Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

L'Europe clôture dans le vert, Powell en soutien

Publié le 06/03/2024 17:59
Mis à jour le 06/03/2024 18:00
© Reuters. L'ancien bâtiment de la Bourse à Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
PIRC
-
ADP
-
SCOR
-
MS
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

par CORENTIN CHAPPRON

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mercredi en hausse une séance riche en publications et évènements, dont un discours du président de la Réserve fédérale Jerome Powell au Congrès, avant d'autres rendez-vous importants cette semaine.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,28% à 7.954,74 points, tandis que le Dax allemand prenait 0,1% et le Footsie britannique 0,43%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une progression de 0,5%, contre 0,37% pour le FTSEurofirst 300 et 0,39% pour le Stoxx 600.

Les investisseurs ont digéré une série de données mercredi, en zone euro et aux Etats-Unis.

En Europe, les ventes au détail se sont affichées en ligne avec les attentes en janvier, mais deux instituts économiques allemands ont abaissé leurs prévisions de croissance pour l'Allemagne, alors que le pays est confronté à une crise du coût de la vie.

La présentation du budget outre-Manche a animé les marchés britanniques.

Aux Etats-Unis, plusieurs indicateurs sont venus encourager les investisseurs à parier sur un assouplissement monétaire cette année.

Les enquêtes ADP (EPA:ADP) et Jolt ont ainsi montré que les tensions sur les marchés de l'emploi commençaient à se dissiper, alors que ces mêmes tensions ont contribué pour beaucoup à la persistance de l'inflation aux Etats-Unis en 2023.

Surtout, les commentaires du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui s'exprimait devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants, ont été jugés accommodants, le responsable de politique monétaire confirmant notamment que l'économie américaine devrait réussir un atterrissage en douceur et que la banque centrale baisserait ses taux cette année.

Le Livre beige de la Fed, attendu à 19h00 GMT, devrait confirmer les commentaires du président de la Fed.

Le reste de la semaine demeure chargé pour les investisseurs. La réunion de la BCE jeudi permettra de jauger dans quelle mesure le ralentissement de l'économie européenne contribue à ramener l'inflation à sa cible.

Aux Etats-Unis, le rapport officiel sur l'emploi publié vendredi par le département du Travail pourrait venir appuyer la confiance affichée par le président de la Fed au cours de son audition par le Congrès.

CHANGES/OR

Les commentaires de Jerome Powell et les derniers indicateurs d'emploi, qui suggèrent que les tensions sur les marchés du travail se dissipent, font pression sur le dollar et portent l'or à un record sur la séance.

L'or avance de 0,82% à 2.144,99 dollars l'once, après avoir atteint un plus haut de 2.147,60 dollars plus tôt dans la séance.

Le dollar cède 0,5% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro grignote 0,53% à 1,0912 dollar. La livre sterling se hisse de 0,43% à 1,2757 dollar.

VALEURS

Scor (EPA:SCOR) a grimpé de 8,24% à la faveur d'un résultat net en hausse au quatrième trimestre et de l'annonce du versement d'un dividende aux actionnaires.

Dassault Aviation a reculé de 5,43% après avoir fait état de prises de commandes et de livraisons en baisse en 2023.

DHL Group a chuté de 6,28% après l'annonce de prévisions pour 2024 inférieures à celles du marché.

Symrise, fabricant d'arômes et de parfums, a avancé de 6,59% grâce à un bénéfice d'exploitation supérieur aux attentes pour 2023.

Fincantieri a bondi de 7,16% après que plusieurs journaux italiens ont rapporté que le ,groupe était en discussions avec Leonardo, le constructeur naval souhaitant racheter pour 200 à 300 millions d'euros la division de sous-marins du groupe de défense.

Pirelli (BIT:PIRC) a déclaré mercredi qu'il prévoyait une croissance de son chiffre d'affaires à peine supérieure à 5% d'ici l'année prochaine, ce qui a fait reculer le titre de 3,48%.

La banque irlandaise AIB Group a annoncé mercredi son intention de restituer aux actionnaires 1,7 milliard d'euros après avoir dégagé un bénéfice après impôts plus que doublé sur l'ensemble de l'année, ce qui fait avancer le groupe de 5,02%.

La société de voyages TUI a pris 9,12% après que Morgan Stanley (NYSE:MS) a relevé sa recommandation de "pondération en ligne" à "surpondérer".

A WALL STREET

Wall Street avance, soulagée par le ton moins restrictif que prévu de Jerome Powell.

A l'heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une progression de 0,67% pour le Dow Jones, contre 0,85% pour le Standard & Poor's 500, et 0,8% pour le Nasdaq Composite.

TAUX

Les rendements longs américains s'érodent après les derniers indicateurs.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury à dix ans reculait de 2,1 pb à 4,1156%.

Le rendement du dix ans allemand a progressé de 1 pb à 2,329%, tandis que celui du taux à deux ans s'est relevé de 3,3 pb à 2,8722%.

PÉTROLE

© Reuters. L'ancien bâtiment de la Bourse à Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier

Les remarques de Jerome Powell soutiennent les cours pétroliers, qui profitent aussi de la publication de données montrant une hausse moins forte que prévu des stocks de brut hebdomadaires aux Etats-Unis.

Le Brent se renforce de 1,86% à 83,57 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 2,39% à 80,02 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés