Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

L'Europe termine en hausse, la Fed se profile

Publié le 26/04/2024 17:50
© Reuters. La bourse Euronext est photographiée dans le quartier d'affaires de La Défense à Paris, France. /Photo prise le 30 septembre 2022/REUTERS/Benoit Tessier
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
MSFT
-
SGOB
-
GOOGL
-
RCOP
-
VLOF
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-
GOOG
-

PARIS (Reuters) - Les marchés européens ont terminé en hausse vendredi, soutenus par une salve de résultats et un indicateur d'inflation n'ayant pas surpris à la hausse, ce alors que se profile la prochaine réunion de la Réserve fédérale.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,89% à 8.088,24 points, tandis que le Dax allemand avançait de 1,39% et le Footsie britannique de 0,75%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une hausse de 1,39%, contre 1,16% pour le FTSEurofirst 300 et 1,16% pour le Stoxx 600.

Parmi les résultats notables de vendredi, les chiffres d'Alphabet (NASDAQ:GOOGL) et de Microsoft (NASDAQ:MSFT) ont animé les échanges, alors que les deux entreprises ont fait état de chiffres meilleurs qu'attendu par les marchés.

Ajoutant à l'optimisme des opérateurs, les chiffres d'inflation PCE pour mars n'ont pas surpris à la hausse, suggérant que la décrue de l'inflation se poursuit.

Pour autant, il n'est pas certain que la Réserve fédérale tire les mêmes conclusions que les marchés de l'indicateur de vendredi.

Si les investisseurs parient désormais sur une première baisse des taux en septembre, une série d'indicateurs d'inflation plus élevés que prévu publiés ces derniers mois devrait inciter la banque centrale à conserver un discours restrictif et à écarter une baisse de taux à court terme.

Des conclusions de sa prochaine réunion de politique monétaire, mercredi, et des publications de résultats à venir dépendra la reprise du rallye sur les actifs risqués.

"Alors que les obligations devraient rester sous pression, les marchés des actions présentent une image plus divisée, tiraillés entre des résultats solides et l'augmentation du coût du capital", constate Florian Ielpo, responsable de la recherche chez Lombard Odier IM.

A WALL STREET

Wall Street progresse, porté par les valeurs technologiques et les derniers chiffres d'inflation.

A l'heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une hausse de 0,39% pour le Dow Jones, contre 1,1% pour le Standard & Poor's 500, et 2% pour le Nasdaq Composite.

VALEURS

L'indice Stoxx du compartiment "tech" a pris 1,93%, plus forte hausse sectorielle en Europe dans le sillage des valeurs américaines.

Amundi a fait état vendredi d'une collecte trimestrielle plus élevée que prévu et a avancé de 4,01%, le dynamisme de ses activités en Asie et l'appétit des investisseurs pour les actifs résistant aux risques ayant soutenu la croissance des encours.

Saint-Gobain (EPA:SGOB) a grimpé de 6,88%, en tête du CAC 40, après la publication jeudi d'un chiffre d'affaires trimestriel au-dessus des attentes.

Alten a chuté de 11,40% après avoir annoncé un ralentissement de son activité au premier trimestre.

Valeo (EPA:VLOF) a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires de 5,43 milliards d'euros au premier trimestre, en baisse de 1% par rapport à la même période en 2023, et a abandonné 3,24%.

Remy Cointreau (EPA:RCOP) a reculé de 1,91%, le directeur financier, Luca Marotta, ayant averti que le rebond inattendu de sa division cognac, alimentée par la Chine, pourrait ne pas durer.

Nexity a enregistré jeudi une baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre, un résultat que le groupe immobilier a décrit comme "conforme aux attentes", et a progressé de 7,18%.

Thyssenkrupp a annoncé vendredi la vente de 20% de ses activités d'aciérie à EP Corporate Group (EPCG), le véhicule d'investissement de l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky, ce qui a fait avancer le cours de 7,02%.

Signify, fabricant de luminaires, a perdu 11,28% après avoir fait état vendredi d'un Ebita en baisse de 18% à 122 millions d'euros, sous les attentes du marché.

TAUX

Les rendements reculent, les opérateurs étant rassurés sur les perspectives de taux aux Etats-Unis.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury à dix ans cédait 3,7 pb à 4,6692%, contre 1 pb pour le taux à deux ans, à 4,9892%.

Le rendement du dix ans allemand a reculé de 4,8 pb à 2,576%, tandis que celui du taux à deux ans s'est érodé de 1,6 pb à 2,99%.

CHANGES

Le dollar se renforce après les derniers indicateurs d'inflation qui rendent crédible une baisse des taux en septembre, selon les marchés monétaires.

Le dollar prend 0,5% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro cède 0,39% à 1,0687 dollar. La livre sterling se replie de 0,34% à 1,247 dollar.

PÉTROLE

© Reuters. La bourse Euronext est photographiée dans le quartier d'affaires de La Défense à Paris, France. /Photo prise le 30 septembre 2022/REUTERS/Benoit Tessier

Le brut progresse, digérant les derniers indicateurs alors que les tensions perdurent au Moyen-Orient.

Le Brent se renforce de 0,62% à 89,56 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) avance de 0,61% à 84,08 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés