Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Pire séance depuis décembre pour les actions européennes

Actions11/05/2021 18:45
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Les actions européennes ont subi mardi leur plus forte baisse depuis décembre. À Paris, le CAC 40 a perdu 1,86%. A Londres, le FTSE 100 a reculé de 2,59% et à Francfort, le Dax a abandonné 1,82%. /Photo prise le 11 mai 2021/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les actions européennes ont subi mardi leur plus forte baisse depuis décembre dans le sillage du repli marqué de Wall Street, les craintes d'un retour de l'inflation susceptible de conduire à une remontée prématurée des taux d'intérêt ayant fait un retour en force.

À Paris, le CAC 40 a perdu 1,86% (118,6 points) à 6.267,39 points. A Londres, le FTSE 100 a reculé de 2,59% et à Francfort, le Dax a abandonné 1,82%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé sur un repli de 1,92%, le FTSEurofirst 300 de 2,12% et le Stoxx 600 de 1,97%, sa plus forte baisse en pourcentage sur une séance depuis le 21 décembre.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle aussi dans le rouge, le Dow Jones cédant 1,29%, le Standard & Poor's 500 0,98% et le Nasdaq Composite 0,4%.

A la veille de la publication des chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis, de nouveaux signes d'accélération de l'inflation en Chine et les records inscrits par les prix du cuivre et du minerai de fer ont alimenté les spéculations sur le risque de voir les grandes banques centrales contraintes de resserrer plus rapidement qu'anticipé leur politique monétaire en réduisant leurs achats sur les marchés.

En Europe, François Villeroy de Galhau, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a assuré que celle-ci poursuivrait ces achats au moins jusqu'en mars 2022, soulignant que "toute hypothèse de réduction du volume de nos achats d'ici là (...) est purement spéculative".

VALEURS

Le repli n'a épargné aucun des grands secteurs de la cote européenne mais la plus forte baisse du jour est pour celui du transport et des loisirs, dont l'indice Stoxx a perdu 5,73%, avec entre autres la chute de 7,4% d'IAG (LON:ICAG), la maison mère de British Airways et Iberia, après le lancement d'une émission d'obligations convertibles de 800 millions d'euros.

Le compartiment des hautes technologies, lui, a cédé 1,99%. A Paris, Capgemini (PA:CAPP) a perdu 2,65%, Dassault Systèmes (PA:DAST) 0,54%.

La plus forte baisse du CAC 40 à Paris est pour Renault (PA:RENA) (-6,44%) après la perte annuelle record de Nissan (T:7201).

Alstom (PA:ALSO) a abandonné 2,84% après ses résultats, plombés par une nouvelle provision liée au rachat de Bombardier (TSX:BBDb) Transport.

LES INDICATEURS DU JOUR

En Chine, les prix à la production, en hausse de 6,8% sur un an, affichent leur plus forte progression depuis trois ans et demi.

En Allemagne, l'indice ZEW du sentiment des investisseurs a progressé plus qu'attendu, remontant à 84,4 après 70,7 en avril.

CHANGES

Le dollar, pénalisé par les inquiétudes liées à l'inflation américaine, cède de nouveau du terrain face aux autres grandes devises (-0,20%) et a touché un nouveau plus bas de deux mois et demi.

L'euro, qui profite entre autres de la bonne surprise de l'indice ZEW allemand, s'apprécie de plus de 0,3% face au billet vert et il est remonté au-dessus de 1,2170.

TAUX

Les craintes inflationnistes favorisent la remontée des rendements des bons du Trésor américain, à 1,6217% pour celui des titres à dix ans, qui affiche désormais trois séances consécutives de hausse.

Les écarts avec les rendements des titres indexés sur l'inflation suggèrent que le marché anticipe une inflation à 2,5% en moyenne sur les années à venir.

En zone euro, le rendement du Bund à dix ans a pris cinq points de base sur la journée à -0,161% après un pic en séance à -0,152%, son plus haut niveau depuis 14 mois.

PÉTROLE

Le marché pétrolier, après avoir passé la majeure partie de la journée dans le rouge, a trouvé un soutien dans le rapport mensuel de l'Opep, l'organisation ayant revu à la hausse sa prévision de demande mondiale et confirmé tabler sur une reprise soutenue.

Le Brent gagne 0,2% à 68,46 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,29% à 65,11 dollars. Ils étaient auparavant tombés respectivement à 67,13 et 63,68 dollars.

(Marc Angrand)

Pire séance depuis décembre pour les actions européennes
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email