😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

L'Europe termine en hausse avant une semaine décisive

Publié le 08/09/2023 17:55
Mis à jour le 08/09/2023 18:21
© Reuters. Photo de traders à la Bourse de Francfort. /Photo prise le 7 janvier 2016/REUTERS
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
BARC
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sur une note hésitante vendredi, à l'issue d'une semaine riche en données et avant une décision de politique monétaire décisive de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,62% à 7.240,77 points, tandis que le Dax allemand progressait de 0,14%. Le Footsie britannique s'est octroyé 0,49%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une progression de 0,38%, mettant fin à sept séances consécutives dans le rouge, contre un gain de 0,2% pour le FTSEurofirst 300 et 0,22% pour le Stoxx 600.

Sur la semaine, le CAC 40 perd 0,72% et le Stoxx 600 0,76%.

Les données américaines publiées cette semaine ont témoigné une nouvelle fois de la résistance de l'activité aux hausses de taux, alors que l'inflation ralentit et que les tensions sur les marchés du travail commencent à s'estomper.

Le scénario idéal de l'atterrissage en douceur semble donc se confirmer, et les données d'inflation, attendues mercredi, pourraient venir encourager ces perspectives.

Ces données seront d'autant plus importantes qu'il s'agira de la dernière publication de l'inflation avant la décision de la Réserve fédérale, le mercredi 20 septembre.

En zone euro, à l'inverse, l'activité et le sentiment continuent de s'affaisser, comme l'ont montré les indicateurs PMI définitifs pour le mois d'août, ce alors que l'inflation demeure supérieure à la cible de la BCE et que la remontée des prix du pétrole couplés à l'affaiblissement de l'euro pourraient raviver les craintes inflationnistes.

La BCE devra trancher jeudi alors que les dissensions entre les membres de son conseil des gouverneurs s'accroissent, et choisir de relever ses taux ou de mettre en pause son resserrement monétaire, les marchés monétaires favorisant la seconde option.

"Deux facteurs favorisent une pause : plusieurs responsables habituellement restrictifs n'auront pas le droit de vote la semaine prochaine dans le cadre du système de vote rotatif de la Banque. Ensuite, le seul compromis possible semble être une pause associée à un message restrictif, qui permettrait d'éviter une hausse immédiate", estime Felix Feather, analyste économique européen chez abrdn.

VALEURS

Computacenter a bondi de 15,31%, en tête du Stoxx 600, après que le fournisseur de services informatiques a déclaré que son bénéfice semestriel ajusté avant impôts avait augmenté de 8,8%.

Barclays (LON:BARC) a initié la couverture du groupe d'ingénierie suédois Alfa Laval, recommandant "surpondérer", et du groupe finlandais Wartsila, recommandant "sous-pondérer", citant des facteurs de soutien cycliques et circulaires pour le premier, et des perceptions de marché erronées pour le second. Wartsila a perdu 5,09%, parmi les pires performances du Stoxx 600, tandis qu'Alfa Laval a cédé 0,54%.

A WALL STREET

Wall Street avance à l'heure de la clôture en Europe, soutenu par les titres technologiques qui progressent alors que les investisseurs se positionnent avant la publication des données d'inflation mercredi.

A l'heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une hausse de 0,28% pour le Dow Jones, contre 0,37% pour le Standard & Poor's 500 et 0,57% pour le Nasdaq Composite.

TAUX

L'aversion au risque profite aux rendements américains, qui déclinent.

Le rendement du Treasury à dix ans décroît de 2,8 pb à 4,2344%, tandis que le taux à deux ans est stable à 4,9485%.

Le rendement du dix ans allemand abandonne 2,1 pb à 2,597%, tandis que celui du taux à deux ans cède 2 pb à 3,067%.

CHANGES

Les trajectoires économiques divergentes entre la zone euro et les Etats-Unis creusent l'écart entre l'euro et le dollar, la monnaie unique se dirigeant vers sa huitième baisse hebdomadaire consécutive face au billet vert.

Le dollar recule de -0,1% face à un panier de devises de référence mais devrait néanmoins enregistrer sa huitième hausse hebdomadaire, la plus longue série depuis 2014.

L'euro grimpe de 0,07% à 1,0706 dollar, et la livre sterling est stable à 1,2471 dollar.

PÉTROLE

© Reuters. Photo de traders à la Bourse de Francfort. /Photo prise le 7 janvier 2016/REUTERS

Le brut ne réagit pas à la dégradation des perspectives économiques en Europe et en Chine mais progresse, soutenu par la décision de l'Arabie Saoudite et de la Russie d'ajuster leur production en fonction des conditions de marché.

Le Brent se hisse de 0,9% à 90,73 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) s'octroyant 0,87% à 87,63 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés