Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Consultez NVDA les ProTips complets pour évaluer les risques Réclamer -40%

Prudence en vue en Europe avant les banques centrales

Publié le 11/12/2023 07:38 Mis à jour le 11/12/2023 08:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Le Palais Brongniart, ancienne Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier
 
UK100
+0,28%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
FCHI
+0,70%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DJI
+0,16%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DE40
+0,28%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
STOXX50
+0,35%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
JP225
+2,19%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sur une note prudente lundi en l'absence de catalyseur et à l'entame d'une semaine marquée par les réunions de politique monétaire de plusieurs grandes banques centrales, dont la Réserve fédérale américaine (Fed).

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait gagner 0,11% à l'ouverture et le Dax à Francfort 0,02%. Le FTSE 100 à Londres devrait refluer de 0,12%. L'indice EuroStoxx 50 est attendu en repli de 0,07%.

La Fed se réunit mardi pour deux jours et le marché s'attend largement à un nouveau statu quo sur ses taux après une décision similaire lors de la réunion de novembre. Au lendemain des décisions de la Fed, la Banque centrale européenne (BCE), la Banque d'Angleterre (BoE) et la Banque nationale suisse (BNS) rendront les leurs, et là encore aucun changement sur les taux n'est attendu pour ces trois banques centrales.

Les investisseurs seront davantage à l'affût d'indices sur l'évolution à moyen et long terme du loyer de l'argent alors que les contrats à terme indiquent une baisse des taux de la BCE dès mars, de la Fed dès mai et de la BoE dès septembre.

En attendant la publication mardi des prix à la consommation aux Etats-Unis, les dernières indicateurs macroéconomiques des deux côtés de l'Atlantique, notamment ceux liés au marché du travail et à la conjoncture, ont conforté une certaine efficacité de la transmission du durcissement monétaire des grandes banques centrales.

Pour la séance du jour, aucun indicateur majeur ne figure à l'agenda, mais le compartiment obligataire, où les rendements en zone euro et aux Etats-Unis ont touché la semaine dernière des creux de plusieurs mois avant de remonter légèrement vendredi, devraient influer sur la tendance.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi alors que les investisseurs se sont montrés optimistes quant à un atterrissage en douceur de l'économie américaine après la publication du rapport mensuel du département du Travail.

L'indice Dow Jones a gagné 0,36%, ou 130,49 points, à 36.247,87 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 18,78 points, soit 0,41%, à 4.604,37 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 63,98 points (0,45%) à 14.403,97 points.

Le rapport mensuel du département du Travail publié vendredi a montré que l'économie américaine a créé plus d'emplois que prévu en novembre, 199.000, mais le taux de chômage est descendu à 3,7%, tandis que la progression du salaire horaire moyen a ralenti à 4,0% sur un an.

"La baisse du taux de chômage en particulier apaise les craintes d'une récession, et avec la hausse des salaires et des résultats, la thèse d'un atterrissage en douceur reste d'actualité", note Stuart Cole, chef macroéconomiste chez Equiti Capital.

Aux valeurs, Nvidia (NASDAQ:NVDA) et Meta Platforms (NASDAQ:META), la maison-mère de Facebook, ont porté le Nasdaq.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini sur un gain de 1,5% à 32.791,8 points après avoir perdu 3,4% la semaine dernière, son niveau le plus bas en un mois. Le Topix, plus large, a pris 1,47% à 2.358,55 points.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) perd 0,65%.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai a progressé de 0,74% et le CSI 300 a avancé de 0,59%.

Côté statistique économiques chinoises, les prix à la consommation dans le pays ont reculé de 0,5%, le repli le plus marqué depuis fin 2020, et ceux à la production de 3%.

CHANGES/TAUX

Le dollar est pratiquement inchangé (+0,07%) face à un panier de devises de référence

L'euro fait également du surplace (-0,01%), à 1,076 dollar, tandis que la livre sterling s'affiche à 1,2541 dollar (-0,04%).

Le yen revient d'un sommet de quatre mois face au dollar, à 145,46 (-0,37%) contre 141,60 la semaine dernière.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans est quasiment stable, à 4,2505%, après avoir pris jusqu'à 12 points vendredi en réaction à la publication du rapport sur l'emploi américain. Il reste cependant toujours à bonne distance du pic de 16 ans à 5,021% touché le 23 octobre.

Le rendement du Bund allemand à dix ans varie peu, à 2,262% après un gain de sept points vendredi.

PÉTROLE

Le marché pétrolier remonte un peu après un repli de 3,9% sur la semaine écoulée qui a précipité le brut à un creux de cinq mois dans un contexte de doutes sur la capacité de tous les membres de l'Opep+ à s'en tenir aux quotas de réductions des extractions. Le marché est par ailleurs dans l'attente des conclusions de la Cop28.

Le Brent avance de 0,79% à 76,44 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,73% à 71,75 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Prudence en vue en Europe avant les banques centrales
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email