🔮 Mieux que Buffett ? Notre Juste Valeur a repéré cette action qui a fait +42% avant l'OraclePlus de détails

L'Europe vue en hausse, la BCE en ligne de mire

Publié le 08/04/2024 07:55
Mis à jour le 08/04/2024 09:30
© Reuters. Un panneau "Place de la Bourse" est visible devant le Palais Brongniart, l'ancienne Bourse de Paris, en France. /Photo prise le 25 mars 2024/REUTERS/Sarah Meyssonnier
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
JP225
-
LCO
-
CL
-
TSLA
-
IXIC
-
TOPX
-
9983
-

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en progression à l'ouverture lundi, avant la prochaine réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi et après le dernier rapport sur l'emploi américain.

Les contrats à terme suggèrent une ouverture en hausse de 0,19% pour le CAC 40 parisien, contre 0,13% pour le FTSE à Londres, 0,12% pour le Dax à Francfort, et stable pour l'EuroStoxx 50.

La BCE se réunira jeudi et devrait probablement décider de maintenir ses taux à leurs niveaux actuels, alors que l'inflation ralentit en zone euro mais demeure encore légèrement supérieure à sa cible.

Les investisseurs seront néanmoins attentifs aux déclarations de la présidente de l'institution, Christine Lagarde, qui pourrait signaler que la banque centrale baissera ses taux en juin après de nouvelles publications de données.

La tâche de la banque centrale sera pourtant compliquée par la posture de la Réserve fédérale américaine, alors que les dernières données suggèrent que l'économie américaine demeure solide, malgré des taux restrictifs.

Les employeurs des Etats-Unis ont recruté davantage que prévu le mois dernier et ont continué à augmenter les salaires, selon le rapport du département du Travail publié vendredi, ce qui suggère que le premier trimestre s'est achevé sur une note robuste pour la croissance et pourrait inciter la Réserve fédérale à retarder son assouplissement monétaire.

Plusieurs responsables de politique monétaire américains, dont Neel Kashkari, ont ainsi commencé à s'interroger sur la pertinence d'une baisse de taux, alors que les derniers éléments publiés par la Fed suggéraient trois baisses en 2024.

"Baisser les taux à trois reprises alors que les marchés boursiers sont en ébullition, que les prix des matières premières sont en hausse, que le secteur manufacturier est en plein rebond, que la croissance économique est au-delà de son potentiel, que les tensions sur les marchés du travail sont à un record depuis 25 ans et que le déficit budgétaire, en pleine année électorale, atteint 6,4%, peut sembler un peu fou", énumèrent les stratégistes de Rabobank.

Un écart de taux trop fort entre Fed et BCE éroderait l'attractivité des actifs en euro, limitant l'impact d'une baisse des taux de la BCE sur les conditions de financement.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi après un solide rapport mensuel sur l'emploi confortant l'idée que l'économie américaine continue de se porter bien sans nourrir d'inflation.

L'indice Dow Jones a gagné 0,8%, ou 307,06 points, à 38.904,04 points. Le S&P-500 a pris 57,13 points, ou 1,11%, à 5.204,34 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 199,44 points (1,24%) à 16.248,52 points.

Contre la tendance, Tesla (NASDAQ:TSLA) a cédé 3,6% après des informations de Reuters selon lesquelles le constructeur aurait renoncé à son projet de voiture électrique à prix abordable.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a avancé dans le sillage de Wall Street, soutenue par des achats à bon compte. L'indice Nikkei a gagné 0,91% à 39.347,04 points et le Topix, plus large, a pris 0,95% à 2.728,33 points.

Tokyo Electron a pris 0,89% et Fast Retailing (TYO:9983), société mère d'Uniqlo, a avancé de 1,68%.

Les marchés chinois reculent après avoir été clos les deux dernières séances. Le SSE Composite de Shanghai perd 0,52%, le CSI 300 0,65%.

TAUX

Les rendements américains progressent, les investisseurs digérant les derniers chiffres du rapport mensuel sur l'emploi.

Le rendement du Treasury à dix ans grignote 6,2 pb à 4,4399%, tandis que le taux à deux ans avance de 5,2 pb à 4,7844%.Le rendement du dix ans allemand est stable à 2,401%, tandis que celui du taux à deux ans prend 4,1 pb à 2,913%.

CHANGES

Les marchés sont calmes après le rapport américain sur l'emploi et avant la prochaine réunion de la BCE.

Le dollar est stable face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro se maintient à 1,0832 dollar, et la livre sterling à 1,2625 dollar.

En Asie, le yen se replie de 0,13% à 151,81 yens pour un dollar, tandis que le dollar australien fait du surplace à 0,6577 dollar.

PÉTROLE

© Reuters. Un panneau

Le brut est en net recul, Israël ayant annoncé se retirer du sud de la bande de Gaza et reprendre les discussions pour un cessez-le-feu.

Le Brent décroît de 1,68% à 89,64 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) s'effritant de 1,62% à 85,5 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Zhifan Liu et Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés