Dernière minute
Investing Pro 0
SOLDES du Nouvel An: Jusqu’à -40% sur InvestingPro+ RÉCLAMER L’OFFRE

Stabilité en vue pour les actions en Europe, le dollar en baisse

Actions 05/12/2022 07:50
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Photo du logo de la bourse d'Euronext visible à La Défense à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/REUTERS/Benoit Tessier
 
UK100
+0,05%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
US500
+0,25%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
FCHI
+0,02%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DJI
+0,08%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DE40
+0,11%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
STOXX50
+0,10%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement lundi malgré le regain général d'appétit pour le risque favorisé par les derniers allègements en date des restrictions sanitaires en Chine, un facteur qui a déjà contribué au rebond soutenu des actions européennes ces dernières semaines.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une ouverture proche de l'équilibre pour le Dax à Francfort, le FTSE 100 à Londres et l'EuroStoxx 50. Quant au CAC 40 à Paris, il pourrait céder autour de 0,1% selon les premières indications disponibles.

Le marché parisien affiche désormais neuf semaines consécutives de rebond pour un gain cumulé de près de 20% par rapport à son point bas de la fin septembre tandis que l'indice large européen Stoxx 600 a repris plus de 16% en moins de deux mois et demi.

Plusieurs villes chinoises ont annoncé dimanche un allègement des restrictions liées à l'épidémie de COVID-19, laissant entendre que Pékin continue d'assouplir sa politique sanitaire après les manifestations des dernières semaines, une détente qui pourrait soutenir la croissance et la demande de matières premières.

Un média d'Etat, Yicai, a en outre rapporté dimanche soir que les autorités pourraient revoir à la baisse le niveau officiel de menace représenté par le coronavirus.

Si ces nouvelles sont de nature à favoriser les actions, l'attention des investisseurs risque de se tourner rapidement vers les indicateurs économiques et les banques centrales.

La semaine qui commence sera marquée entre autres par les décisions de politique monétaire en Australie et au Canada, en attendant celles de la Fed, de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque d'Angleterre la semaine prochaine, que précèderont les chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis (le 13 décembre).

Les statistiques mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis publiées vendredi n'ont pas remis en cause le scénario privilégié d'une hausse de taux limitée à 50 points de base la semaine prochaine, mais les chiffres supérieurs aux attentes des créations de postes et des salaires incitent à la prudence.

Cette première séance de la semaine sera animée entre autres par les résultats définitifs des enquêtes PMI de S&P Global sur l'activité du secteur des services, les chiffres des ventes au détail dans la zone euro et l'indice ISM américain des services.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé vendredi mais au-dessus de ses plus bas du jour après les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis, qui ont ravivé les craintes de voir la Fed maintenir une politique monétaire offensive de hausse des taux.

L'indice Dow Jones a gagné 0,1%, ou 34,87 points, à 34.429,88 alors que le Standard & Poor's 500 perdait 5,17 points, soit 0,13%, à 4.071,40 et que le Nasdaq Composite reculait de 20,95 points (-0,18%) à 11.461,50.

Tous ont perdu jusqu'à 1% environ au plus bas en séance, plombés par les valeurs de croissance et de hautes technologies comme Apple (NASDAQ:AAPL) (-0,34% en clôture) ou Amazon (NASDAQ:AMZN) (-1,43%).

Sur l'ensemble de la semaine, le S&P 500 a progressé de 1,13%, le Dow Jones de 0,24% et le Nasdaq de 2,1%.

Les contrats à terme sur indices suggèrent pour l'instant une ouverture en légère baisse.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini en hausse de 0,15%, soutenue entre autres par Fast Retailing (TYO:9983), la maison mère d'Uniqlo, qui a gagné 3,11% après avoir fait état d'une hausse de 6,5% du panier moyen de ses clients en novembre.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai progresse de 1,54% et le CSI 300 de 1,72%, profitant de l'assouplissement de la politique sanitaire.

CHANGES

Le dollar poursuit son recul face aux autres grandes devises mondiales (-0,30%), pénalisé par le regain général d'intérêt des investisseurs pour les actifs risqués.

L'euro regagne par exemple 0,31% à 1,0571, au plus haut depuis la fin juin.

Le yuan chinois a quant à lui repassé la barre des sept pour un dollar sur le marché intérieur, en hausse de 0,94%.

TAUX

Les rendements des bons du Trésor sont repartis à la hausse dans les échanges en Asie après avoir fini en repli vendredi sur le marché américain, les craintes de récession ayant repris le dessus en fin de séance sur celles de voir la hausse plus soutenue qu'anticipé des salaires compliquer la tâche de la Fed.

Le dix ans s'affiche à 3,5315% et le deux ans à 4,3169%.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est soutenu par la conjonction entre l'allègement des restrictions sanitaires en Chine, la confirmation par l'Opep+ de sa politique de réduction de l'offre, l'entrée en vigueur de l'embargo européen sur le pétrole russe et l'accord international sur le plafonnement du prix du brut venu de Russie.

Le Brent gagne 0,48% à 85,98 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,54% à 80,41 dollars.

(Rédigé par Marc Angrand)

Stabilité en vue pour les actions en Europe, le dollar en baisse
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email