Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA a sélectionné 6 actions qui ont bondi de +25% au T1. Quelles sont les actions qui s'envoleront au T2 ?Voir la liste compète

Rebond prudent en vue en Europe avant l'inflation américaine

Publié le 11/01/2024 07:57
Mis à jour le 11/01/2024 08:00
© Reuters. Un trader travaille à la Bourse de New York. /Photo prise le 21 octobre 2016/REUTERS/Brendan McDermid

par Claude Chendjou

Les principales Bourses européennes devraient rebondir jeudi à l'ouverture après deux séances consécutives dans le rouge mais l'imminence de la publication des chiffres mensuels de l'inflation aux Etats-Unis pourrait limiter les gains alors que les investisseurs réévaluent le calendrier le baisse des taux des grandes banques centrales à un peu plus de deux semaines de leurs réunions respectives.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait gagner 0,67% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,58% et le FTSE 100 à Londres 0,30%. L'indice EuroStoxx 50 est attendu en progression de 0,65%.

Alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) tiendra sa prochaine réunion de politique monétaire les 30 et 31 janvier, tandis que celles de la Banque d'Angleterre (BoE) et de la Banque centrale européenne (BCE) sont attendues le 1er février, les investisseurs prendront connaissance à 13h30 GMT des données sur les prix à la consommation (CPI) pour le mois de décembre aux Etats-Unis.

Le consensus Reuters prévoit une réaccélération du CPI le mois dernier à 0,2% sur un mois et à 3,2% sur un an, après une augmentation respectivement de 0,1% et 3,1% en novembre.

"Le risque est que les marchés optent pour une vente en cas de chiffres élevés", prévient Ben Bennett, stratège chez Legal and General Investment Management (LGIM). "La réaction pourrait être plus atténuée si nous obtenions un chiffre modéré", ajoute-t-il.

Les traders anticipent désormais une baisse de 140 points de base des taux de la Fed cette année contre 160 prévus à la fin de 2023.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse mercredi, profitant des gains enregistrés par les valeurs à forte croissance, au premier rang desquelles les géants technologiques.

L'indice Dow Jones a gagné 0,45%, ou 170,57 points, à 37.695,73 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 26,95 points, soit 0,57%, à 4.783,45 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 111,94 points (0,75%) à 14.969,65 points.

Après une solide fin d'année 2023, les principaux indices de Wall Street peinent à s'inscrire dans une dynamique positive du fait de données économiques mitigées et de commentaires de responsables de la Fed ayant provoqué chez les investisseurs des doutes sur le calendrier et l'ampleur d'un potentiel virage dans la politique monétaire de la banque centrale américaine.

John Williams, président de la Fed de New York, a déclaré mercredi qu'il était prématuré d'appeler à des baisses de taux, citant le chemin restant à parcourir pour ramener l'inflation vers l'objectif de 2%.

Parmi les secteurs majeurs du S&P-500, les services de communication ont enregistré la plus importante progression, portés par le bond de 3,65% de Meta Platforms (NASDAQ:META) qui a atteint un pic en séance depuis septembre 2021 après que Mizuho a relevé son objectif de cours.

D'autres valeurs technologiques, comme Microsoft (NASDAQ:MSFT) et Nvidia (NASDAQ:NVDA), ont elles aussi contribué à la performance du S&P-500. Nvidia a pris 2,28% pour grimper à un record de clôture après que le fabriquant de semi-conducteurs TSMC a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini sur un gain 1,77% à 35.049,86 points, dépassant pour la première fois depuis février 1990 le seuil des 35.000 points. Le Topix, plus large, a pris 1,57% à 2.482,87 points à la clôture.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,80%.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai s'octroie 0,17% et le CSI 300 progresse de 0,44%.

CHANGES/TAUX

Le dollar recule de 0,12% face à un panier de devises de référence avant les chiffres de l'inflation américaine.

L'euro avance de 0,09%, à 1,0981 dollar, tandis que la livre sterling s'affiche à 1,2765 dollar (+0,20%).

Parmi les cryptomonnaies, le bitcoin cède 0,36%, à 45.781,64 dollars après l'officialisation par la SEC, le gendarme boursier de l'autorisation des fonds négociés (ETF) adossés à cette devise électronique, qui a pris plus de 70% depuis octobre.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans se replie d'un peu plus d'un point de base, à 4,015% mais reste au-dessus du seuil des 4%.

PÉTROLE

© Reuters. Un trader travaille à la Bourse de New York. /Photo prise le 21 octobre 2016/REUTERS/Brendan McDermid

Le marché pétrolier est impacté par les craintes d'une escalade au Moyen-Orient en raison du conflit entre le Hamas et Israël, tandis que les tensions en mer Rouge se multiplient.

Le Brent avance de 0,66% à 77,31 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,63% à 71,82 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés