Dernière minute
0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Coup de frein à la réouverture de l'Angleterre, obligations de la BCE, bitcoin et hausse du brut - Ce qui fait bouger les marchés ce lundi

Economie14/06/2021 11:51
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters
Par Peter Nurse
 
Investing.com -- L'Angleterre devrait retarder le calendrier de réouverture définitive, l'UE prévoit de lancer une obligation de relance à 10 ans, Bitcoin atteint son plus haut niveau en deux semaines suite aux commentaires de Musk, tandis que le brut grimpe à des sommets pluriannuels. Voici ce qui fait bouger les marchés en ce Lundi 14 juin.

1. L'Angleterre prête à porter un coup à la réouverture

 
La confiance s'est accrue dans la plupart des démocraties occidentales, le pire de la pandémie de Covid-19 étant peut-être passé, les économies rouvrant leurs portes grâce à l'intensification des programmes de vaccination.
 
Cependant, cet optimisme pourrait recevoir un coup plus tard Lundi, le Premier ministre britannique Boris Johnson devant annoncer si la levée des restrictions prévue en Angleterre le 21 juin pourra avoir lieu à temps. Et ce, dans un pays qui a très bien réussi à vacciner sa population.
 
Les augures ne sont pas bons, car la propagation rapide de la variante Delta, officiellement une "variante préoccupante", a remis en cause ces plans.
 
Le nombre total de cas britanniques de la variante Delta, identifiée pour la première fois en Inde, a bondi de 29 892 à 42 323, a déclaré vendredi Public Health England, ajoutant que cette variante représentait actuellement plus de 90 % des nouveaux cas de Covid-19.
 
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré dimanche qu'il était désormais moins optimiste quant aux perspectives de pandémie au Royaume-Uni, suggérant que les restrictions pourraient devoir être maintenues au-delà de la date prévue pour l'assouplissement des règles.
 
Plus de soutien gouvernemental pour les entreprises est probable s'il y a un retard dans l'assouplissement des restrictions de confinement de la Grande-Bretagne, le ministre junior de la santé Edward Argar a déclaré lundi.
"S'il (le Premier ministre) annonce qu'il retarde l'assouplissement, je m'attends à ce qu'il aborde cette question en même temps", a déclaré Argar à la BBC lorsqu'on lui a demandé s'il y aurait un soutien supplémentaire pour les entreprises.

2. Les actions en hausse, la réunion de la Fed en ligne de mire

 
Les actions américaines ouvrent en légère hausse Lundi, restant autour de niveaux records, avant la réunion très attendue de la Réserve fédérale cette semaine.
 
Vers 13h30, les Dow Jones futures étaient en hausse de 10 points, soit moins de 0,1%, les S&P 500 futures étaient en hausse de 0,1% et les Nasdaq 100 futures ont grimpé de 0,2%.
 
Les trois principaux indices ont clôturé en légère hausse vendredi, le large indice S&P 500 terminant en hausse de 0,2%, à un nouveau record. L'indice Dow a gagné moins de 0,1 %, tandis que l'indice technologique Nasdaq a clôturé en hausse de 0,4 %.
 
La réunion de deux jours de la Fed limitera probablement l'activité en début de semaine. La banque centrale ne devrait pas prendre de mesures, mais les investisseurs se concentreront sur la déclaration qui clôturera sa réunion de politique générale de deux jours mercredi, dans un contexte où l'on craint que les récents bonds de l'inflation ne poussent la banque centrale à commencer à réduire ses mesures de relance plus tôt que prévu.
 
"Notre opinion préférée est que la déclaration, les projections et la conférence de presse n'interféreront pas avec la tendance estivale fondamentale d'une recherche de rendement dans un contexte de baisse générale et transversale des niveaux de volatilité", ont déclaré les analystes d'ING (AS:INGA) dans une note.
 
Dans l'actualité des entreprises, Tesla (NASDAQ:TSLA) sera sous les feux de la rampe après que son PDG, Elon Musk, a tweeté ce week-end que le constructeur de voitures électriques reprendrait les transactions en bitcoins une fois qu'il aura confirmé l'utilisation raisonnable d'énergie propre par les mineurs.
 
Les valeurs mèmes comme AMC Entertainment (NYSE:AMC), GameStop (NYSE:GME) et Clover Health (NASDAQ:CLOV) resteront en ligne de mire après la volatilité des transactions de la semaine dernière.

3. L'UE se prépare à vendre des obligations à 10 ans

 
La Banque centrale européenne semble prête à s'inspirer du livre de la Réserve fédérale sur la reprise pandémique en maintenant ses politiques monétaires ultra-accommodantes et en exhortant les autorités budgétaires de la région à faire de même, jusqu'à ce que des signes clairs indiquent qu'une reprise est en cours.
 
"Nous devons faire passer l'économie de la pandémie à la phase de reprise, qui a maintenant commencé", a déclaré Christine Lagarde, présidente de la BCE, dans un entretien avec Politico publié lundi. "Nous devons vraiment ancrer la reprise. On parle toujours d'ancrage de l'inflation et nous n'en sommes pas insensibles. Mais la reprise doit être ferme, solide et durable."
 
Dans cette optique, Reuters a rapporté Lundi que l'Union européenne a engagé des banques pour une vente d'obligations à 10 ans, la première pour financer son fonds de relance, une étape cruciale pour financer la reprise économique du bloc après la pandémie de coronavirus.
 
La vente sera lancée mardi, sous réserve des conditions du marché, selon Reuters. Elle marque le début d'une émission de titres de créance d'un montant maximal de 800 milliards d'euros, qui servira à financer les subventions et les prêts accordés aux États membres - un acte de solidarité fiscale sans précédent de la part de l'UE, qui pourrait faire d'elle un emprunteur européen de premier plan.

4. Le bitcoin atteint son plus haut niveau depuis deux semaines

 
Le bitcoin, la plus grande crypto-monnaie du monde en termes de capitalisation boursière, a bondi lundi, atteignant un pic de deux semaines juste à côté de 40 000 dollars, après que le patron de Tesla, Elon Musk, a suggéré que le constructeur de voitures électriques pourrait recommencer à utiliser la monnaie numérique comme moyen de paiement.
 
Les commentaires de Musk ont agité le bitcoin au cours des derniers mois après qu'il ait annoncé que Tesla l'accepterait comme moyen de paiement pour ses voitures, tout en achetant pour 1,5 milliard de dollars de cette crypto-monnaie. Il a ensuite fait marche arrière, déclarant que le constructeur de voitures électriques n'accepterait pas le bitcoin en raison de préoccupations sur la façon dont le minage de la monnaie nécessite une forte consommation d'énergie et contribue au changement climatique.
 
"Lorsqu'il y aura confirmation d'une utilisation raisonnable (~50 %) d'énergie propre par les mineurs, avec une tendance future positive, Tesla recommencera à autoriser les transactions en bitcoins", a déclaré Musk sur Twitter (NYSE:TWTR) dimanche.
 
À 13h30, le Bitcoin était en hausse de 9 % à 39 096,00 $, après s'être effondré d'un pic record de près de 65 000 $ en raison d'une répression réglementaire en Chine et de l'enthousiasme apparemment vacillant de Musk à son égard.
 
Le bitcoin a également été aidé dernièrement par la décision du El Salvador d'adopter la monnaie numérique comme monnaie légale parallèle, le premier pays à le faire.
 
Le président Nayib Bukele a mis en avant le potentiel du bitcoin en tant que monnaie d'envoi de fonds pour les Salvadoriens à l'étranger, mais seules quelques-unes des sociétés d'envoi de fonds traditionnelles, qui effectuent la majeure partie des transferts transfrontaliers, en ont profité.

5. Le pétrole brut près de son plus haut niveau depuis plusieurs années ; les voyages aériens aux États-Unis augmentent

 
Les prix du pétrole brut ont augmenté lundi, s'échangeant près de leurs plus hauts niveaux depuis plusieurs années, aidés par une amélioration des perspectives de la demande alors que l'augmentation des vaccinations Covid-19 ramène les voyages dans le monde entier à un niveau presque normal.
 
À 13h30, le brut américain était en hausse de 0,8% à 71,47 $ le baril, grimpant à son plus haut niveau depuis octobre 2018, et en voie de réaliser une cinquième progression trimestrielle, ce qui serait la meilleure série depuis 2010. Le Brent était en hausse de 1% à 73,38 dollars, autour de son plus haut depuis mai 2019.
 
Les deux contrats ont enregistré des gains de plus de 1 % la semaine dernière, la troisième semaine positive d'affilée.
 
Le nombre de voyageurs aériens quotidiens aux États-Unis a dépassé les 2 millions pour la première fois depuis le début de la pandémie, le trafic revenant à son niveau d'avant la pandémie en Amérique du Nord et dans une grande partie de l'Europe, les lockdowns et autres restrictions étant assouplis, même si le Royaume-Uni pourrait mettre des bâtons dans les roues plus tard Lundi. (voir ci-dessus).
 
Cela dit, l'Agence internationale de l'énergie a prédit la semaine dernière que la demande mondiale de pétrole retrouvera ses niveaux d'avant la pandémie à la fin de l'année prochaine, ce qui concorde avec les prévisions optimistes de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole selon lesquelles la demande en 2021 augmenterait de 5,95 millions de barils par jour, soit une hausse de 6,6 % par rapport à l'année précédente.
 
En outre, l'Iran a déclaré être parvenu à un large accord avec les États-Unis sur la levée des sanctions visant ses secteurs industriels, y compris l'énergie, mais a prévenu qu'il restait "très peu de temps" aux puissances mondiales pour relancer un accord nucléaire de 2015.
 
Même si le marché se négocie à ces niveaux élevés, les traders semblent optimistes quant aux possibilités de gains supplémentaires. Les données hebdomadaires de vendredi de la Commodity Futures Trading Commission ont montré que le positionnement du WTI était le plus haussier depuis environ trois ans.
 
Une note de prudence potentielle, les plateformes pétrolières américaines en activité ont augmenté de six à 365, le plus haut depuis avril 2020, a déclaré la société de services énergétiques Baker Hughes dans son rapport hebdomadaire de vendredi.
 
Il s'agit de la plus forte augmentation hebdomadaire des plateformes pétrolières depuis un mois, les sociétés de forage cherchant à profiter de la hausse de la demande.
Coup de frein à la réouverture de l'Angleterre, obligations de la BCE, bitcoin et hausse du brut - Ce qui fait bouger les marchés ce lundi
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.
Inscription via Google
ou
Inscription via Email