Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

S&P500 : quitte ou double ?

Publié le 24/01/2023 13:47
Mis à jour le 09/07/2023 12:32

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

Alors que le CAC40 fait un démarrage record en ce début d’année, le S&P500, lui, peine à se sortir de la tendance baissière dans laquelle il est coincé depuis plus d’un an. Tout va se jouer sur les publications de résultats des entreprises américaines dont le coup d’envoi a été donné la semaine dernière…

L’indice élargi américain se situe dans une zone charnière, autour des 4 000/4 100 points. Comme on le voit sur le graphique journalier ci-dessous, cette zone de prix correspond au contact avec la résistance oblique descendante de moyen terme (visible en grisé + flèches rouges).

S&P500 : quitte ou double ?

Un franchissement de cet obstacle libèrerait alors un upside résiduel conséquent sur la Bourse américaine, grosso modo un +10 % en direction alors des 4 400 points. A l’inverse, en cas de nouvel échec dans cette zone de prix, l’hypothèse d’une structure de type « épaule-tête-épaule », de continuation ici, serait alors posée. Avec, le cas échéant, la ligne de cou de la figure visible en pointillés noirs sur mon graphique ci-dessus.

Vous l’aurez compris, le S&P500 est un peu à la croisée des chemins désormais. Alors, passera ou passera pas ? La question est ouverte. Et la réponse risque de se trouver dans la saison des trimestriels.

Trimestriels, point sur la situation
Depuis une semaine, les premières publications ont commencé à sortir. Avec des chiffres dans le secteur bancaire américain qui ont été diversement appréciés (cf. par exemple mardi dernier, avec Morgan Stanley (NYSE:MS) qui était recherché quand Goldman Sachs (NYSE:GS) trébuchait). Du côté des géants de la tech américaine, après Netflix (NASDAQ:NFLX) qui a rassuré sur l’évolution de son nombre d’abonnés, plusieurs gros noms sont attendus au tournant dans les prochains jours, comme IBM (NYSE:IBM), Intel (NASDAQ:INTC) ou encore Tesla (NASDAQ:TSLA) demain soir.

L’Hexagone n’est pas en reste. Avec STMicroelectronics (EPA:STM) ou surtout LVMH (EPA:LVMH) qui vont publier jeudi. A noter l’importance particulière de la seconde, compte-tenu de sa pondération croissante dans le CAC40 alors que le groupe dirigé par Bernard Arnault a vu sa capitalisation boursière atteindre les 400 Mds€ en ce début d’année.

En parlant du CAC40 d’ailleurs, mon confrère Gilles parlait de rouleau compresseur pour qualifier la hausse du début d’année. Effectivement… Avec, jusqu’à mercredi, une série de onze séances haussières sur treize rien que depuis le début d’année (cf. rectangle de couleur sur le graphique du CAC GR, incluant les dividendes), notre indice n’avait plus connu un tel début d’année depuis bien longtemps.

S&P500 : quitte ou double ?

Un peu trop vite à mon goût. On note notamment une absence de construction (cf. encadré jaune sur le screenshot de mon e-mail envoyé mercredi à mes abonnés).

S&P500 : quitte ou double ?

Et il n’aura pas fallu longtemps pour que l’adage des marchés qui prennent l’escalier pour monter mais l’ascenseur pour descendre ne se vérifie une fois encore. Avec, jeudi dernier, un CAC40 qui trébuchait de près de 2 % en retraçant donc en une seule séance l’extension haussière préalablement effectuée entre le 12 et le 18 janvier [NDLR : mouvement qui a permis aux abonnés de Mathieu de solder ses Put recommandés dans la nouvelle option « Quitte ou Double » de son service SMS Cash Alert – en gain de près de + 70 % en fin de semaine dernière… le tout en à peine plus de 24h de Bourse !]

Derniers commentaires

Double
il va faire un gros rebond et suivre le cac
sur la tranche
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés