🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

L'Europe attendue en petite baisse avant les données sur l'inflation américaine

Publié le 25/03/2024 07:59
© Reuters. Photo des immeubles de bureaux d'Euronext à La Défense. /Photo prise le 30 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/Benoit Tessier
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
LCO
-
CL
-
NKE
-
IXIC
-
STOXX
-

par Diana Mandia

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse lundi à l'ouverture, la prudence s'imposant avant la publication de données sur l'inflation américaine cette semaine.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre 0,08% à l'ouverture.

Les contrats à terme signalent une baisse de 0,01% pour le Dax à Francfort, de 0,26% pour le FTSE à Londres et de 0,12% pour le Stoxx 600.

La semaine sera riche en indicateurs sur l'inflation, en particulier aux Etats-Unis, l'évolution des prix restant au centre de l'attention des marchés alors que la plupart des grandes banques centrales laissent entendre qu'elles abaisseront leurs taux d'intérêt dans les mois à venir.

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, s'est montré suffisamment souple la semaine dernière dans ses déclarations après la réunion de politique monétaire de la Fed pour que les marchés estiment désormais à 74% la probabilité d'un assouplissement monétaire en juin, contre 55% une semaine plus tôt.

L'indice des prix des dépenses de consommation personnelles (PCE), qui sera publié vendredi aux Etats-Unis, est attendu en hausse de 0,4% en février par rapport à janvier et de 2,8% sur un an. Toute progression plus forte que prévu de cet indicateur privilégié par la Fed pour la mesure de l'inflation pourrait doucher les espoirs d'une baisse de taux dès juin aux Etats-Unis.

En Europe, les marchés suivront également les données sur les prix à la consommation en France, en Italie, en Belgique et en Espagne cette semaine, avant la publication des chiffres de l'inflation dans la zone euro le 3 avril.

La banque centrale suédoise devrait maintenir ses taux à 4% mercredi, bien que l'assouplissement surprise de la Banque nationale suisse (BNS) la semaine dernière ait renforcé les espoirs d'une posture accommodante.

POINT HEBDO-L'inflation au centre de l'attention des marchés après la politique monétaire

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini vendredi en ordre dispersé.

L'indice Dow Jones a cédé 0,77% et le Standard & Poor's 500, plus large, a perdu 0,14%. Ce dernier a toutefois enregistré sa plus forte progression hebdomadaire de 2024, soutenu par la prévision de la Fed de trois baisses des taux d'intérêt d'ici la fin de l'année.

Le Nasdaq Composite a pour sa part avancé de 0,16%.

Aux valeurs, le titre Nike (NYSE:NKE) a chuté de 6,9% après l'avertissement de l'équipementier américain sur son chiffre d'affaires pour le premier semestre de l'exercice fiscal 2025, désormais attendu en repli.

L'indice des semi-conducteurs a fortement progressé au cours de la semaine écoulée grâce à l'optimisme continu suscité par l'intelligence artificielle.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 1,16% lundi, les investisseurs prenant leurs bénéfices après le record de clôture atteint vendredi.

Masato Kanda, vice-ministre japonais des Finances chargé des affaires internationales, a mis en garde les spéculateurs contre l'affaiblissement du yen par rapport au dollar, affirmant que sa faiblesse ne reflétait pas les fondamentaux de l'économie.

En Chine, l'indice composite de la Bourse de Shanghai recule de 0,11% et le CSI 300 des grandes capitalisations cède 0,05%. Le yuan progresse face au dollar alors que, selon des sources, les principales banques publiques chinoises ont pris des mesures pour stabiliser la devise, tombée vendredi à un creux de quatre mois.

La Bourse de Hong Kong recule pour sa part de 0,03%.

TAUX/CHANGES

Les marchés obligataires américains sont stables lundi après leur baisse de vendredi.

Le rendement des bons du Trésor à dix ans s'établit à 4,208% et celui à deux ans à 4,6018%.

Sur le marché des changes, le dollar gagne 0,32% face à un panier de devises de référence et l'euro progresse 0,1% à 1,0816 dollar..

Au Japon, le yen progresse de 0,13% à 151,22 pour un dollar après avoir frôlé son plus bas niveau depuis 32 ans.

© Reuters. Photo des immeubles de bureaux d'Euronext à La Défense. /Photo prise le 30 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/Benoit Tessier

PÉTROLE

Le baril de Brent progresse de 0,49% et celui du brut léger américain (WTI) de 0,58% sur fond d'inquiétudes concernant le resserrement de l'offre provoqué par les conflits au Moyen-Orient et entre la Russie et l'Ukraine, la diminution du nombre de plates-formes de forage aux Etats-Unis accentuant la pression à la hausse sur les prix.

(Rédigé par Diana Mandiá)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés