🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Hausse timide en Europe avant l'inflation et les PMI

Publié le 01/03/2024 10:09
Mis à jour le 01/03/2024 10:10
© Reuters. Des traders travaillent à la Bourse de New York (NYSE). /Photo prise le 23 février 2024/REUTERS/Brendan McDermid
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
MBGn
-
SGOB
-
VLLP
-
RENA
-
PSON
-
VLOF
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en légère hausse vendredi en matinée après le record de l'indice Nasdaq la veille à Wall Street alors que les investisseurs se montrent optimistes sur le reflux des pressions inflationnistes, ce qui pourrait influer sur le calendrier de la baisse attendue des taux directeurs.

À Paris, vers 07h30 GMT, le CAC 40 grignote 0,06% à 7.932,45 points, se rapprochant un peu plus du seuil symbolique des 8.000 points. À Francfort, le Dax, monté la veille à un sommet sans précédent à 17.742,48 points, s'octroie 0,67%. À Londres, le FTSE 100 avance de 0,61%.

L'indice EuroStoxx 50 progresse de 0,25%, le FTSEurofirst 300 de 0,39% et le Stoxx 600 de 0,34%.

Les contrats à terme à Wall Street préfigurent une stagnation pour le Dow Jones, une hausse de 0,13% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,31% pour le Nasdaq au lendemain d'une séance dans le vert, tiré par un indice d'inflation PCE aux Etats-Unis conforme aux attentes pour le mois de février.

Les indices définitifs de l'activité dans le secteur manufacturier en zone euro pour le mois de février sont attendus dans la matinée dans l'espoir qu'ils confirment le redressement observé en première estimation alors que l'économie du bloc a enregistré une croissance nulle au quatrième trimestre.

Le marché prendra également connaissance des chiffres préliminaires de l'inflation en zone euro où un ralentissement est attendu, ce qui pourrait mettre la pression sur les banques centrales pour qu'elles assouplissent rapidement leur politique monétaire.

La tendance positive en Europe est portée notamment par les nouvelles technologies (+0,59%) dans le sillage du record du Nasdaq et de l'engouement pour l'intelligence artificielle.

Dans les valeurs individuelles, Valeo (EPA:VLOF), qui a ses présenté ses objectifs pour 2025, avance de 1,86% après une marge opérationnelle meilleure que prévu. L'équipementier automobile profite également de la progression en février des immatriculations de voitures neuves en France. Stellantis et Renault (EPA:RENA) gagnent respectivement 0,91% et 1,37%.

Côté baisse, Vallourec (EPA:VLLP) chute de 4,98%, le fabricant de tubes en acier sans soudures ayant fait état d'un repli de son bénéfice trimestriel, tandis que Saint-Gobain (EPA:SGOB) cède 1,91% après la présentation de ses résultats annuels marqués par une baisse de 6,4% du chiffre d'affaires.

Ailleurs en Europe, Daimler (ETR:MBGn) Truck bondit de 12,23% à la faveur d'un bénéfice annuel supérieur aux attentes et d'une hausse du dividende versé aux actionnaires.

Le groupe de défense italien Leonardo (+3,16%), qui a légèrement dépassé jeudi ses objectifs de commandes, de flux de trésorerie et d'endettement pour 2023, est recherché.

© Reuters. Des traders travaillent à la Bourse de New York (NYSE). /Photo prise le 23 février 2024/REUTERS/Brendan McDermid

Pearson (LON:PSON) avance de 3,16% après avoir publié pour 2023 un bénéfice d'exploitation en hausse de 31% et en ligne avec les attentes, dans un contexte de forte demande de cours d'anglais.

Le groupe suisse de logistique Kuehne Und Nagel plonge de 11,39% après un bénéfice d'exploitation annuel en baisse de 49%.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés