😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

Wall Street en baisse, plombée par le secteur bancaire et Apple

Publié le 16/01/2024 23:09
© Reuters. Des traders travaillent à la Bourse de Wall Street. /Photo prise le 14 décembre 2016/REUTERS/Lucas Jackson
DJI
-
BA
-
GS
-
BARC
-
AAPL
-
MS
-
IXIC
-

par Noel Randewich et Johann M Cherian

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse mardi, alors que les résultats mitigés communiqués par Goldman Sachs (NYSE:GS) et Morgan Stanley (NYSE:MS) ont plombé le secteur bancaire, tandis que le repli d'Appel et de Boeing (NYSE:BA) a pesé aussi sur le S&P-500.

L'indice Dow Jones a cédé 0,62% à 37.361,12 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 0,37% à 4.765,98 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,19% à 14.944,35 points.

Plusieurs grandes banques américaines ont donné vendredi le coup d'envoi officieux de la saison des résultats. Alors que Wall Street était fermée lundi, Morgan Stanley a chuté de 4,2% pour s'établir à un plus bas de plus d'un mois après avoir publié un bénéfice trimestriel en baisse, tandis que Goldman Sachs a avancé de 0,7% à la suite du bond de son bénéfice.

La morosité du marché a été alimentée par des commentaires de Christopher Waller, gouverneur de la Réserve fédérale (Fed), qui a estimé qu'il n'était pas nécessaire pour la banque centrale américaine de se précipiter pour baisser les taux d'intérêt, même s'il s'est dit davantage confiant sur la mise sous contrôle de l'inflation.

Alors qu'ils étaient nombreux, le mois dernier, à anticiper une première baisse des taux dès le mois de mars, les traders misent de moins en moins, désormais, sur cette hypothèse.

"Ce qui s'est produit aujourd'hui est davantage une forme de consolidation des marchés en rapport avec l'idée que les investisseurs s'étaient montrés un peu trop optimistes" sur la volonté de la Fed de réduire les taux, a commenté Ross Mayfield, analyste chez Baird.

Dix des onze secteurs majeurs du S&P-500 ont fini la séance dans le rouge, au premier rang desquels l'énergie, en repli de 2,4%.

Spirit Airlines a plongé de 47% après qu'un juge fédéral américain a bloqué le rachat de la compagnie aérienne par JetBlue Airways.

Apple (NASDAQ:AAPL) a reculé de 1,2% dans le sillage d'une rare réduction sur les prix de ses iPhones décidée en Chine pour répondre à la concurrence féroce dans le pays.

© Reuters. Des traders travaillent à la Bourse de Wall Street. /Photo prise le 14 décembre 2016/REUTERS/Lucas Jackson

Advanced Micro Devices a pris 8,3% après que les analystes de Barclays (LON:BARC) ont relevé leur objectif de cours, de même que pour d'autres fabricants de semi-conducteurs.

Boeing a plongé de près de 8%, à un plus bas de deux mois, à la suite de la décision de l'administration de l'aviation américaine de maintenir au sol les 737 MAX 9 pour une durée indéterminée.

(version française Jean Terzian)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés