Dernière minute
Investing Pro 0
🚨 Nos données Pro révèlent le véritable gagnant de la saison des résultats Accéder aux données

Le Dow Jones perd 190 points ; les protestations de COVID en Chine pèsent sur le moral des troupes

Actions 28/11/2022 13:00
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters
 
EUR/USD
-1,05%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
XAU/USD
-2,49%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
US500
-1,04%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DJI
-0,38%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
Gold
-2,75%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
LCO
-2,86%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

Par Peter Nurse

Investing.com -- Les actions américaines ouvrent en baisse lundi, le sentiment étant affecté par les troubles civils en Chine dus aux restrictions prolongées du COVID, au début d'une semaine qui comprend le rapport clé sur l'emploi de novembre.

A 07h00 ET (12h00 GMT), le contrat Dow Futures était en baisse de 190 points, soit 0,6%, le contrat S&P 500 Futures était en baisse de 30 points, soit 0,7%, et le contrat Nasdaq 100 Futures a chuté de 85 points, soit 0,7%.

Les trois principaux indices boursiers ont enregistré des gains la semaine dernière, même dans un contexte de vacances écourtées, grâce aux indications selon lesquelles la Federal Reserve acceptera de ralentir le rythme du resserrement monétaire en décembre.

L'indice de référence Dow Jones Industrial Average a clôturé en hausse de 1,8 %, l'indice général S&P 500 a progressé de 1,5 % et l'indice technologique Nasdaq Composite a gagné 0,7 % au cours de la semaine dernière.

Le président de la Fed de Saint-Louis James Bullard et le président de la Fed de New York John Williams doivent tous deux s'exprimer plus tard dans la journée de lundi, et leurs commentaires seront étudiés attentivement à la recherche d'indices sur la trajectoire des taux d'intérêt, avant l'intervention du président de la Fed Jerome Powell mercredi.

Cela dit, la semaine sera principalement axée sur le rapport de novembre sur l'emploi aux États-Unis, car les opérateurs recherchent des signes indiquant que l'économie américaine peine à supporter le poids des hausses agressives des taux d'intérêt de cette année.

Ce sera le dernier rapport sur les emplois non agricoles avant la dernière réunion de l'année de la Fed en décembre, et les économistes s'attendent à ce que l'économie américaine ait ajouté 200 000 nouveaux emplois, dans ce qui serait la plus faible augmentation depuis décembre 2020.

Pour revenir à lundi, le sentiment a été affecté par les manifestations du week-end dans un certain nombre de villes chinoises sur les restrictions strictes de mobilité du pays, alors que les cas de COVID grimpent à des niveaux record.

La population est de plus en plus frustrée par le fait que le pays maintient sa politique de zéro COVID trois ans après la première épidémie, alors que l'espoir d'un assouplissement de cette position avait été évoqué au début du mois.

Ailleurs, les investisseurs s'intéresseront aux résultats des détaillants pendant la période des achats de Noël, les dépenses en ligne ayant augmenté de 2,3 % pour atteindre le chiffre record de 9,12 milliards de dollars lors du Black Friday, selon un rapport de Adobe. Analytics samedi.

Les prix du pétrole brut se sont effondrés lundi, car l'augmentation des cas de COVID-19 en Chine, premier importateur mondial de brut, et les protestations liées aux strictes restrictions de mobilité imposées par le pays risquent d'affecter la demande de cette source cruciale.

Du côté de l'offre, les responsables du Groupe des Sept et de l'Union européenne ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur un niveau de plafonnement des prix du pétrole russe, après des discussions initiales entre 65 et 70 dollars le baril.

Le plafonnement des prix doit entrer en vigueur le 5 décembre, date à laquelle l'Union européenne interdit le brut russe.

C'est le lendemain du jour où l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, connus sous le nom d'OPEP+, doivent se réunir pour discuter des futurs niveaux de production.

Vers 07h00 ET, les contrats à terme sur le brute américain s'échangeaient en baisse de 3,2% à 72,84$ le baril, tandis que le contrat sur le brent baissait de 3,2% à 81,04$. Le contrat américain est tombé à son plus bas niveau depuis fin décembre 2021, tandis que le contrat Brent a atteint son plus bas niveau depuis le 11 janvier.

En outre, les contrats à terme sur l'or gold ont augmenté de 0,3 % à 1 758,65 $/oz, tandis que le contrat EUR/USD a progressé de 0,8 % à 1,0479.

Le Dow Jones perd 190 points ; les protestations de COVID en Chine pèsent sur le moral des troupes
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email