🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Trimestriels : un effet ciseau délicat

Publié le 11/10/2022 13:57
Mis à jour le 09/07/2023 12:32
C
-
F
-
FDX
-
LVMH
-
AAPL
-
NVDA
-
MS
-
NKE
-
IXIC
-
STOXX
-
005930
-

Publié à l'origine sur la Bourse au quotidien.fr

La saison des trimestriels risque de confirmer les investisseurs dans leurs appréhensions. Déjà aux prises avec la hausse des taux et les problématiques énergétiques, les entreprises font face à des indicateurs conjoncturels défavorables. Pourtant, les corrections anticipées pourraient bénéficier à ceux qui savent investir en marché baissier.

Avant les valeurs bancaires US comme Citigroup (NYSE:C), JP Morgan ou encore Morgan Stanley (NYSE:MS) en fin de semaine, LVMH (EPA:LVMH) va ouvrir le bal des publications trimestrielles des big caps dans l’Hexagone ce soir après Bourse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les opérateurs attendent fébrilement ces rendez-vous.

Il faut dire que l’effet ciseau sur les résultats n’est guère engageant.

Une hausse des bénéfices compromise
D’un côté, la hausse des taux vient renchérir le coût de la dette. Et toujours dans la partie « passif », l’inflation renchérit le coût des matières premières (pétrole et autres), ce qui grève d’autant les marges.

De l’autre côté, comme l’avait montré la publication du géant de l’habillement H&M en Europe, la demande d’un consommateur commençant à se serrer la ceinture risque de ne pas aider.

Qui plus est, afin de minorer les effets de l’inflation, les revendications salariales se multiplient au sein de nombreuses multinationales. Si Stellantis ou LVMH ont d’ores et déjà promis une prime à leurs salariés, le cas de TotalEnergies cristallise ces revendications à l’instant « t » dans l’Hexagone (les syndicats bloquant les raffineries du groupe en attendant que les discussions salariales avec la direction aboutissent).

Des revendications qui ne mettront pas à mal ces mastodontes, mais qui montrent toutefois un effet ciseau peu favorable sur les résultats à suivre.

A voir donc si le consensus moyen d’une hausse de près de 12% des bénéfices en moyenne (hors secteur de l’énergie) des sociétés du Stoxx 600 au troisième trimestre 2022 sera tenu (selon Refinitiv I/B/E/S). Personnellement, j’ai quelques doutes…

Des avertissements en série
Chat échaudé craignant l’eau froide, ce ne sont pas les premiers avertissements parus depuis la fin septembre qui me feront penser le contraire.

On se souvient des warnings de Ford (NYSE:F), FedEx (NYSE:FDX), Nike (NYSE:NKE), Apple (NASDAQ:AAPL), AMD (Advanced Micro Devices) ou encore Samsung (KS:005930), qui ont rejoint la liste des valeurs attaquées en fin de semaine dernière.

D’ailleurs, AMD a trébuché de plus de 10% vendredi dernier à Wall Street (cf rectangle de couleur du graphe ci-dessous) : le marché ne fait pas dans la demi-mesure.

Trimestriels : un effet ciseau délicat

[NDLR : Même si chacun déplore les dérèglements économiques globaux qui se préparent, apprendre à se positionner en marché baissier permet bien souvent de se protéger de la chute des actions. C’est ce que propose Mathieu Lebrun dans son service SMS Cash Alert : profiter des mouvements de hausse ET se positionner à la baisse quand le vent tourne, ce qui est particulièrement adapté en cette période de forte volatilité. N’hésitez pas à cliquer ici pour en savoir plus.]

Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, le secteur des semi-conducteurs dans son ensemble était encore plombé hier par l’annonce aux Etats-Unis de nouvelles restrictions à l’exportation de certaines puces vers la Chine (cf. ci-dessous la baisse de Nvidia (NASDAQ:NVDA) hier par exemple).

Trimestriels : un effet ciseau délicat

En conséquence de quoi, alors que la hausse des taux longs US est repartie de plus belle après des chiffres de l’emploi meilleurs que prévu en septembre, il y a fort à parier pour que la baisse du Nasdaq n’ait pas encore mangé son pain blanc.

Avec une zone horizontale des 11 000 points (cf rectangle de couleur + flèches vertes ci-dessous), la rupture me semble inévitable…

Trimestriels : un effet ciseau délicat

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés