à présent, je pense que nous ne pouvons exclure définitivement aucune des deux possibilités : que Xi ne savait pas, ce qui est mauvais, et que Xi ait pu savoir, ce qui est également mauvais", a déclaré à Reuters un expert de la Chine au Center for Strategic and International Studies.

Soulignons que l'invasion russe est intervenue quatre jours seulement après la fin des Jeux olympiques d'hiver de Pékin.

S'adressant à Reuters, Liu Pengyu, un porte-parole de l'ambassade de Chine à Washington, a rejeté le rapport comme faisant partie d'une campagne de dénigrement visant la Chine.

"Les affirmations mentionnées dans les rapports concernés sont des spéculations sans aucun fondement, et visent à déplacer les responsabilités et à salir la Chine."

D’un autre côté, il faut rappeler que Xi a rencontré Poutine lors de l'ouverture des Jeux olympiques le 4 février à Pékin, ce qui a donné lieu à une déclaration commune annonçant un partenariat "sans limites" entre les deux pays, s'engageant à unir leurs forces contre l'Occident et à inaugurer une nouvelle ère de véritable "démocratie".

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés