⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

La prudence domine en Europe en attendant les banques centrales

Publié le 19/09/2023 07:34
© Reuters. La Banque d'Angleterre, à Londres. /Photo prise le 4 août 2022/REUTERS/Maja Smiejkowska
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
JP225
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
TOPX
-

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues mitigées mardi à l'ouverture dans un contexte attentiste avant plusieurs réunions de banques centrales cette semaine, dont la Réserve fédérale mercredi, la Banque d'Angleterre jeudi et la Banque du Japon vendredi.

D'après les premières indications, le CAC 40 parisien baisserait de 0,21% à l'ouverture. Les contrats à terme sur le FTSE à Londres, le Dax à Francfort, et l'EuroStoxx 50 suggèrent une ouverture sans tendance marquée.

La semaine est riche en actualité monétaire, puisque six banques centrales d'économies développées se réuniront, accompagnées de nombreuses banques centrales émergentes.

La Fed ravira la vedette: si les marchés sont convaincus que la banque centrale ne resserrera pas ses taux en septembre, la suite de la trajectoire de la politique monétaire américaine est plus incertaine.

Au moins une nouvelle hausse de taux serait nécessaire pour ramener l'inflation sous contrôle avant que le pic de taux ne soit atteint, selon le "dot plot" et les anticipations de marché, d'autant que la résistance de l'économie américaine fait courir le risque d'une reprise de l'inflation.

Le marché du travail commence toutefois à montrer des signes d'assouplissement, tandis que la dynamique de désinflation est engagée, comme l'ont confirmé les derniers chiffres d'inflation pour août.

"La Fed est clairement désireuse d'agir plus prudemment en cherchant à mieux comprendre comment l'économie s'adapte à des taux d'intérêt plus élevés, (et) semble de plus en plus optimiste quant à la possibilité d'un atterrissage en douceur", constate James McCann, économiste en chef adjoint chez abrdn.

"Toutefois, il est certain qu'il reste du chemin à parcourir avant que la Fed puisse être certaine que l'inflation retourne durablement vers son objectif, (ce qui) repousse l'idée qu'une pause en septembre annonce la fin du cycle de hausse des taux." Ajoutant à cette actualité chargée, l'inflation définitive en zone euro est attendue mardi, tandis que l'inflation britannique sera publiée mercredi et que les indicateurs PMI préliminaires pour septembre en zone euro seront dévoilés vendredi. LES VALEURS A SUIVRE : A WALL STREET La Bourse de New York a fini en très légère hausse lundi, dans un contexte d'attentisme, à la veille du début de la réunion de la Fed qui devrait annoncer le maintien des taux d'intérêt à leur niveau actuel.

L'indice Dow Jones a gagné 0,02%, ou 6,06 points, à 34.624,30 points. Le S&P-500, plus large, a pris 3,21 points, soit 0,07%, à 4.453,53 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,90 point (0,01%) à 13.710,24 points. EN ASIE Les marchés japonais souffrent, pénalisés par des ventes de titres liés aux semiconducteurs après que TSMC a demandé à ses fournisseurs de reporter leurs livraisons, selon Reuters. Le Nikkei perd 1,2% à 33.129,23 points, le Topix reculant de 0,38% à 2.419,05 points. Advantest, fabricant de matériel de test de puces, lâche 4,03% tandis que le fabricant de puces Renesas Electronics perd 4,82%.

Les turbulences immobilières continuent de peser sur les titres chinois, alors même que le promoteur Country Garden a obtenu un délai de grâce de ses créanciers pour le remboursement d'une obligation en devise domestique. Le SSE Composite de Shanghai est stable, comme l'indice hongkongais Hang Seng, tandis que le CSI 300 décline de 0,23%.

CHANGES

Les marchés de change sont calmes avant une semaine chargée, les banques centrales supervisant cinq des dix devises les plus négociées se réunissant les prochains jours.

Le dollar recule de 0,04% face à un panier de devises de référence mais demeure proche de son plus haut niveau depuis six mois. L'euro cède 0,09% à 1,068 dollar, tandis que la livre sterling abandonne 0,04% à 1,2377 dollar.

En Asie, le yen perd 0,09% à 147,74 yens pour un dollar, tandis que le dollar australien grignote 0,06% à 0,6438 dollar.

TAUX

Les taux américains sont stables dans un contexte attentiste mais demeurent proches de leur plus hauts sur 15 ans atteints en août dernier. Le rendement du Treasury à dix ans recule d'un point de base à 4,3086%, proche de son niveau le plus élevé depuis 2007 atteint fin août, à 4,366%, tandis que le taux à deux ans cède 1,2 pb à 5,0517%.

PÉTROLE

© Reuters. La Banque d'Angleterre, à Londres. /Photo prise le 4 août 2022/REUTERS/Maja Smiejkowska

Le pétrole poursuit sa progression après trois séances consécutives de hausse, la faible production de pétrole de schiste américain faisant craindre à un déséquilibre persistant entre offre et demande.

Le Brent avance de 0,64% à 95,03 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagnant 1,02% à 92,41 dollars.

(édité par Bertrand Boucey)

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés